Grenoble :Un millier de personnes dans les rues pour la Marche des fiertés

Près de 1300 personnes selon la policeont défilé samedi après-midi dans les rues de Grenoble. C’était la 4e édition de la Marche des Fiertés. Un événement pour exprimer la diversité de l’identité LGBT – Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres – et réclamer une égalité des droits.
De nombreuses pancartes faisaient référence au génocide d’homosexuels mis en place en Tchétchénie. Les participants à la marche ont même lancé un « signal d’alarme » en s’allongeant sur la place Victor Hugo, pour rappeler les exactions commises à l’encontre des homosexuels dans le monde.
Le cortège est parti du Jardin de ville à 14h30. Il a ensuite emprunté les rues piétonnes sous le regard souvent amusé des passants. Musique techno à fond, drapeaux arc-en-ciel flottant dans les airs. Deux heures plus tard, ils ont rejoint le Jardin de ville, accompagnés dans leur marche par la pluie.
Les militants et candidats de Civitas Isère, ont décidé de s’opposer à ce qu’ils qualifiaient de  » marche des horreurs »
Ils ont brandi’une banderole « Homofolie ça suffit », et ont essayé de barrer la route  à la marche  en lançant des slogans pro-famille, tels que « Un père, une mère, une famille ! », « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’hétéros », ou encore « Mariage, adoption : pas question ! ».
Le service d’ordre de la manifestation, accompagné de la police, a  réussi à chasser les manifestants du passage du défilé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :