Les « amants de Pompéi » étaient deux jeunes hommes

Les célèbres « amants de Pompéi », pout tout le monde, ne pouvaient être qu’un homme et une femme,  pris dans l’éruption du Vésuve. Puis on a pensé que, peut-être, il s’agissait de deux femmes, une mère et sa fille.
Mais une étude ADN explique qu’il s’agit en fait de deux hommes.
Découverts en 1922, enlacés, près de deux siècles après avoir été « pétrifiés » par les cendres du Vésuve en l’an 79, les « amants de Pompéi » sont deux individus de sexe masculin, âgés de 18 et 20 ans, selon Massimo Osanna, le directeur des fouilles sur le site archéologique, cité par la presse italienne.
C’est grâce à des relevés ADN, effectués à travers les moulages de plâtre emprisonnant les restes organiques des corps, que ces indices concernant l’identité des membres de ce couple uni dans la mort ont pu être révélés. « On ne peut pas affirmer que les deux personnages étaient amants, mais compte tenu de leur position, on peut le supposer. Cependant, il est difficile de le déterminer avec certitude », explique encore le directeur des fouilles. Car les analyses sont formelles, les deux hommes n’avaient pas de patrimoine génétique en commun. Il ne peut donc d’agir de deux garçons de la même famille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :