Ecosse : Milo Yiannopoulos veut faire bannir une association musulmane du campus de Glasgow

Milo Yiannopoulos, figure de l’«alt-right», est candidat au rectorat de l’université de Glasgow.
Il a, à nouveau, fait scandale en dévoilant son projet de bannir une association d’étudiants musulmans sous prétexte de protéger la communauté LGBT.
«Je protégerai la communauté LGBT. Ma première action sera de demander à l’administration de faire interdire l’Association des étudiants musulmans. Je veux dire, si la communauté LGBT veut se sentir en «sécurité», leur priorité devrait être les représentants d’un système homophobe et théocratique sur le campus, n’est-ce pas ?», a t’il déclaré lors d’une interview donnée au Glasgow Guardian.
Une pétition, signée par 3 600 personnes, dénonce son islamophobie sous couvert du droit de la communauté LGBT.
De plus, un groupe anarchiste de l’université de Glasgow a organisé une manifestation sur le campus, qualifiant le polémiste homosexuel de «troll de la droite alternative» et l’accusant d’avoir «attaqué dans ses commentaires des étudiants étrangers ainsi que la communauté LGBT».
Aamer Anwar, un défenseur des droits de l’homme et lui aussi candidat au rectorat de l’université, a dénoncé sa «diatribe islamophobe». «La première chose que nous devons faire est de condamner publiquement l’attaque de Milo sur les étudiants musulmans et défendre ensemble les droits de tous à l’université», a-t-il déclaré dans un communiqué.
Milo Yiannopoulos, soutient de Donald Trump, avait dû démissionner, en février, du poste de rédacteur en chef de Breitbart News après la controverse suscitée par des propos semblant justifier la pédophilie.
Le journaliste britannique trentenaire avait donné une interview diffusée sur internet dans laquelle il a insinué que les relations sexuelles avec les adolescents étaient acceptables.
Il y assurait notamment que la pédophilie ne devrait valoir que pour une attirance pour les moins de 13 ans, «les enfants qui n’ont pas atteint la puberté».
La venue de l’éditorialiste de Breitbar News pour une conférence à l’Université de Berkeley en Californie avait créé une émeute. Des milliers de manifestants, scandant «faites-le taire»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :