Une brochure d’éducation sexuelle pour les lycéens distribuée dans un lycée privé affirme l’homosexualité est un dérangement

livreUne brochure d’éducation sexuelle distribuée  en décembre aux élèves du lycée privé (sous contrat) Sainte-Croix de Neuilly a déclenché la polémique pour son contenu jugé homophobe et ouvertement opposé à l’avortement. Son auteur, un religieux investi dans ces questions, a aussi publié plusieurs tribunes agressives sur le site ouvertement islamophobe Riposte laïque.
Le document de 80 pages intitulé « Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle » contient en effet des passages jugés particulièrement douteux, notamment sur l’homosexualité. Cette dernière y est décrite par l’auteur, le père Jean-Benoît Casterman, comme « résultant d’une évolution psychique marquée par l’influence excessive ou insuffisante du père ou de la mère dans l’enfance; ou suite à des perversions d’adultes qui ont provoqué une attirance pour le même sexe ou une répulsion pour l’autre sexe ». Le texte ajoute que « personne ne choisit une tendance homosexuelle et on n’en est pas spécialement heureux. C’est pourquoi les personnes homosexuelles méritent toute notre considération », tout en avertissant les jeunes: « Ne te définis pas par cette tendance, qui n’est pas irrémédiable et peut-être surmontée (…) N’active pas à cette tendance en passant à l’acte ».
L’avortement, lui, est considéré comme « l’irréparable », d’où le besoin de se confier en cas de grossesse pour éviter « la solitude ou la panique te pousseront à l’irréparable, que tu regretteras toute ta vie ».
Le père Jean-Benoît Casterman, membre de la communauté Saint-Jean créée en Suisse et particulièrement active en Afrique, est un contributeur ponctuel du site ouvertement islamophobe Riposte Laïque. Les titres de certaines de ses tribunes sont assez évocateurs: « Vous les cathos qui accueillez l’islam, vous serez méprisés et écrasés par lui » ou « La Théorie du Genre va plutôt favoriser notre islamisation! ». L’homme d’Eglise semble cependant inactif sur ce site depuis 2014.
Il a également été 18 ans missionnaire au Cameroun, où il s’occupait déjà de questions relatives à l’éducation sexuelle, encourageant les postures favorisant l’abstinence pour lutter contre le Sida. Selon un témoignage d’un ancien élève d’un collège privé où l’homme a officié, à Boulogne-Billancourt, et rapporté par Libération, le religieux était un défenseur de la position de Benoît XVI qui disait que le préservatif « aggrave le problème » du Sida.
Le directeur de l’établissement a jugé « malencontreuse » la circulation de cette brochure parmi les élèves, assurant, le vendredi 25, que « l’équipe pastorale du lycée et moi-même n’avions pas pris le temps nécessaire pour examiner attentivement ce document dont les contenus ne reflètent en rien la réflexion que nous voulons conduire avec nos enfants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :