Suisse : agression homophobe à la sortie d’un bar gay

homophobieAlors qu’il était sorti prendre l’air quelques minutes à l’extérieur du bar gay le Nathan Café, un jeune homme c’est fait agressé, samedi 19 novembre: «Deux jeunes, entre 16 et 19 ans, se sont approchés de moi et m’ont abordé en me demandant si je sortais du Nathan.» Si les deux personnes paraissent sympathiques au premier abord, elles deviennent rapidement agressives et cherchent à savoir si Bryan est «fier d’être gay». «Après leur avoir répondu que j’étais ‘fier de ma vie en général’, ils m’ont jeté à terre et ont commencé à me rouer de coups, utilisant même une ceinture», se rappelle-t-il.
C’est grâce à l’intervention de deux jeunes filles et d’un garçon que les deux agresseurs finissent par prendre la fuite. Sorti le lendemain matin de l’hôpital avec six points de suture, trois dents déchaussées et une cassée, le jeune homme reste encore sous le choc une semaine après: «Depuis je ne suis pas ressorti. J’en viens à remettre en question mon mode de vie, à hésiter à aller boire des verres dehors par peur de me faire agresser.»
La victime porte plainte la semaine suivante et espère maintenant que les coupables, encore inconnus, seront appréhendés par la police. Un appel a été lancé sur Facebook à ce propos, afin de retrouver d’éventuels témoins de la scène et notamment les trois jeunes présents.
De son côté, la police confirme l’agression, mais ne se prononce pas sur le caractère homophobe de celle-ci, la loi ne faisant pas cette distinction.
Pour le propriétaire du Nathan Café, Yves-Olivier Magerl: «C’est la troisième attaque homophobe en sept mois à quelques mètres du bar», déplore-t-il. «Moi-même, je me suis fait agressé en avril dernier en attendant un taxi à la sortie du bar.»
Le Nathan Café a récemment déménagé: «J’espérais que les agressions et insultes, déjà fréquentes, diminueraient en déplaçant le bar sur une rue plus fréquentée, or c’est le contraire. Les agressions se multiplient depuis quelques mois. Nous sommes obligés de prendre des mesures de sécurité spéciales pour rassurer les clients et les employés», déplore-t-il. Les serveurs commencent, par exemple, le rangement des tables avant que tous les clients ne soient partis ; se retrouver seul sur la terrasse étant devenu une situation à risque depuis quelque temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :