Troye Sivan nominé aux MTV Video Music Awards

troyeTroye Sivan est nominé aux MTV Video Music Awards.
Le jeune artiste qui a publié l’an dernier son premier album Blue Neighbourhood est aujourd’hui nominé pour les MTV Video Music Awards pour son triptyque vidéographique.
En septembre 2015 Troye Sivan dévoilait le clip de « Wild », le premier volet de sa Blue Neighbourhood Trilogy qui allait se compléter avec « Fools » puis « Talk Me Down ». Trois clips à l’esthétisme soigné qui, mis bout à bout, forment une histoire complète comme un véritable court métrage.

Cette trilogie laissait le loisir aux spectateurs de découvrir une histoire d’amour passionnante et déchirante entre de jeunes hommes, voir cette histoire traverser l’épreuve du temps et surtout l’épreuve des autres, du regard, du jugement. Un projet audacieux, fort, et qui avait marqué le public qui découvrait ainsi l’univers artistique du jeune australien.

 

Troye Sivan propose une nouvelle version de « Wild » en compagnie d’Alessia Cara, mais c’est bien le triptyque qui sera mis à l’honneur des prochains MTV Video Music Awards. Nominé dans la catégorie Meilleure vidéo long format, il aura face à lui Beyoncé, Justin Bieber, Chris Brown et Florence + The Machine.

 

Des vacances pour Le Refuge

Des vacances pour Le Refuge Collectif 21 textes courts sur le thème de Jeunes gays en vacances. 365 000 caractères, 64 000 mots. Des textes allant de 5 000 à 25 000 caractères (4 à 20 pages) au profit de l’association Le Refuge.
Étincelles, Sébastien Monod ? Le temps d’une saison, Nasser Saadi ? L’été de mes quinze ans, Jimmy Sabater ? Raphaël, Karine Géhin ? J’étais un rookie en Suède, James Leperlier ? Un mois par an, Barjy L. ? Juin Juillet Août, Laurent Dautray & A.P. Lham ? Là où tu vas, LN. Nikita ? Le bracelet brésilien, Michel Evanno ? Un amour interdit, Maxime Meyer ? Au coin du feu, Manhon Tutin ? Florence, Cyprien Sades ? La Bomba picante, Jean-Jacques Ronou ? Les sables mouvants, Tan Hagmann ? Alors tu t’es tu, Martin Diot-Sellier ? Le Gage, Valh Breathe ? Mon refuge, Sébastien Avril ? Mon premier été à la plage, Samildanach ? Birthday Bus, Thierry Desaules ? Le triton, Denis-Martin Chabot ? Le grand frisson, Danielle Tremblay Le livre papier fait 256 pages
Plus sur http://www.textesgais.fr/
commander sur amazon

court métrage gay : Por un beso

« Por un beso » est un film court de moins de 5 minutes réalisé par David Velduque. Une belle histoire qui se lance entre deux garçons à Madrid avant que les choses ne dégénèrent… Bien réalisé et joliment incarné, ce court-métrage entend éveiller toujours un peu plus les consciences face aux attaques homophobes. Généralement désignée comme une ville de référence en matière de tolérance, Madrid a vu son nombre d’agressions de personnes LGBT pratiquement tripler en un an. Sale climat. Cette vidéo qui met en valeur la pureté de l’amour contre la haine est assurément à diffuser…
Pour voir la vidéo avec les sous-titres anglais, cliquer sur paramètre.
Source popandfilms.com

Une pétition pour la dissolution des mvmts politico-associatifs diffamant les LGBT

01Des mouvements tels LaManifPourTous AllianceVita les Veilleurs se prétendent non homophobes par calcul, eu égard aux dispositions de la loi relative aux discriminations,. Ils sont en réalité, avec le soutien d’homophobes décomplexés, en permanence dans la diffamation des associations représentatives des LGBT, en usant de slogans et de propos diffamatoires (fabrication d’orphelins, droit à l’enfant, PMAsanspère, ….).. Leur hostilité à la loi Mariage de 2013 ainsi qu’à l’homoparentalité n’est plus acceptable et bafoue la citoyenneté républicaine.

signer ici 

Canada : des endroits « sûrs » pour accueillir des LGBT en cas d’agression

safe placeLa police de Vancouver lance un programme intitulé « Safe place » pour aider les membres de la communauté LGBT à avoir accès à des endroits d’où ils peuvent appeler les forces de l’ordre.
Cette nouvelle initiative permet aux entreprises, aux magasins, aux écoles ou encore aux édifices publics d’afficher une vignette autocollante indiquant que l’endroit est sécuritaire pour accueillir ces personnes en cas d’agression.
Pour Velvet Steele, conseillère LGBT pour la police de Vancouver, ce programme donne le courage aux gens de rapporter les crimes ciblant sa communauté.
« J’ai moi-même été victime de la violence, et je peux vous dire que cela demande beaucoup de courage de signaler ces crimes », dit-elle.
Elle se dit ravie du nombre important de commerçants ayant signé pour faire partie du programme.
Un programme similaire a été introduit à Seattle en juin 2015, grâce au travail de James Ritter, un officier de liaison pour la police de la ville.
« L’idée est que le symbole de ce programme envoie un message fort aux victimes et aux personnes qui souhaitent les aider en voyant que la police se montre concernée par le problème », dit-il
Selon lui, le nombre de signalisations de crimes haineux a augmenté dès la mise en place du programme.
Lors de la semaine de la fierté gay à Seattle en juin, sept personnes ont été arrêtées pour des violences à l’encontre de membres de la communauté LGBT, dont deux dans des établissements qui participent au programme « Safe place ».
James Ritter ajoute que ce programme n’est pas uniquement destiné aux membres de la communauté LGBT victimes de violence. Il s’adresse aussi aux policiers, pour les sensibiliser à la nécessité de prendre en compte correctement les signalisations de crimes haineux, et pour les inciter à s’engager auprès des membres de cette communauté.

SOS homophobie décerne le Tolerantia Preis 2016 à Amnesty international France

sos-homophobieSOS homophobie a choisi de décerner le Tolerantia Preis 2016 à Amnesty international France pour son implication sur les droits des personnes LGBT.
Les prix européens de la Tolérance 2016 sont présentés conjointement par MANEO (Allemagne), SOS homophobie (France), The Rainbow Project (Irlande du Nord), Lambda-Warszawa et Kampania Przeciw Homofobii (Pologne), et Pink Cross (Switzerland).
Toutes ces structures travaillent ensemble pour, d’une part combattre les discriminations et les violences motivées par l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, et d’autre part promouvoir une responsabilité sociale et des valeurs démocratiques. Elles sont liées par la signature conjointe de la “TOLERANCJA DECLARATION”.
Cette année, SOS homophobie a souhaité mettre en lumière la transphobie, et notamment les difficultés dans la vie quotidienne des personnes trans’ engendrées par la difficulté d’obtenir un changement d’état civil.
Amnesty international France s’investit régulièrement sur ce sujet, notamment à travers un travail d’analyse sur la condition des personnes trans’ dans plusieurs pays d’Europe, dont la France, à travers des prises de position et des plaidoyers dans plusieurs pays pour que ceux-ci mettent en place des procédures rapides, accessibles et transparentes, autorisant le changement d’état-civil en veillant à ne pas porter atteinte au droit à la vie privée des personnes.
amnesty-int-a-paris-contre-lesbophobia-2013 C’est pour cette implication que SOS homophobie a choisi de distinguer l’organisation.
« Qu’une structure de cette importance prenne aussi fortement position sur les droits des personnes LGBT, et notamment des personnes trans’, constitue un soutien précieux. Cette implication permet de rappeler que nos combats ne sont pas que le sujet des personnes concernées, mais qu’elles constituent un impératif d’égalité, et de respect de la déclaration universelle des droits de l’humain », explique SOS homophobie.
Les lauréats des autres pays sont :
• Pour l’Allemagne, l’église protestante de Berlin, Brandebourg et Haute-Lusace silésienne, l’église protestante de Hesse et Nassau, et l’église protestante de la Rhénanie. Ces trois églises régionales ont adopté, entre 2013 et 2016, des résolutions visant à permettre la cérémonie du mariage aux couples de même sexe.
• Pour l’Irlande du Nord, Mary McAleese, huitième présidente d’Irlande. Première conseillère juridique du mouvement pour la décriminalisation de l’homosexualité en République d’Irlande dans les années 70, elle a encore marqué son engagement de plus de 40 ans en prenant fortement position à l’occasion du référendum pour le droit des personnes lesbiennes, gays, bies et trans’ au mariage.
• Pour la Pologne, Ilona Lepkowska. Scénariste primée, surnommée « la Reine des séries polonaises », elle est récompensée pour son courageux travail de ces dernières années et notamment pour avoir créé l’histoire d’un couple gay dans une série polonaise à succès.
• Pour la Suisse, Florian Vock et Jazzmin Dian Moore, militant-e-s très actifs-ives. Par son activisme (création d’association et d’un magazine pour les jeunes, prises de position sur le don du sang, etc.), Florian Vock génère une forte attention des médias sur les droits des personnes LGBT. Jazzmin Dian Moore a une très intense activité sur les réseaux sociaux et a co-fondé un gala de charité pour les associations LGBT suisses.
(Source SOS homophobie)

Tyler Posey de Teen Wolf fait son coming out, ou pas

tyler PoseyTyler Posey, 24 ans, un des acteurs de la série Teen Wolf, vient de faire son coming out.
C’est sur son compte Snapchat que le comédien a dévoilé cela .
Dans la vidéo publiée sur le réseau social, on peut voir  Tyler déclarer: « C’est moi, c’est ce que je suis », tout en filmant le panneau de la rue Gay Street à New York. L’acteur poursuit : « Je ne me suis jamais senti plus vivant, je suis Gay », avant de rajouté l’emoji Arc-en-ciel sur sa vidéo.
De nombreux twittos pensent que par gay, il a voulu dire heureux. En effet, toujours sur son compte Snapchat , d’autres vidéos amènent à penser qu’il n’était pas sérieux. Dans le Snap suivant, Tyler filme une lampe et déclare qu’il est « une lampe ».
Mais la majorité n’apprécient pas trop la plaisanterie, si c’est est une. Sur un tweet, on peut lire: «Les personnes queer sont battues, tuées, traitées comme des moins que humains et des gens comme Tyler Posey pense que c’est une blague de prétendre être gay.»
Le scepticisme des fans vient aussi du fait que Tyler Posey n’a pas posté des messages sur d’autres réseaux sociaux pour confirmer ou infirmer cette information.

Homélie du cardinal Vingt-Trois : Quazar dénonce un « odieux amalgame »

quazarLe Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, présidait la cérémonie religieuse du 27 juillet en hommage aux victimes de l’attentat de Saint-Étienne du Rouvray, en présence du Président de la République et de nombreuses personnalités politiques.
« Silence des élites devant les déviances des mœurs et légalisation de ces déviances » : une phrase prononcée par le cardinal qui passe très mal auprès de nombreuses personnes.
Ce vendredi, l’association angevine Quazar (Centre lesbien, gay, bi et trans d’Angers) a réagi dans un communiqué.
« Connaissant son opposition radicale aux droits des personnes homosexuelles et transgenres, ces propos sont une allusion évidente à la légalisation du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels, et l’approbation exprimée par la Manif pour tous le confirme », affirme Bernard Moreau, président de l’association LGBT à Angers, et dénonce « cet odieux amalgame entre les horribles attentats perpétrés par Daech et l’acquisition de nos droits légitimes ».
L’association angevine appelle « tous les catholiques qui ne se reconnaissent pas dans les propos de ce cardinal à les dénoncer publiquement. »

 

Australie : La police enquête sur un ministre du Vatican

pellL’argentier du Vatican, le cardinal George Pell, fait l’objet d’une enquête de la police australienne sur des accusations de pédophilie qu’il dément catégoriquement.
En annonçant jeudi des investigations sur le plus haut représentant de l’Eglise catholique en Australie, la police a souligné qu’elle n’avait pas encore décidé si le prélat devait faire l’objet de poursuites.
Il y a à quelques mois, George Pell, 75 ans, avait témoigné par visioconférence depuis Rome devant une commission d’enquête royale australienne. Celle-ci s’intéressait à la façon dont l’Eglise australienne avait réagi aux accusations de pédophilie visant des prêtres, datant pour la plupart des années 1970.
George Pell avait démenti en avoir eu connaissance tout en reconnaissant que l’Eglise catholique avait connu une période « de crimes et de dissimulations ». L’enquête policière porte entre autres sur des accusations émanant de deux hommes, aujourd’hui âgés d’une quarantaine d’années, qui affirment avoir été victimes d’attouchements de la part du cardinal à l’été 1978-79 dans une piscine de Ballarat, là où George Pell a grandi et travaillé.
Le commissaire Ashton a précisé avoir transmis le dossier au parquet pour connaître son avis sur l’opportunité ou non de déclencher des poursuites.
Le cardinal a nié toutes les accusations portées contre lui, laissant entendre qu’il était victime d’une conspiration.
La commission royale australienne a commencé ses travaux en 2013 pour enquêter sur des accusations de pédophilie dans les églises, les écoles, les orphelinats, l’armée ou les associations de jeunesse, après plus d’une décennie de pressions.
En 2002, alors qu’il était archevêque de Sydney, le cardinal Pell avait déjà été accusé d’abus sexuels pour des faits présumés très anciens mais avait été innocenté par la suite.

USA : une association intégriste appelle au boycott de la chaîne Hilton

travel-leisure-gay-ad-hed-2016

La chaine hôtelière Hilton a publié une publicité mettant en vedette deux hommes dans le magazine « Time Inc.’s Travel + Leisure » de juin, qui choque l’American Family Association et qui a appelé à signer une pétition appelant au boycott  de Hilton Worldwide
« Time Inc.’s Travel + Leisure » est un magazine grand public largement diffusé, que l’on retrouve dans de nombreux lieux publics tels que les salles d’attente des médecins »
Pour cette association intégriste, Hilton Worldwide « a choisi de faire volontairement la promotion de l’homosexualité à un large segment de la population qui trouve que l’idée de deux hommes qui dorment ensemble est contre nature »
Quelques 46.000 personnes ont déja signé la pétition de l’AFA
Cette publicité pour Hilton avec un couple gay est une grande fierté pour l’éditeur du magazine. En réponse, le rédacteur en chef Nathan Lump a publié un édito au sujet de ses propres expériences, lui qui est un homme ouvertement gay marié .
dans les médias traditionnels, à tout le moins, il devrait promouvoir des images qui reflètent. une ambiance conviviale et familiale.  »
Nathan Lump raconte qu’il a reçu un message vocal d’une personne en colère au sujet de cette pub cette semaine mais que la personne ne savait pas qu’il était gay. « Je pourrais dire, sur la base de ce qu’il a dit et comment il l’a dit,» explique t’il «qu’il ne savait pas qu’il  laissait un message à une de ces personnes qui lui inspire tellement de dégout !»
A la direction de Travel + Leisure depuis 2014 et nommé ce mois – ci en tant directeur de la rédaction de Time Inc. pour plusieurs titres du groupe, Lump raconte qu’il est sorti au comme gay à 19 ans . Plusieurs fois, il a parlé des voyages qu’il a fait avec son mari dans le magazine.
«Je vous écris à propos de Charles et les endroits où nous sommes allés ensemble assez souvent dans la note de mon éditeur dans le magazine, et je suis allé tranquillement heureux qu’il n’y a pas eu de courrier de haine ou de menaces d’abonnements annulés, » Lump écrit. «Pour moi, c’est un reflet de la façon ouverte et en acceptant le public Voyage + Leisure est-qualités que je pense aller de pair avec un amour de Voyage. »
L’American Family Association avait appelé à boycotté l’entreprise PepsiCo, pour son soutient à des associations LGBT jusqu’à que celle ci fasse marche arrière.
En effet, Pepsi n’avait pas renouvelé en 2009 son soutien financier à des organisations activistes d’homosexuels.
En 2008, l’entreprise américaine avait donné 500 000 dollars aux organisations homofolles Human Rights Campaign et Parents, Families and Friends of Lesbians and Gays.
Plus de 500 000 citoyens américains s’étaient engagé à ne plus acheter de produits du groupe PepsiCo.