SOS homophobie lance une enquête sur le vécu des LGBT racisés

«SOS homophobie est une association de lutte contre les violences à l’égard des lesbiennes, gays, bi et trans’ en France. Son groupe de travail Racisme et Diversité ethnique (R.e.D) agit contre le racisme dans les communautés LGBT+ et contre les doubles discriminations raciales et liées à l’orientation sexuelle et/ou à l’identité de genre, réelle ou présumée. Cette enquête nationale a pour objectif de faire un état des lieux des différentes expériences des personnes LGBT+ racisées* en France aujourd’hui, et des situations de LGBTphobie et/ou racisme qu’elles peuvent vivre et/ou dont elles peuvent être témoins. Ce questionnaire est anonyme. N’hésitez pas à vous exprimer librement et à retranscrire les propos et expériences tels que vous les avez vécus.»
Le 21 mars, SOS homophobie profitait de la Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale pour lance la première enquête nationale sur le vécu des personnes LGBT « racisées » en France.
Par personne racisée, on entend une personne faisant partie, de façon réelle ou supposée, d’un groupe pouvant être réduit à sa couleur de peau, ses origines ou son appartenance ethnique.
L’action engagée par SOS homophobie à destination du grand public est portée par le groupe Racisme et Diversité ethnique (R.e.D) de l’association, créé à l’été 2016, qui a élaboré un questionnaire grâce auquel victimes et témoins peuvent partager leurs expériences liées aux LGBTphobies et aux racismes.
Au cours des huit prochains mois, SOS homophobie va ainsi recueillir des témoignages en provenance de toute la France, hexagonale comme ultramarine, portant sur la réalité quotidienne des personnes LGBT racisé.e.s.
Ces témoignages seront enregistrés par le biais d’un questionnaire en ligne sur le site de l’association (accessible ici :www.sos-homophobie.org/red) ainsi que par une version physique du document que les militants de l’organisation porteront auprès du public lors de divers événements et actions ciblées.
La phase de recueil des témoignages prendra fin le 31 décembre 2017 ; l’association analysera et compilera alors l’ensemble des récits pour produire un ouvrage de synthèse publié au printemps 2018.
« De par leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, mais également leur couleur de peau, leur appartenance ethnique ou leurs origines, les personnes LGBT racisé.e.s peuvent en effet subir une double peine, victimes à la fois des LGBTphobies et des racismes », explique l’association.
« L’enjeu de cette enquête est de comprendre les spécificités des expériences des personnes LGBT racisées et pouvoir, en fonction des besoins, leur apporter présence, soutien, information, aide », précise SOS homophobie qui s’inquiète de la montée de la xénophobie, du racisme et du rejet des minorités, dans la société en général mais aussi au sein même de la communauté LGBT.
Avec la publication de son Rapport annuel sur l’homophobie depuis plus de 20 ans ainsi que de ses enquêtes sur la lesbophobie ou sur la biphobie, ou encore ses analyses des LGBTphobies dans le milieu étudiant, chez les seniors ou dans le sport, SOS homophobie est aujourd’hui le premier observatoire des LGBTphobies en France.
Pour participer et répondre aux cinq questions de l’enquête, cliquez ici http://www.sos-homophobie.org/red.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :