Syrie : Une unité armée LGBTQ+ qui combat l’État islamique

Un groupe armé proche des forces kurdes a annoncé la formation de TQILA, un groupe de combat LGBT dans la région de Raqqa en Syrie.
Ses membres veulent non seulement combattre le «fascisme» de Daesh, mais aussi le patriarcat et le sexisme.
C’est sur Twitter le 24 juillet 2017 que le groupe a annoncé la création de la toute première unité de combat LGBT, la Queer Insurrection and Liberation Army, «Insurrection queer et armée de libération» en français. Ce qui donne, en abrégé, TQILA.
«Nous, les Forces révolutionnaires internationales de guérilla [IRPGF, émanation des Unités de protection du peuple, les YPG kurdes] annonçons la formation de la TQILA […] qui comprend des camarades LGBT*QI+ et d’autres, tous ayant pour but de détruire le genre binaire et promouvoir la révolution des femmes, une conception du genre plus large et la révolution sexuelle», explique le communiqué, relayé notamment par Newsweek.
« Les membres de la ‘Queer Insurrection and Liberation Army’ ont observé avec horreur les forces extrémistes et fascistes attaquer la communauté queer et en tuer d’innombrables membres, arguant que ceux-ci étaient ‘malades’, ‘néfastes’ et ‘contre-nature’. Les images d’hommes gays jetés de toits d’immeubles et lapidés par Daesh, étaient des choses devant lesquelles nous ne pouvions pas rester les bras croisés. »
« […] Nous voulons mettre l’accent sur le fait que la queerophobie, l’homophobie et la transphobie ne sont pas inhérentes à l’Islam ou à une autre religion. Nous connaissons beaucoup de Musulmans, de Juifs, de Chrétiens, d’Hindous, de Bouddhistes, etc. qui acceptent et accueillent les personnes uniques et non conformistes […]. Nous leur sommes solidaires contre le fascisme, la tyrannie et l’oppression. »
rappellent les auteurs de la proclamation, faisant référence aux exactions commises notamment en 2014 par Daesh, alors en pleine expansion en Irak et en Syrie.
Selon le porte-parole de TQILA, contacté par Newsweek, les combattants arc-en-ciel, dont le nombre n’a pas été communiqué, seraient en opération à Raqqa, dernier bastion de Daesh dans le nord de la Syrie. Le groupe gay s’est en outre donné pour emblème un kalachnikov sur fond rose et le slogan : «Ripostez ! Ces pédés tuent des fascistes !»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :