Turquie : fermerture de 370 associations dont des associations qui luttent pour les droits des femmes, des enfants et des personnes LGBT

turquieLevent Piskin, activiste LGBT, bénévole et membre du seul parti dans le pays à parler des droits des LGBT, a été arrêté après une descente de police.
Il a été accusé d’activité terroriste.
Dix neuf nouvelles arrestations ont eu lieu suite à une descente de la police.
Avec lui ont été arrêtés d’autres membres de son parti politique. Dans une note publiée, le parti déclare que le raid a quadrillé toute la ville et aurait arrêté 19 personnes. On apprend qu’au début du mois ont été détenus des leaders pro-Kurdes du HDP, ainsi que huit autres députés, accusés de terrorisme.
Vendredi dernier, le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il allait fermer 370 associations avec des liens présumés terroristes. Ceux-ci comprennent des associations qui luttent pour les droits des femmes, des enfants et des personnes LGBT.
Il apparaît que le pays est entré dans une vague de persécution contre les minorités. Après le meurtre de l’activiste transgenre Hande Kaderet la répression de la marche des Fiertés à Istanbul, un nouvel épisode très grave contre la liberté de la communauté LGBT turque vient d’avoir lieu.
Erdogan avait déjà dénoncé Piskin et son parti. Ce dernier fut le premier à parler de « mettre fin à la discrimination contre les personnes LGBT » et de présenter, Baris Sulu, un candidat ouvertement gay aux élections.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :