USA : un sosie de Mike Pence collecte de l’argent pour les LGBT

mike-hot-penceMike Pence, le nouveau vice-président des Etats-Unis, est un homme très conservateur. Mais il a aussi un sosie new-yorkais, Glen Plannell, qui est tout son contraire.
Profitant de sa ressemblance avec le très conservateur vice-président élu, Glen Plannell déambule dans les rues de New York pour recueillir des fonds pour aider les gays, défendre l’environnement ou protéger la santé des femmes.
L’histoie commence pour Halloween. Alors qu’on est en pleine campagne présidentielle, Glen, ouvertement homosexuel, a l’idée de jouer de sa ressemblance avec le gouverneur de l’Indiana, candidat à la vice-présidence des Etats-Unis au côté de Donald Trump, pour amuser la galerie.
Vétu d’un costume tout à fait classique au dessus de la ceinture et d’un simple short en dessous, il fait sensation auprès de ses amis, cette nuit-là. Tous sont emballés par sa ressemblance physique avec un homme avec qui il ne partage aucune idée politique.
un peu d’espoir »
Une dizaine de jours passe et le ticket Trump/Pence remporte la présidentielle américaine. Pour Glen comme pour l’ensemble de la communauté gay des Etats-Unis, la nouvelle est un vrai coup de massue. Mais il va très vite remonter la pente.
Depuis plusieurs jours, le sosie de Pence déambule en short dans les rues de la Grosse pomme et exhorte les passants à donner de l’argent à de multiples associations. Défense des droits des LGBT, de la santé des femmes ou de l’environnement… Mike Hot Pence prend systématiquement le contrepied du vice-président élu. »Je veux amasser des dollars et je veux sensibiliser. Et peut-être offrir un peu d’espoir aussi », explique Pannell au Huffington Post.
Devenu une sorte d’alternative au Naked Cowboy, le guitariste nu qui soutient Trump à Manhattan, Mike Hot Pence tente aussi de rassurer avec le sourire ceux qui s’inquiètent pour les quatre prochaines années.
« (Si je croisais Mike Pence), je lui dirais: ‘vous devriez marcher ne serait-ce qu’un mile (1,6km) dans mon petit short: vous croiseriez plein de gens qui ont peur et s’interrogent sur ce qui va se passer' », explique-t-il à People Magazine. Glen Plannell n’est pas moins préoccupé. Mais il a décidé d’agir.
source :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :