Tanzanie: Le gouvernement ne publiera pas la liste des noms d’homosexuels se prostituant

hamis-kingwangalaLe gouvernement tanzanien a renoncé lundi à son projet de publier les noms d’homosexuels se prostituant.
Le gouvernement invoque «des raisons techniques» et le souci de préserver les preuves à charge.
«Nous avons annulé la conférence de presse. Nous n’allons pas annoncer les noms de LGBTs  qui vendent publiquement leur corps, pour des raisons techniques», a annoncé sur Twitter le vice-ministre de la Santé, Hamisi Kigwangalla.
«Pour des raisons stratégiques et pour éviter de détruire les éléments de preuve, nous traiterons cette question autrement et nous vous tiendrons informés à chaque étape», a-t-il poursuivi.
Le vice ministre avait annoncé le 18 février son intention de «publier une liste de gays qui vendent leur corps sur internet», quelques jours après la fermeture de centres de santé spécialisés dans la lutte contre le sida, accusés de promouvoir l’homosexualité. Il avait convoqué une conférence de presse lundi à cet effet.
«Vu la liste dont nous disposons, rendre publics les noms des personnes gays reviendrait à libérer un diable enfermé dans une bouteille», a-t-il ajouté.
L’homosexualité est punissable en Tanzanie de très lourdes peines de prison, mais c’est seulement récemment que les autorités ont adopté une rhétorique anti-gay.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :