Archives mensuelles : août 2017

Haaz Sleiman fait son coming out gay et 100% passif

Haaz Sleiman vient de publier une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle il fait son coming-out de « gay, musulman et passif » et menace les homophobes de les détruire s’ils venaient à lui chercher des noises.
L’acteur , une des stars de la série comique «Nurse Jackie», a effectué un coming-out  sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo postée dans le cadre d’un programme national américain contre les violences homo- et transphobes, il s’est dit fier d’être «gay, arabe, musulman et américain». Le comédien de 41 ans a ajouté : «Je suis gay, musulman – et je vais même aller un peu plus loin, je suis passif. Pas seulement passif, mais « totalement passif », ce qui signifie que j’aime en prendre vous-savez-où !»…
Manifestement attaché à se faire respecter, Haaz Sleiman prévient: « S’il vous venait à l’idée de venir me tuer, juste parce que je suis gay, je vous détruirai ! Je suis peut-être gay, je peux être très gentil, mais me la faites pas à l’envers parce que je vais vous démonter ! ».
Dans une vidéo sur Facebook, il explique avoir pris sa décision après avoir découvert que davantage de personnes LGBT avaient été tuées aux États-Unis en 2017  qu’en 2016.

Poster un commentaire

Classé dans coming out

Australie : La vidéo de Ian Thorpe et Ryan Channing en faveur du mariage homosexuel

Le Premier ministre Malcolm Turnbull, personnellement favorable au mariage gay, voulait organiser un « plébiscite » (un vote obligatoire mais dont les résultats ne sont pas contraignants) mais l’opposition a fait échouer cette proposition au Sénat.
Le gouvernement conservateur a annoncé l’organisation prochaine d’un vote postal, dans lequel les électeurs seront appelés à exprimer leur opinion sur la base du volontariat.
L’Eglise catholique est maintenant en guerre contre l’égalité du mariage
C’est pourquoi le champion olympique Ian Thorpe a fait une vidéo dans lequel il est en compagnie de son petit ami Ryan Channing invitant les Australiens à s’exprimer le soutien du mariage égalitaire.
En cas de victoire du « oui », un vote libre sera organisé au Parlement. Si le « non » l’emporte, rien ne se passera.

Poster un commentaire

Classé dans internationnal, mariage homosexuel

Russie : un millier de personnes contre la censure et les restrictions sur internet

Un millier de Russes ont défilé samedi dans les rues de Moscou contre le renforcement de la surveillance et des restrictions sur internet. Cette manifestation a été marquée par une dizaine d’arrestations.
Autorisé par la mairie de Moscou, le rassemblement était encadré par de nombreux policiers, dont certains casqués et armés.
Au moins onze personnes ont été arrêtées pendant qu’elles manifestaient leur soutien au journaliste Ali Ferouz, menacé d’expulsion vers l’Ouzbékistan, selon l’ONG russe OVD-Info spécialisée dans le suivi des arrestations.
Deux personnes agitant des drapeaux aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT, et six autres manifestants ont été arrêtés par des policiers, a constaté un photographe de l’AFP sur place.
Internet, tout va bien et il est inutile de s’intéresser à la politique, sachez-le, la politique s’intéressera à vous!», a-t-elle déclaré.
Le 23 juillet dernier, une manifestation similaire avait réuni un millier de personnes contre le contrôle accru des autorités russes d’internet.
Ces rassemblements interviennent dans le contexte d’un contrôle plus strict ces dernières années par les autorités du web russe, très utilisé par l’opposition. La tendance s’amplifie actuellement sur fond de lutte antiterroriste.
Le parlement russe a ainsi approuvé en juillet une loi interdisant l’utilisation en Russie des «anonymizers», services web qui permettent d’accéder de manière anonyme à des sites internet bloqués dans le pays. Il a également voté une loi obligeant à s’identifier par un numéro de téléphone pour utiliser les messageries sur internet.
A la fin juin, l’autorité de surveillance des médias, Roskomnadzor, avait aussi menacé de bloquer Telegram, une messagerie très populaire en Russie pour son niveau élevé de cryptage. Et depuis le 1er janvier, les entreprises web russes et étrangères sont forcées de stocker les données de leurs utilisateurs en Russie et de les transmettre aux autorités si elles en font la demande.

Poster un commentaire

Classé dans info

Suisse : Des milliers de personnes ont défilé à Berne

Plusieurs milliers de personnes ont participé à la marche en étoile de la pride romande samedi à Berne en faveur d’une société plurielle. Sur la Place fédérale, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a plaidé pour le mariage pour tous.
Devant 2000 à 3000 personnes, Mme Sommaruga a déclaré que même l’Irlande catholique a arrêté de discriminer les homosexuels quant au mariage. On se demande donc ce que nous attendons encore en Suisse, a demandé la conseillère fédérale. « Les îles Féroé? Non, elles aussi ont introduit le mariage pour tous cet été ».
De nos jours, se montrer ouvertement hostile envers des homosexuels qui se tiennent la main en ville est inacceptable, a ajouté la ministre.
Selon les organisateurs et la police, 5000 personnes étaient présentes sur la Place fédérale. Le comité d’organisation estime qu’entre 8000 et 10’000 personnes ont participé aux diverses activités proposées dans différents lieux de la ville fédérale.
Favoriser le contact
Sous le slogan « la force de la diversité », la pride romande a débuté vendredi et se tient jusqu’à dimanche. Les organisateurs veulent profiter de la manifestation pour défendre l’idée qu’une société plurielle est aussi une société plus forte.
Pour faire passer ce message, ils invitent le public à découvrir cette diversité au travers d’activités culturelles et sportives. « Nous voulons favoriser le contact entre les communautés et la population », a expliqué René Stamm, coprésident de la pride ouest 2017.
Marche en étoile
Clou de la manifestation, la marche en étoile qui a eu lieu samedi en fin d’après-midi et qui a remplacé le traditionnel cortège. Les participants sont partis de six endroits différents, notamment de la fosse aux ours, de la place de l’Hôtel de ville ou du quartier de la Matte, pour converger vers la Place fédérale.
Ils ont formé six branches, chacune d’une des couleurs du drapeau arc-en-ciel avec l’une des revendications des communautés LGBTI (lesbiennes, gay, bisexuels, trans et intersexes). Ainsi, le cortège arborant la couleur jaune est parti à 16h10 de la Place de la cathédrale et avait pour thème la discrimination au travail.
Une fois sur la Place fédérale, les participants ont hissé un grand drapeau aux six couleurs LGBTI au son d’un hymne composé à cette occasion pour marquer le début officiel de la manifestation. Le conseiller municipal bernois Reto Nause (PDC) s’est adressé aux participants.
Des parlementaires fédéraux ont ensuite participé à deux tables rondes, l’une sur le mariage pour tous et à la parentalité pour les couples du même sexe, l’autre sur les différentes formes de discriminations qui touchent les communautés LGBTI.

Poster un commentaire

Classé dans info

Inde : vers la dépénalisation de l’homosexualité

Un jugement prononcé jeudi par la Cour suprême indienne, confère un droit constitutionnel à la vie privée aux Indiens.
Ce jugement pourrait affecter favorablement le dossier de la dépénalisation de l’homosexualité dans un futur proche par cette sanctuarisation juridique de la vie privée.
Faisait référence à un jugement de leurs pairs, qui avaient maintenu en 2013 un vieil article de loi criminalisant l’homosexualité, plusieurs juges de la Cour suprême ont signalé jeudi leur désaccord avec les motivations de cette décision.
Selon le code pénal indien, datant de l’ère coloniale britannique, l’homosexualité reste pénalisée et est en théorie passible de prison à vie.
Les poursuites judiciaires pour homosexualité sont, dans les faits, rarissimes en Inde. Un nouveau recours pour la dépénaliser se trouve actuellement entre les mains de la Cour Suprême mais doit encore être entendu.

Poster un commentaire

Classé dans internationnal, mariage homosexuel

Italie : les Eglises méthodistes auront la possibilité de bénir des couples de même sexe

Il y a un peu plus d’un an, l’Italie adoptait l’union civile pour les couples de même sexe
Les Églises vaudoises et méthodistes de la péninsule se sont alignées sur ce changement sociétal en ouvrant la possibilité de bénir religieusement de telles unions.
Après un long débat, le document « Familles, mariage, couples et parentalité » a ainsi été approuvé par le Synode de ces Églises, jeudi 24 août, à une large majorité, selon un communiqué diffusé le lendemain par le service de presse de la Fédération des Églises évangéliques en Italie.
Pour Paola Schellenbaum, membre de la « Commission familles », à l’origine de la rédaction du texte, il s’agit d’un événement « historique ». Le document « ratifie une évolution en matière de protection des droits des personnes souhaitée depuis longtemps par les Églises méthodistes et vaudoises, qui avaient déjà, en 2010, introduit la possibilité de bénir la relation de couples homosexuels, une pratique désormais dépassée par la législation en vigueur ».
Selon le communiqué lu sur le site italien Nev.it (Notizie evangeliche, « actualités évangéliques »), « le document va bien au-delà des questions liées à la reconnaissance des couples homosexuels » : « Par son approbation, méthodistes et vaudois reconnaissent la pluralité des modèles de communion de vie et de famille dans la société, et soulignent la nécessité de leur accueil et de leur accompagnement, de même que leur engagement en faveur d’un élargissement des droits dans ce domaine », peut-on lire.
Par ce vote, ce Synode italien rejoint de nombreuses autres Églises protestantes européennes et nord-américaines permettant de bénir des couples homosexuels mariés.

Poster un commentaire

Classé dans mariage homosexuel, religion

USA : Les militaires transgenres risquent d’être exclus de l’armée américaine

Donald Trump a annoncé sur Twitter le 26 juillet qu’il comptait interdire aux personnes transgenres de servir dans l’armée, sans préciser notamment ce qu’il adviendrait de celles déjà engagées.
Selon des nouvelles directives de la Maison-Blanche, destinées à mettre en œuvre la décision du président d’interdire aux personnes transgenres de servir dans les forces armées, les militaires transgenres risquent d’être exclus de l’armée américaine , écrit le Wall Street Journal.
Selon le journal, se référant à des responsables familiers d’un mémo que l’exécutif doit remettre prochainement au ministre de la Défense Jim Mattis, il appartiendra à ce dernier «d’examiner la capacité de déploiement d’un militaire afin de décider s’il doit être renvoyé de l’armée».
Le texte stipule également que le Pentagone ne pourra plus recruter de personnes transgenres et ne devra plus prendre en charge les traitements médicaux de celles travaillant déjà au sein de l’armée.
Cinq femmes transgenres employées par l’armée ont lancé le 9 août des poursuites contre M. Trump et le Pentagone. Dans leur plainte, elles évoquent notamment les incertitudes au sujet de leur avenir, y compris en ce qui concerne un éventuel renvoi ou si elles vont perdre leurs droits post-militaires (retraite en particulier).
Le 10 août, le président a estimé avoir rendu «un grand service» à l’armée américaine en interdisant aux personnes transgenres de servir dans les forces armées du pays. «Vous savez, c’est un sujet très compliqué pour l’armée. C’est un sujet très perturbant pour l’armée», avait-il affirmé.
D’après les estimations, de 1320 à 15 000 personnes transgenres servent dans l’armée américaine sur 1,3 million de militaires en service actif.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Laurent Ruquier prend la défense de Cyril Hanouna après la diffusion du sktech jugé homophobe

Laurent Ruquier prend la défense de Cyril Hanouna après la diffusion du sktech jugé homophobe.
Laurent Ruquier n’a pas été choqué outre-mesure par le dérapage homophobe qui s’est déroulé il y a quelques mois dans l’émission Touche pas à mon poste. Aux journalistes du Parisien Magazine, l’animateur de On n’est pas couché est revenu sur cet incident qui, selon lui, ne méritait pas de défrayer à ce point la chronique. « Je n’ai pas vu la séquence. Il y a eu un dérapage, c’est sûr, mais est-ce que ça méritait tant de bruit ? Et puis, vous savez, je ne suis pas communautariste. Ce n’est pas parce que je suis homosexuel que je vais m’y intéresser » a expliqué Laurent Ruquier à nos confrères.
Il n’est d’ailleurs pas le premier à prendre la défense de Cyril Hanouna suite à ce scandale puisque Thierry Ardisson et Jamel Debbouze ont également soutenu l’animateur de TPMP ces dernières semaines. « Il a peut-être eu les yeux plus gros que le ventre. Maintenant, faire une affaire pour ça… Cyril ne mérite ni tant d’honneur ni tant d’indignité » a déclaré Thierry Ardisson à Télé Cable Sat. « Il n’a pas été très fin, il l’a reconnu lui-même d’ailleurs. Il peut nous arriver de ne pas être fin, de faire des glissades, et, dans la carrière qu’on a, elle dure des années, évidemment qu’on peut se tromper, évidemment qu’on peut faire n’importe quoi et dire n’importe quoi. Il faut juger les gens sur la longueur et Cyril Hanouna est un mec bien » a de son côté déclaré Jamel Debbouze au micro d’Europe 1.

Poster un commentaire

Classé dans info

« Savoir si mon fils est gay » : Le Refuge réagit au scandale du logiciel

« C’est à peine croyable que l’on en soit encore là en 2017. Cela prouve qu’il reste encore beaucoup de travail, pour nous comme pour toutes les associations qui luttent au quotidien contre l’homophobie » Nicolas Noguier, président de l’association montpelliéraine Le Refuge qui recueille les jeunes homosexuels mis à la porte par leur famille, ne décolère toujours pas face à l’argument marketing développé il y a quelques jours par l’entreprise française Fireworld et les logiciels d’espionnage qu’elle propose
Afin d’inciter les parents à mettre la main au portefeuille (de 55 à 155 euros selon la formule), elle vante la possibilité de déceler l’homosexualité de leur enfant en espionnant à distance leur ordinateur et leurs activités sur internet.
Absence de petite amie, style trop travaillé, goût pour les divas
Un argument plus qu’osé, et potentiellement illégal selon les avocats du Refuge qui étudient les possibilités de recours. Car voler la vie privée de ses enfants, comme de toute autre personne, peut conduire à de grave ennuis judiciaires.
L’association militante LGBT Amical Jeunes Refuge a été la première à dénoncer sur twitter ce texte truffé de stéréotypes, d’homophobie refoulée et de sexisme assumé.
L’article publié sur le site internet de la société  a été retiré depuis . Il est une suite de clichés rétrogrades sur les homosexuels:
Et l’article de mettre en garde sur : un soin trop poussé attaché à son apparence, l’absence de petite amie malgré un physique agréable, un temps trop long consacré à la coiffure, une oreille percée ou encore un goût trop prononcé pour les divas…
“Ces deux articles avaient pour seul but d’améliorer le référencement internet sur Google (SEO) et n’étaient pas destinés à être lus par des humains”, a répondu par email Fireworld à l’association militante et à Libération. “Nous présentons nos excuses les plus sincères à tous ceux et à toutes celles qui auraient pu se sentir blessés par ces contenus.”

Poster un commentaire

Classé dans info

Canada Le sexe neutre fait son apparition sur les documents d’identité

Les Canadiens ne s’identifiant ni au sexe masculin, ni au sexe féminin, pourront faire figurer la mention « sexe neutre » sur leurs pièces d’identité.
Actuellement, le pays ne permet que les options F ou M sur les passeports, mais un nouvelle loi va permettre de changer cette situation en créant une mesure inclusive qui simplifierait les difficultés que rencontrent les personnes transgenres ou intersexe notamment.
Le gouvernement canadien a annoncé jeudi 24 août que la mention « X » pourra désormais figurer sur les documents d’identité.
Dans un premier temps, une mention pourra être ajoutée sur les documents officiels des « personnes qui ne s’identifient pas comme femme (‘F’) ou comme homme (‘M’) », afin d’indiquer un souhait que leur sexe soit « désigné comme ‘X’, pour non spécifié », ont précisé les autorités fédérales canadiennes, en attendant que le gouvernement puisse éditer des documents avec une désignation ‘X' ».
« En introduisant une désignation de sexe ‘X’ dans les documents délivrés par le gouvernement, nous prenons une mesure importante pour favoriser l’égalité pour tous les Canadiens, indépendamment de leur identité ou leur expression sexuelle », a expliqué le ministre de l’Immigration, des réfugiés et de la citoyenneté.
En juin, le Canada a validé un projet de loi ajoutant « l’identité de genre et l’expression de genre » aux côtés de la race, de la religion, de l’âge, du sexe ou de l’orientation sexuelle parmi les motifs de discrimination interdits en vertu de la Charte des droits canadienne. (source : E-llico.com)

Poster un commentaire

Classé dans info