USA : des projets de lois de plus en plus anti gays

Vendredi dernier, Dennis Daugaard, gouverneur du Dakota du Sud, a signé une loi qui autorise les agences d’adoption à faire valoir les croyances religieuses «sincères» pour éviter de confier des enfants à des homosexuels aspirant à être parents.
Cette dit que les agences d’adoption pourront refuser l’adoption aux familles LGBTQ et le placement des enfants pour des raisons «religieuses» et indique clairement que l’état ne pourra pas punir pour discrimination les organismes qui le font. Cette décision contraste avec son veto l’an dernier à un «projet de loi sur les toilettes» qui aurait permis aux école du Dakota du Sud de décider quels WC les étudiants transgenres sont autorisés à utiliser.
Cette loi pourrait empêcher les couples gays qui accueillent actuellement des enfants de les adopter.
Des ONG américaines fustigent des projets de lois de plus en plus restrictifs contre la communauté LGBT.
Le Michigan , le Dakota du Nord et la Virginie ont aussi des lois « d’exemption religieuse» en matière d’adoption et de placement familial , mais le Dakota du Sud est le premier État à adopter un tel projet puisque la Cour suprême des États – Unis a statué en faveur de l’ égalité de mariage en 2015.
Pour contrer l’ égalité du mariage certains Etats, comme le Massachusetts , l’ Illinois , la Californie et Washington DC, avaient choisi de mettre définitivement fin à leurs services plutôt que de placer les enfants avec des couples de même sexe.
Les législations ou projets de loi discriminatoires envers les homosexuels se multiplient dans 23 Etats américains. Le Texas , l’ Oklahoma , et l’Alabama  envisagent actuellement des projets de loi qui permettraient les discriminations anti-LGBT sous le couvert de «liberté religieuse».
«Nous voyons différentes tactiques et stratégies à l’oeuvre pour saper les droits des personnes LGBT», explique Eunice Cho, de l’ACLU. Le Texas se révèle être «le coupable le plus flagrant» avec plus d’une dizaine de projets de lois qui pourraient notamment modifier les règles d’attribution des familles d’accueil ou permettre aux administrations de ne pas célébrer les mariages homosexuels, précise-t-elle.
«Nous sommes profondément inquiets de la dynamique de ces projets de loi, qui pourraient commencer à passer à travers le pays», reconnait  Sarah Warbelow, directrice juridique chez Human Rights Campaign (HRC).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :