Russie : Le président Tchétchéne veut éliminer la communauté gay

Le président de la Tchétchénie a lancer un avertissement pour les homosexuels dans la région rapporte PinkNews.
Le vice-ministre britannique des Affaires étrangères a révélé la menace terroriste du leader tchétchène tout en posant une question urgente sur la situation au Parlement.
Sir Alan Duncan, ministre d’État aux Affaires étrangères, sous Boris Johnson, a déclaré au Parlement: «Les groupes de défense des droits de l’homme déclarent que des campagnes et des homicides anti-gay sont orchestrés par le chef de la République tchétchène Ramzan Kadyrov. Il a mené d’autres campagnes violentes dans le passé, et cette fois il dirige ses efforts vers la communauté LGBT. Des sources ont déclaré qu’il voulait que la communauté LGBT soit éliminée avant le début du Ramadan».
Le ministre a ajouté: «De tels commentaires, attitudes et actions sont absolument méprisables».
Le Ramadan commence le 26 mai cette année et est très suivi en Tchétchénie, qui est une région essentiellement musulmane.
Ces allégations ont été soutenues par des groupes de défense des droits de l’homme et ont amené le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, le Royaume-Uni et les États-Unis à demander que le Kremlin fasse l’objet d’une enquête.
Le secrétaire d’État des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni, Boris Johnson, qui est homosexuel lui-même, a qualifié les abus déclarés des hommes homosexuels de «totalement barbares» et «méprisables» dans une déclaration formulée aux Communes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s