Un jeune homme gay fuit son pays et se réfugie en France

lepaysdauge.fr rapporte l’histoire de Abdul Rahman Kamara qui a dû fuir son pays, la Sierra Leone parce qu’il était homosexuel. Il est aujourd’hui à Lisieux.
En Sierra Leone, l’homosexualité est considérée comme une infraction pénale pouvant être sanctionnée de lourdes amendes jusqu’à la prison à vie.
C’est son oncle, chez lequel il vivait, qu’il l’a dénoncé à la police.
« Quand il m’a découvert avec mon petit ami, il m’a frappé », explique-t-il soulevant son tee-shirt pour montrer des cicatrices de blessures faites avec des tessons de bouteille. « Je n’entends plus de l’oreille droite », ajoute le jeune homme, les larmes aux yeux.
Entre les coups et les menaces de mort de son oncle d’un côté, et l’emprisonnement à vie de l’autre, Abdul Rahman Kamara n’a donc pas eu d’autre choix que de fuir son pays.
Il ne doit son salut qu’à la communauté gay qui, très rapidement, l’a placé sur un vol à destination de la France.
Voilà 9 mois, Abdul Rahman débarque à Paris. Il ne parle pas français mais se fait comprendre en anglais. Le jeune homme va d’abord rester dans un camp pour réfugiés aux abords de l’aéroport de Roissy Charles de Gaules. Puis après de longues semaines d’attente, il décide de partir.
Jusqu’à ce que, conseillé par un ami, il prenne le train pour Caen. Là, grâce au 115, il entre dans la boucle des demandeurs d’asile et est pris en charge par Centre d’accueil des demandeurs d’asile (Cada) de Lisieux.
Dans l’attente d’une régularisation, Abdul Rahman prend des cours de Français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :