Russie : le ministre russe des Affaires étrangères demande des faits concrets au sujet des homosexuels tchétchene

Après qu’Emmanuel Macron a soulevé lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine la question de la violation présumée des droits des homosexuels en Tchétchénie, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a demandé à ce que lui soient présentés des faits concrets à ce sujet, ainsi que sur d’autres dossiers régulièrement utilisés contre la Russie.
« Nous ne voyons aucun fait concret concernant ni les hackers, ni  sur l’ingérence dans les élections de presque tous les pays du monde occidental, ni la question des violations présumées des droits des LGTB en Tchétchénie ou dans toute autre partie de la Russie. Aucun fait concret », a indiqué ce mardi Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse tenue à Moscou.
« S’il y a des faits, des noms, nos réponses seront alors concrètes. Mais, je répète encore une fois, nous n’avons aucun rapport avec plusieurs des accusations formulées. Et s’il y a quelque chose de concret, alors, présentez, s’il vous plaît, les faits », a ajouté le ministre.
Début avril, le journal russe Novaïa Gazeta a affirmé que plus d’une centaine d’homosexuels avaient été arrêtés ou enlevés en Tchétchénie et que certains d’entre eux avaient été tués. Le journal n’a toutefois précisé ni la date, ni les noms des personnes enlevées. Le porte-parole du Président de la République de Tchétchénie Alvi Kerimov a qualifié ces informations de mensongères.
Sergueï Lavrov est également revenu sur les propos d’Emmanuel Macron, qui a accusé lundi deux médias publics russes en français, les sites internet RT (ex-Russia Today) et Sputnik, de s’être comportés en « agents d’influence » lors de la campagne présidentielle française.
Ces propos sont la conséquence d’une « campagne antirusse lancée par l’ex-président américain, Barak Obama, et dont nos partenaires occidentaux n’arrivent toujours pas à se détacher », a estimé Sergueï Lavrov.
La rédactrice en chef de RT, Margarita Simonyan, a de son côté estimé que selon le raisonnement de M. Macron, « la totalité des médias occidentaux devraient être expulsés de Russie car ils sont tous toujours et sans exception contre Poutine, ils soutiennent l’opposition russe », dans des déclarations à la chaîne Russie-1.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :