Archives mensuelles : mai 2017

Dijon : un médecin accusé d’avoir tenu des propos homophobes sur Facebook jugé le 22 juin

En décembre dernier, un médecin généraliste de Dijon avait posté un message sur la page Facebook « Les médecins ne sont pas les pigeons », une communauté virtuelle comptant un peu plus de 30.000 membres. Le médecin racontait une consultation, et y relayait alors des propos jugés homophobes par nombre de lecteurs et d’internautes.
Dans son texte, il indiquait qu’il avait frôlé une erreur médicale en diagnostiquant une fissure anale qui n’en était pas une. Le patient était envoyé chez le gastro-entérologue. Mais, le bilan préopératoire révèlait que le malade avait contracté la syphilis. « Je croyais que la syphilis était une maladie du passé », indiquait alors le médecin sur Internet. En filigrane, il expliquait n’avoir pas pensé, en premier diagnostic, à une maladie sexuellement transmissible, car ce patient n’était « pas un homo de type “fofolle”, avec des manières surjouées, mais plutôt un monsieur tout le monde »
Selon LCI, ce médecin, exerçant à Dijon, sera jugé le 22 juin prochain à 16h devant la chambre disciplinaire de 1ère instance de l’ordre régionale de Bourgogne pour ces propos. C’est l’Ordre des médecins qui avait décidé de porter plainte contre lui en janvier dernier après avoir été alerté par l’association LGBT Le Refuge et la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie (Dilcrah). L’audience sera publique.
Pour sa part, le médecin incriminé avait déclaré que « les propos sont tronqués et sortis de leur contexte » : « J’ai été complètement abattu au début de l’affaire ». Il disait avoir « reçu quelques menaces de mort et des messages de haine », mais aussi « énormément de soutien de la part de citoyens, de professionnels de santé et d’homosexuels », ainsi que des promesses de dons financiers, qu’il a « refusés ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Russie : le ministre russe des Affaires étrangères demande des faits concrets au sujet des homosexuels tchétchene

Après qu’Emmanuel Macron a soulevé lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine la question de la violation présumée des droits des homosexuels en Tchétchénie, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a demandé à ce que lui soient présentés des faits concrets à ce sujet, ainsi que sur d’autres dossiers régulièrement utilisés contre la Russie.
« Nous ne voyons aucun fait concret concernant ni les hackers, ni  sur l’ingérence dans les élections de presque tous les pays du monde occidental, ni la question des violations présumées des droits des LGTB en Tchétchénie ou dans toute autre partie de la Russie. Aucun fait concret », a indiqué ce mardi Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse tenue à Moscou.
« S’il y a des faits, des noms, nos réponses seront alors concrètes. Mais, je répète encore une fois, nous n’avons aucun rapport avec plusieurs des accusations formulées. Et s’il y a quelque chose de concret, alors, présentez, s’il vous plaît, les faits », a ajouté le ministre.
Début avril, le journal russe Novaïa Gazeta a affirmé que plus d’une centaine d’homosexuels avaient été arrêtés ou enlevés en Tchétchénie et que certains d’entre eux avaient été tués. Le journal n’a toutefois précisé ni la date, ni les noms des personnes enlevées. Le porte-parole du Président de la République de Tchétchénie Alvi Kerimov a qualifié ces informations de mensongères.
Sergueï Lavrov est également revenu sur les propos d’Emmanuel Macron, qui a accusé lundi deux médias publics russes en français, les sites internet RT (ex-Russia Today) et Sputnik, de s’être comportés en « agents d’influence » lors de la campagne présidentielle française.
Ces propos sont la conséquence d’une « campagne antirusse lancée par l’ex-président américain, Barak Obama, et dont nos partenaires occidentaux n’arrivent toujours pas à se détacher », a estimé Sergueï Lavrov.
La rédactrice en chef de RT, Margarita Simonyan, a de son côté estimé que selon le raisonnement de M. Macron, « la totalité des médias occidentaux devraient être expulsés de Russie car ils sont tous toujours et sans exception contre Poutine, ils soutiennent l’opposition russe », dans des déclarations à la chaîne Russie-1.

Poster un commentaire

Classé dans info

Les baskets en mode arc-en-ciel pour célébrer le pride month

En commémoration des émeutes de Stonewall aux USA en juin 1969, marquant la véritable naissance du militantisme LGBT face à un système hostile et violent, le mois de juin est l’occasion de nombreuses gay prides partout dans le monde.
Plusieurs marques prennent aujourd’hui l’initiative positive de rendre hommage au mouvement, sous la bannière de son emblématique rainbow flag.

Converse délivre ainsi pour le célébrer la campagne Yes to all, avec la marque entend défendre la liberté d’expression de chacun – peu importe son genre, son orientation sexuelle et son identité.
A l’occasion du pride month, la mythique Chuck Taylor est revisitée selon les symboles LGBTQ. On les retrouve bien sûr déclinées aux couleurs du drapeau arc-en-ciel et customisables. Mais aussi empreintes d’éléments fleurant bon les seventies, afin de commémorer la première marche des fiertés qui avait lieu en 1970 à New York.
Toutes les recettes nettes des ventes générées par la collection Converse pride 2017 seront reversées à « It gets better project  » et la fondation Happy hippie, deux organisations qui vient en aide aux jeunes LGBT
Adidas, l’année dernière proposait des Stan Smith et Super Star en hommage à la cause LGBTQ dévoilera un modèle Ultra boost 3.0 avec un splash de couleurs arc-en-ciel.
Comme chaque année, Nike lance ses modèles aux couleurs arc-en-ciel
Nike réitère cette année son initiative Be true, mise en œuvre depuis 2012. La marque réinterprète sous les couleurs du rainbow flag quatre de ses modèles phares : une Cortez, une Flyknit racer, une Pegasus 34 et une Air Vapormax. Des t-shirts et des chaussettes complètent la collection. Nous, on craque déjà pour la Vapormax à la semelle aérienne multicolore !
On ne peut que saluer toutes ces initiatives qui s’inscrivent dans la lutte pour les droits et contre les violences subies par les personnes homosexuelles, bisexuelles, transgenre ou transsexuelles. Laquelle est, on le sait, loin d’être terminée… Les bénéfices des sneakers vendues iront ainsi en partie auprès d’associations LGBT. Et auront, bonus non négligeable, l’avantage d’égayer notre démarche.

Poster un commentaire

Classé dans info

Lens : la première gay pride annulée pour raison de sécurité

Le 1er juillet devait avoir lieu la première Gay Pride dans les rues de Lens. Après une rencontre avec les services de la mairie, les organisateurs, membres de l’association Arc-en-ciel Power LGBT, vont pourtant devoir tout annuler. Compte tenu du contexte d’état d’urgence et du plan Vigipirate, l’organisation d’une manifestation nécessite « de mobiliser des moyens de sécurité privés, des agents des services techniques de la Ville, et le concours des forces de police ».
Si le maire Sylvain Robert (PS) ne peut « pour l’heure autoriser cette manifestation », il a tout de même tenu à affirmer que la municipalité demeurait « très engagée dans les luttes contre les discriminations, en particulier liées à l’identité de genre et à l’orientation sexuelle et (qu’elle) militait pour l’égalité de tous les individus ».
Selon les services concernés, le délai d’organisation de l’événement est trop court pour que les conditions de sécurité soient réunies. Néanmoins, un nouveau rendez-vous est d’ores et déjà programmé. Arc-en-ciel Power LGBT et la mairie se reverront le 12 septembre afin d’anticiper et d’étudier les modalités et les moyens que l’association devra mobiliser si elle souhaite organiser à Lens une marche des fiertés en 2018.

Poster un commentaire

Classé dans info

Cyril Hanouna et les dirigeants de C8 seront reçus mercredi après-midi par la ministre de la Culture

Cyril Hanouna et les dirigeants de C8 seront reçus mercredi après-midi par la ministre de la Culture , rapporte Le Figaro sur son site Internet.
Cette rencontre est organisée suite au canular de l’animateur de « Touche pas à mon poste » diffusé en direct il y a 10 jours qui a déclenché de vives
Durant ce rendez-vous devraient être évoqués cette récente séquence jugée homophobe dont s’est rendu coupable le présentateur vedette de télé la semaine dernière et d’autres polémiques qui ont marqué son talk-show.
Rappelons que la semaine dernière, la ministre de la Culture avait déclaré: « Aucun dérapage qu’il soit sexiste, raciste, antisémite ou homophobe ne doit passer, qu’il s’agisse de la télévision ou d’Internet »
Et d’ajouter que « La télévision se doit de refléter la société française dans toute sa diversité qu’il s’agisse des origines, des sexes et de l’orientation sexuelle notamment. Les associations, les téléspectateurs mais aussi la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT) ont fortement réagi et à juste titre »
« J’ai pris note des excuses de Monsieur Hanouna, mais la procédure de sanction est lancée et doit se poursuivre », avait-elle conclu.

Poster un commentaire

Classé dans info

La France accueille son premier réfugié homosexuel

Tandis que de nombreuses associations pressaient le président français d’interpeller son homologue russe sur le sort des ONG et des homosexuels en Tchétchénie, Emmanuel Macron a déclaré avoir eu un « échange extrêmement franc et direct » avec le maître du Kremlin.
« Le président Poutine m’a indiqué avoir pris plusieurs initiatives sur le sujet des personnes LGBT en Tchétchénie avec des mesures visant à faire la vérité complète sur les activités des autorités locales et régler les sujets les plus sensibles », a-t-il déclaré, affirmant qu’il serait « constamment vigilant » sur la question.
De son côté, Vladimir Poutine n’a pas commenté cette partie de leur entretien.
Tout en prônant le rétablissement du « dialogue » avec son homologue russe, jugé incontournable dans la lutte contre le terrorisme et dans la résolution de la crise syrienne, Emmanuel Macron a tenu à adresser un signal en ouvrant les portes de la France aux persécutés russes. Symboliquement, au moment où Vladimir Poutine débutait sa visite à Versailles, l’association SOS Homophobie dévoilait qu’un premier réfugié homosexuel tchétchène avait atterri à Paris.
« Nous avons travaillé avec le Quai d’Orsay pour cette situation urgente. C’est clairement une décision de l’Etat français pour montrer qu’il est engagé dans ce combat », a confirmé au HuffPost le président de SOS Homophobie Joël Deumier.
Si ce dernier « salue la prise de position d’Emmanuel Macron » auprès de Vladimir Poutine sur le sort réservé aux homosexuels, Joël Deumier se dit en revanche très sceptique quant à la promesse d’une enquête diligentée par Moscou. « On n’y croit pas du tout à cette enquête. Poutine a déjà dit que l’enquête avait été faite et il a déjà affirmé qu’il n’y avait rien », affirme le président de SOS Homophobie en réclamant « une enquête indépendante ».

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

FièrEs déploie une banderole devant le Château de Versailles

Une banderole a été brièvement déployée devant le Château de Versailles par des militants de l’association féministe à identité lesbienne, bisexuelle et trans, FièrEs, pour protester contre la persécution des homosexuels en Tchétchénie et en Russie.

Interrogé ce matin sur Europe 1 sur l’existence de camps pour homosexuel en Tchétchénie, Alexandre Olrlov, l’ambassadeur russe en France a nié les persécutions envers les gays tchétchènes s’en remettant à l’enquête russe.
«Dès que cette information est apparue dans ce Novaïa Gazeta, nous avons fait cette enquête et on n’a rien trouvé», a-t-il ajouté, précisant qu’Emmanuel Macron pouvait à loisir aborder cette question avec Vladimir Poutin s’il le souhaitait. «Il aura la réponse», a alors conclu Alexandre Orlov.
Selon le journal d’opposition russe Novaïa Gazeta, les autorités tchétchènes ont mené depuis mars une grande opération de répression de l’homosexualité, au cours de laquelle au moins trois hommes sont morts et une centaine d’autres arrêtés pour «orientation sexuelle non traditionnelle». Parmi eux, se trouveraient des personnalités d’influence et proches du pouvoir, des représentants de l’Eglise orthodoxe et deux présentateurs de télévision. A l’appui de ces graves accusations, le journal moscovite cite des témoignages d’activistes LGBT, de membres des services secrets et le ministère de l’Intérieur tchétchène lui-même. De nombreuses ONG et médias ont confirmé ces exactions, tandis que les premiers réfugiés gays tchétchènes ont trouvé asile en Lituanie et dans d’autres pays européens.

Poster un commentaire

Classé dans info

Le patriarche russe réveille la polémique sur le mariage pour tous

Le patriarche Kirill a réaffirmé son soutien aux Français qui avaient manifesté en 2013 contre l’adoption du mariage homosexuel.
Correspondant à Moscou
Alors que Vladimir Poutine est en visite en France, le patriarche Kirill, vu comme un allié spirituel du chef du Kremlin, s’est lancé, lundi, dans une diatribe contre la loi française instaurant le mariage gay et soutenu les manifestants qui s’étaient soulevés en 2013 contre l’adoption de ce texte. Ces derniers ont agi «pour les mêmes raisons que lorsqu’ils se sont soulevés contre les lois fascistes et pro apartheid», a déclaré le chef de l’Église orthodoxe russe. «Quand la législation déchire le lien avec la morale, elle cesse d’être une législation acceptable pour les gens, elle génère des protestations. Les manifestations organisées en France par des millions de gens croyants ont été dispersées par la police alors que ceux-ci protestaient seulement contre le fait que quatre ou cinq personnes au Sénat ont décidé le sort de lois horribles et contraignent les gens à vivre selon des nouvelles lois, à oublier ce que sont un papa et une maman et dire «parent numéro un» et «parent numéro deux», a dénoncé le patriarche qui s’exprimait à l’université de Bichkek, au Kirghizstan, où il effectue une visite pastorale de deux jours.
» Lire aussi – Macron estime que les opposants au mariage pour tous ont été «humiliés»
L’impression que le pouvoir religieux et politique ne font qu’un
Pour Kirill, la France, comme les autres pays occidentaux à avoir légalisé le mariage homosexuel, a cédé à «la tentation, mais tout ceci va finir». «Car dans le cas contraire», pressent-il, «la société humaine, après avoir déchiré le lien entre la liberté et la responsabilité morale, deviendra invivable». Lors de la manifestation anti-mariage pour tous du 26 mai 2013, les organisateurs avaient revendiqué un million de participants contre 150.000 selon les forces de l’ordre. L’Église orthodoxe se défend de tout rôle politique et revendique son indépendance vis-à-vis de l’État russe, en expliquant notamment qu’elle milite pour la suppression de l’avortement subventionné alors que le Kremlin s’y refuse. Mais dans les faits, le patriarche s’affiche régulièrement aux côtés de Vladimir Poutine, donnant parfois l’impression que le pouvoir religieux et politique ne font qu’un.

Poster un commentaire

Classé dans internationnal, mariage homosexuel, religion

Amnesty demande à Macron de faire pression sur Poutine

Amnesty international a demandé à Emmanuel Macron de « faire pression » sur son homologue russe Vladimir Poutine, qu’il reçoit lundi à Versailles.
« Nous voulons que M. Macron fasse pression sur M. Poutine, qui à son tour fasse pression sur M. Kadyrov (le président tchétchène), qui persécute en toute impunité les homosexuels avec la bénédiction des autorités russes », a déclaré à l’AFP Cécile Coudriou, vice-présidente d’Amnesty international France.
Le happening, organisé à 9H00 sur le parvis des droits de l’Homme du Trocadéro, ou deux couples d’hommes s’embrassent, en tenant une banderole « Stop à l’homophobie en Tchétchénie, face au monument symbole de Paris, vise à « rendre visible cette question tchétchène », selon Cécile Coudriou, alors que les deux chefs d’Etat se retrouveront en tête-à-tête peu avant 14H00 au château de Versailles.
Selon le journal russe Novaïa Gazeta, les autorités de la Tchétchénie, république russe du Caucase où l’homosexualité est plus qu’un tabou, ont arrêté plus de cent homosexuels et incité leurs familles à les tuer pour « laver leur honneur ».
Toujours selon le journal, au moins deux personnes ont été tuées par leurs proches et une troisième est décédée des suites d’actes de tortures.
Début mai, la chancelière allemande Angela Merkel avait demandé à Vladimir Poutine, lors d’une conférence commune, d’user de son « influence » pour que les droits des homosexuels soient respectés en Tchétchénie.
Le président russe avait demandé trois jours plus tard aux pouvoirs judiciaire et sécuritaire de soutenir l’enquête diligentée par la déléguée des droits de l’Homme auprès du Kremlin.
« Maintenant, c’est à M. Macron de prendre le relai », a commenté Cécile Coudriou. « M. Kadyrov est le président d’une République autonome, mais pas indépendante, a poursuivi la vice-présidente d’Amnesty France. Nous partons du principe que M. Poutine va le rappeler à l’ordre si le scandale devient trop gênant pour la Russie ».

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Jaimie Deblieck est le nouveau Mister Gay Belgium

Jaimie Deblieck, 18 ans, a été élu Mister Gay Belgium 2017, samedi soir au théâtre anversois Elckerlyc. Représentant les 12 prochains mois la communauté homosexuelle et transgenres, il entend se battre pour son acceptation dans le monde du travail.
Le jeune homme originaire de Flandre-Occidentale, est le cinquième Mister Gay Belgium à être choisi. Durant cinq mois, des concours ont été organisés pour choisir les 12 finalistes qui ont participé au concours de beauté pour remplacer Raf Van Puymbroeck.
Le nouvel ambassadeur de la communauté homosexuelle et transgenres est étudiant en horticulture et se spécialise cette année dans l’aménagement paysager et l’entretien.
Il a reçu son écharpe de la ministre flamande de l’enseignement, Hilde Crevits (CD&V), qui faisait partie du jury. Il défendra aussi les couleurs de la Belgique lors des concours Mister Gay Europe 2017 et Mister Gay World 2018.

Poster un commentaire

Classé dans info