Israel : Des anciens officiers luttent pour garder l’armée accessible aux femmes et aux gays

Oren Nahmany, le fondateur âgé de 27 ans de Pride in Blue and White

Le groupe, Pride in Blue and White (Fierté en bleu et blanc) a lancé la semaine dernière une campagne de collecte de fonds pour soutenir ses premiers cours préparatoires à l’armée et des programmes de mentorat destinés spécifiquement aux femmes et aux jeunes membres de la communauté LGBT.
L’objectif ultime de la campagne  appelée ‘Israeli Pride Times Two’ (la Fierté israélienne par Deux), est de multiplier par deux le nombre de femmes dans les positions de combat et le nombre de soldats ouvertement LGBT au sein de l’armée israélienne.
L’armée est déjà relativement progressiste sur ces fronts. Les femmes juives sont enrôlées comme leurs homologues masculins mais deux ans au lieu de trois, et elles sont autorisées à assumer un nombre croissant de postes de combat. Environ 7 % des combattantes sont des femmes.
Les soldats gays et les soldates lesbiennes sont autorisés à servir ouvertement depuis 1993, l’année où les Etats Unis ont annoncé leur politique ‘Don’t Ask, Don’t Tell’ (Ne demandez pas, ne répondez pas), même si un grand nombre d’entre eux nourrissaient des craintes devant la perspective d’intégrer le service.
Mais avec l’influence croissante des officiers des soldats religieux, les militaires craignent que ce progrès ne soit compromis.
“Nous sommes tous des officiers. Nous avons tous combattu dans l’armée. Et nous avons le sentiment que notre foyer est attaqué », explique Oren Nahmany, le fondateur âgé de 27 ans de Pride in Blue and White.
“En Israël, tout le monde doit aller à l’armée, et elle doit donc être pluraliste et libérale. Les rabbins tentent de faire partir les femmes, les LGBT et de faire venir leurs propres communautés ».
Actuellement, plusieurs douzaines d’académies préparent les Israéliens à l’armée, et environ la moitié sont religieuses.
Alors que la motivation, parmi les recrues, ne cesse de reculer et est la source d’une inquiétude constante en Israël, de nombreux Israéliens accueillent avec chaleur l’afflux de nouveaux enrôlés religieux. Mais certains – en particulier à la gauche de l’échiquier politique – craignent que les sionistes religieux, qui représentent environ 10 % de la population israélienne, aient pris une influence disproportionnée dans une armée traditionnellement laïque, ainsi que dans d’autres secteurs de la société israélienne.
Pour protéger les droits des femmes et des membres de la communauté LGBT au sein de l’armée, l’organisation Pride in Blue and White a pris la décision d’ouvrir ses propres cours préparatoires sur le modèle des académies sionistes religieuses.
Depuis la diffusion d’un discours prononcé par le rabbin Yigal Levinstein, la vieille de la journée de la femme, devant plusieurs centaines de diplômés d’une académie religieuse, l’association a levé bien au-delà de 1 000 dollars. Alors qu’il ne reste que trois semaines, elle est à environ 40 % de son objectif, qui est de collecter environ 20 000 dollars.
Dans son discours, Levinstein avait indiqué que les femmes soldates ont perdu leurs « valeurs et leurs priorités » juives, et qualifié l’idée de femmes commandants de « folie ». Il a également tourné en ridicule les familles constituées de deux hommes, affirmant qu’il s’agissait « d’un asile de fous ».
Face à l’indignation générale, le ministre de la Défense Avigdor Liberman a expliqué qu’il réfléchirait à l’inaptitude de Levinstein à un poste « consistant à préparer les jeunes pour le service au sein de l’armée israélienne ». Levinstein a indiqué qu’il ne reviendrait pas sur ses propos, tout en reconnaissant le caractère « inapproprié » de ses remarques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :