PMA : Wauquiez (LR) s’oppose à l’ouverture de la PMA

La PMA proposée par le gouvernement dans le cadre de la révision de la loi bioéthique en 2018, et annoncée par la secrétaire d’Etat à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, provoque de nombreuses réactions .
« Ce qui me préoccupe et m’a toujours préoccupé sur ces questions, c’est la question à terme de la marchandisation du corps de la femme et les questions de filiation », a réagi Laurent Wauquiez sur franceinfo.
« Il faut bien comprendre l’engrenage dans lequel on rentre. On va donc ouvrir la PMA pour des femmes qui sont en couple ». « Derrière, les couples d’hommes qui sont ensemble feront évidemment une revendication d’égalité ». « Ce qui signifie ce qu’on appelle la gestation pour autrui, c’est-à-dire, parce qu’il faut dire clairement les choses, payer une femme pour qu’elle ait un enfant et ensuite le prendre pour le donner à d’autres personne », a expliqué le président d’Auvergne-Rhône-Alpes.
« Je veux qu’on ait un respect pour les couples de même sexe, pour l’amour qu’ils ont et pour les revendications qui sont les leurs. Je pense aussi qu’il faut qu’on ait un respect pour ceux en France qui défendent une autre approche de la famille ».
Mais « je pense que l’invocation du droit à l’enfant ne doit pas aboutir à la marchandisation du corps de la femme », a résumé le candidat à la présidence des Républicains.
Emmanuel Macron avait annoncé qu’il attendrait «que la Commission nationale d’éthique rende l’avis qui lui est demandé pour prendre la décision en faisant mûrir ce débat éthique et social».
Le 26 juin 2017, l’institution a statué. Un jury de sociologues, médecins, biologistes, psychiatres et juristes a examiné la question : «Compte tenu de tous les points qui précèdent et notamment de l’absence de violence spécifique dans le recours à la technique considérée, la majorité des membres du CCNE [Comité consultatif national d’éthique] se prononcent pour la recommandation d’ouverture de l’AMP aux couples femmes et aux femmes seules, sous réserve de la prise en compte de conditions d’accès et de faisabilité.»
Un avis consultatif qui émettait toutefois des réserves concernant notamment la vulnérabilité des familles monoparentales. Il insistait sur la gratuité de la pratique et le fait de révéler son origine à l’enfant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :