Le président de SOS homophobie se félicite de la « une » de Paris Match avec Stéphane Bern et son compagnon

Joël Deumier, président de SOS homophobie se félicite sur RMC.fr de la « une » de Paris Match, montrant l’animateur Stéphane Bern et son compagnon, premier couple gay en couverture du magazine.
« Nous nous félicitons de cette ‘une’ de Paris Match, parce que tout ce qui va dans le sens d’une plus grande visibilité des personnes LGBT va dans le bon sens. Cette ‘une’ montre un couple de deux hommes qui ont l’air d’avoir une vie tout à fait ordinaire, ça montre qu’on peut être LGBT et avoir une vie tout à fait normale, qu’on peut avoir des moments heureux et malheureux, et cela contribue à la banalisation des LGBT dans la société et à leur visibilité. Ces deux facteurs – visibilité et banalisation – permettent de lutter contre l’homophobie et pour une meilleure acceptation des LGBT dans la société. Le fait que Stéphane Bern soit connu amplifie ce phénomène de visibilité et envoie un signal qui, pour nous, est très positif.
Les personnalités publiques LGBT ont d’ailleurs une responsabilité dans la lutte contre l’homophobie. Quand vous êtes LGBT, c’est important de le dire, parce que si vous ne le dites pas, vous passez à côté d’une occasion de montrer un bon exemple. Pour un jeune homosexuel, c’est toujours bien de voir qu’une personnalité publique vit au grand jour son homosexualité.
On regrette toutefois que Paris Match ne mette en ‘une’ un couple LGBT que pour la deuxième fois de son histoire (la première fois, c’était Amélie Mauresmo avec sa compagne, en 1999). On aimerait que cela soit plus récurrent et devienne une habitude. On appelle d’ailleurs les journalistes à ne pas se censurer quand il s’agit de mettre en avant des portraits de couples LGBT, parce que c’est aussi leur mise en avant qui va permettre aux jeunes et à la population de s’habituer et à participer à leur normalisation.
Notre autre regret, c’est que cette ‘une’ arrive une semaine après celle avec Cyril Hanouna posant avec sa famille, avec une citation: ‘Le public en a marre des donneurs de leçon’. On avait été très étonné de cette couverture qu’on avait dénoncée ; une couverture qui est très complaisante après le sketch homophobe de Cyril Hanouna. Et qu’ils mettent en avant le fait qu’il prenne à partie les donneurs de leçon, à savoir le CSA… Le fait qu’il publie une semaine plus tard cette ‘une’ avec Stéphane Bern, c’est peut-être un hasard de calendrier mais… Il n’y a aucune cohérence entre ces eux Unes et on le regrette.
Si on verra un jour un couple homosexuel avec ses enfants en ‘une’ de Paris Match? C’est tout à fait envisageable. Il faut juste trouver la famille qui correspond. C’est possible et souhaitable de mettre en avant l’homoparentalité. Elle a été reconnue par la République en 2013. La société y est prête parce que ce qui compte pour elle, ce n’est pas le couple, ce qui compte c’est de savoir si les parents qui feront la ‘une’ de Paris Match seront capables de transmettre une éducation, de l’amour et des repères. Les gens ne sont pas homophobes par nature. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :