Archives mensuelles : février 2016

USA: les électeurs de Donal Trump sont homophobes, racistes, et xénophobes

7781975084_donald-trumpLe candidat républicain Donal Trump compte déjà trois victoires consécutives à son actif. Néanmoins, différents sondages pointent l’intolérance raciale, religieuse et sociale d’une partie de son électorat.
Selon le site du New York Times, des sondages révèlent que les supporters de Donald Trump que la majorité de ceux qui ont voté pour lui veut déporter immédiatement les immigrés clandestins et interdire l’entrée du territoire aux musulmans de nationalité étrangère (80%).
En Caroline du Sud, l’étude indique qu’un tiers de ses électeurs se déclarent favorables à l’interdiction d’entrée sur le territoire pour les homosexuels. L’idée que la race blanche est supérieure aux autres est également répandue, bien qu’elle reste minoritaire.
Selon l’institut, 62% des soutiens de Donald Trump voudraient une base de données nationale qui puisse recenser tous les musulmans. 40% sont favorables à la fermeture des mosquées aux États-Unis tandis que 33% pensent que la pratique de l’Islam devrait être illégale.
Un autre sondage, mené par YouGov/The Economist, dévoile que 13% des électeurs de Trump désapprouvent l’émancipation des esclaves, une loi présentée en 1865, sous le mandat d’Abraham Lincoln pourtant républicain. La guerre de Sécession est également sujette au débat. 70% des sondés pensent que le drapeau confédéré, symbole de racisme, devrait flotter au-dessus de la Maison Blanche, tandis que 38% auraient préféré que le Sud gagne la guerre civile.

Poster un commentaire

Classé dans info

Concert surprise d’Elton John à Los Angeles au côté de Lady Gaga

Elton John a donné un concert surprise gratuit samedi à West Hollywood près de Los Angeles au côté de Lady Gaga, selon plusieurs médias locaux. Plusieurs milliers de fans ont assisté à cet événement.
Le musicien britannique de 66 ans a joué sur le parking du bâtiment historique d’un célèbre magasin de disques, Tower Records, pour remercier la ville d’accueillir sa soirée qu’il organise chaque année après les Oscars pour lever des fonds contre le sida.
Ce concert gratuit a eu lieu samedi vers midi. Il n’avait été annoncé que la veille au soir pour éviter d’attirer une trop grande foule, selon le journal.
Pendant sa prestation de 70 minutes, Elton John a chanté en duo avec Lady Gaga, et repris plusieurs de ses classiques comme « Bennie and the Jets », « Tiny Dancer » et « Your Song ». Il a aussi interprété des titres de son nouvel album « Wonderful Crazy Night ».
Quelque 2000 personnes ont pu assister au concert en se serrant sur le parking et les rues alentour. D’autres fans l’écoutaient depuis des fenêtres ou sur les toits, selon le Los Angeles Times.
La maire de West Hollywood, Lindsey Horvath, a présenté Elton John, qui avait débuté aux Etats-Unis dans un club voisin, le Troubadour, en 1970. C’est aussi à West Hollywood que Elton John et son mari David Furnish tiendront leur soirée de projection et de levée de fonds après la cérémonie des Oscars.
Elton John a levé jusqu’à présent plus de 321 millions de dollars via sa fondation Elton John AIDS pour le traitement et la prévention du virus du sida (VIH).

Poster un commentaire

Classé dans info

Espagne : 12,7% des crimes haineux sont basés sur l’orientation sexuelle

delitos-de-odio-Ministerio-del-InteriorLe ministère de l’ Intérieur espagnol a présenté cette semaine, le rapport 2015 sur les crimes haineux en Espagne.
Le nombre total de cas en 2015 était de 1,324. Parmi ceux – ci, 168 (12,7%) ont été basées sur l’ orientation sexuelle ou l’ identité de genre. Ces chiffres hors contexte pourraient conduire à penser qu’il ya eu une diminution à partir des chiffres de  2014. Cependant, un changement dans le système de comptabilité fausse la comparaison.
Le nombre total de crimes haineux enregistrés en 2015 par les Forces de sécurité de l’Etat était de 1324, ce qui représente une augmentation de 13% par rapport aux données de l’année précédente.
Le pourcentage le plus élevé de crimes haineux était lié à des cas de racisme et de xénophobie (506, 38,2% des cas), suivis par l’idéologie et le handicap (224 cas, 16 , 9%). Les crimes fondés sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre constituent le quatrième groupe, suivi par les crimes commis pour des croyances religieuses ou des pratiques religieuses (70, 5,3%). ( dosmanzanas.com)

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Canada : le gouvernement préconise le pardon aux gays condamnés pour leur orientation sexuelle

fierte gay canada

Pride March on University Ave in Toronto, 1972. Image: © Jearld Moldenhaue

Les homosexuels condamnés pour leur orientation sexuelle avant 1969 pourraient recevoir un pardon d’Ottawa. Le gouvernement fédéral a confirmé samedi avoir l’intention de revoir leur dossier.
Ottawa recommande également d’accorder un pardon à titre posthume à Everett Klippert, déclaré délinquant sexuel dangereux durant les années 1960 et détenu de façon préventive. Le président de la Chambre de commerce de la communauté LGBT du Québec, Steve Foster, voit d’un bon oeil l’initiative du gouvernement. « Quand on passe une vie à se faire traiter de pervers, de pédophile, quand on passe sa vie à être mis au ban, je pense que le minimum qui peut être fait au nom du gouvernement canadien, c’est de présenter des excuses. » Il croit que les militaires et les fonctionnaires congédiés en raison de leur orientation sexuelle méritent également des excuses de la part d’Ottawa.
Membre du réseau « Nous exigeons des excuses », Martine Roy a demandé au gouvernement en mai 2015 de s’excuser aux militaires qui ont subi ce triste sort avant que la loi change en 1992. Le gouvernement Harper n’avait pas donné suite, mais l’annonce du gouvernement Trudeau lui donne espoir. « C’est terrible de faire ça. Tu joins l’armée pour aider ton pays, tu travailles très fort puis tu te fais congédier pas parce que tu n’as pas les compétences, pas parce que tu n’as pas bien travaillé : pour ton orientation sexuelle », déplore Martine Roy. En 1983, sa carrière militaire a elle-même pris fin en raison de son orientation sexuelle. Le congédiement a bouleversé sa vie, confie-t-elle.
Selon Ottawa, même si la plus haute cour de justice du pays avait finalement rejeté l’affaire en 1967, « l’affaire Everett Klippert a contribué à la décision du gouvernement, un an plus tard, de décriminaliser les actes d’homosexualité entre adultes consentants ».
La réforme du Code criminel avait été menée, à l’époque, par le gouvernement libéral de Pierre Elliott Trudeau. Près de 50 ans plus tard, le gouvernement confirme son intention de revoir non seulement le dossier des homosexuels condamnés pour leur orientation sexuelle, mais également ceux des personnes condamnées pour «grossière indécence» ou «sodomie».

Poster un commentaire

Classé dans info

Australie : il caresse les fesses de son co équipier pendant l’hymne nationale

Pendant l’hymne nationale,  avant un match de cricket en Australie, un fan a surpris l’un des joueurs, Usman Khawaja, caresser le derrière de l’un de ses coéquipiers Adam Zampa.
Khawaja a minimisé l’incident sur tweeter : c’était juste une blague avec un débutant ( Zampa vient juste de rejoindre l’équipe nationale).

Poster un commentaire

Classé dans info

Belgique: condamné à 8 ans de réclusion pour une « tentative d’assassinat » contre un homosexuel

prisonUn Liégeois âgé de 19 ans a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de huit ans d’emprisonnement et à une mise à disposition du tribunal de l’application des peines pour une durée de 5 ans. Ce jeune homme avait commis une tentative d’assassinat en attaquant un homosexuel dans le but de lui dérober sa voiture.
Le 3 août 2015, le prévenu avait projeté de voler une voiture dans le but de s’amuser durant quelques jours. Se sentant incapable d’en voler une par effraction, il avait décidé de tendre un piège à une victime facile. Il avait contacté un homosexuel rencontré sur un site de petites annonces car il pensait que les homosexuels à la recherche de contacts se déplacent généralement plus facilement et dans n’importe quelle circonstance.
Le prévenu avait planifié de tuer la victime. Il avait reconnu qu’il l’avait emmenée à l’entrée d’un bois, où il avait aussi prévu d’enterrer son cadavre. Après avoir été touchée d’un coup de couteau dans le cou, la victime était parvenue à s’extraire de ce guet-apens.
La circonstance aggravante d’homophobie n’avait pas été retenue contre le prévenu. Il avait reconnu qu’il s’était volontairement attaqué à un homosexuel par facilité mais il n’avait pas de haine particulière à l’égard de l’orientation sexuelle de sa victime.
Le prévenu risquait une peine de 15 ans de prison mais le tribunal l’a finalement condamné à une peine de huit ans de prison et à une mise à disposition du tribunal de l’application des peines pour une durée de cinq ans (rtc.be)

Poster un commentaire

Classé dans info

court métrage gay : miroir d’été

Julien est un adolescent mélancolique en vacances au chalet familial. Ses parents, un frère, un lac et l’étrange apparition des premiers sentiments.

Avec : Xavier Dolan : Julien-Stéphane Demers : Hervé- Julie Beauchemin : la mère
Réalisation et scénario : Étienne Desrosiers
Musique : Pierre Desrosiers
Image : Stefan Ivanov
Montage : Christophe Flambard
Pays : Canada
Langue : français
Durée : 14 min.
Date de sortie : 2006

Poster un commentaire

Classé dans courts metrages

Remise d’un rapport lundi sur les interdictions de films aux mineurs

love

Un rapport proposant des pistes de réforme sur les interdictions de films aux mineurs, demandé après de récentes victoires en justice de l’association Promouvoir, proche des catholiques traditionalistes, sera remis lundi à la ministre de la Culture Audrey Azoulay, a annoncé le ministère.
Ce rapport, rédigé par Jean-François Mary, président de la commission de classification des oeuvres du Centre national du cinéma (CNC), doit faire des propositions pour faire évoluer la réglementation en matière de « classification » des films pour les « mineurs de 16 à 18 ans ».
Il avait été demandé en septembre par l’ex-ministre de la Culture Fleur Pellerin, après l’interdiction pendant l’été par la justice –saisie par l’association Promouvoir– du film « Love » de Gaspar Noé aux moins de 18 ans, contre 16 ans auparavant.
Fleur Pellerin avait alors promis de « changer » la réglementation qui interdit aux mineurs tous les films comportant des scènes de « sexe non simulé ».
Les textes stipulent en effet que tout film qui « comporte des scènes de sexe non simulées ou de très grande violence » doit être interdit aux moins de 18 ans, sans classement « X » si « la manière dont elles sont filmées » et « la nature du thème traité » ne justifient pas un classement « X ».
Actuellement, outre la classification « X » pour les films pornographiques, un film peut être interdit aux moins de 18 ans, aux moins de 16 ans ou aux moins de 12 ans, ces interdictions pouvant être assorties d’un avertissement.
Avant « Love », la justice avait tranché en juin en faveur d’une interdiction aux moins de 18 ans pour le film d’horreur « Saw 3 D: Chapitre final », au lieu de 16 ans.
Depuis, Promouvoir a également obtenu en décembre le réexamen de l’interdiction aux moins de 12 ans de « La Vie d’Adèle » d’Abdellatif Kechiche.
Elle est parvenue aussi début février à faire annuler le visa d’exploitation du film « Antichrist » de Lars von Trier, dont l’interdiction aux moins de 16 ans devra être réexaminée.
Fleur Pellerin avait encore martelé début février qu’elle n’entendait pas « se laisser dicter » la classification des films, et voulait faire évoluer les textes « afin que les juges ne donnent pas systématiquement raison à des associations qui entendent en réalité censurer la création ».
Lors d’une rencontre avec des cinéastes à Dijon en octobre, Jean-François Mary avait notamment évoqué la possibilité de « rétablir l’assimilation entre le +X+ et l’interdiction aux moins de 18 ans », ou de trouver « une formulation qui fasse disparaître la notion de +sexe non simulé+ ».
Il avait également évoqué une possible suppression des critères qui motivent l’interdiction aux moins de 18 ans.
La ministre de la Culture pourrait annoncer des mesures dans la foulée de la remise de ce rapport.

Poster un commentaire

Classé dans info

Inde : une pub LGBT pour une vodka

La Cour suprême indienne a  accepté le 2 février dernier de réétudier la loi pénalisant l’homosexualité. Les homosexuels peuvent toujours être condamnés à la prison à vie pour relation « contre nature », selon la formulation de l’article 377 du Code pénal indien, rédigé il y a 150 ans, sous la colonie britannique.
IICE Vodka, une marque de vodka indienne s’engage aux côtés de la communauté LGBT et montre l’amour lesbien à travers sa nouvelle publicité issue de la campagne PouritOut.
Dans le spot, l’ambassadrice de la marque, Kalki Koeshlin, la star de Bollywood d’origine française, qui milite activement pour l’égalité homme-femme, lance un appel à la liberté et à l’acceptation : « Qui décide pour nous ? Qui décide ce qui est juste et de ce qui ne l’est pas, ce qui est bien et ce qui ne l’est pas ? Cela me brûle que quelqu’un d’autre décide à ma place, que quelqu’un d’autre me dise qui je dois aimer, comment je peux aimer, ce que je peux écouter, lire, regarder… Qui décide pour nous ? ».

Poster un commentaire

Classé dans PUB

Lyon : 6 eme édition du Festival Écrans Mixtes

Guiraudie__375x375pxL’édito du site : « Et de six ! Qui l’eût cru, lorsqu’en 2011, porté par une poignée de cinéphiles un peu fous, naissait le Festival Ecrans Mixtes, qu’il y aurait un jour une sixième édition !
C’était sans compter sur les politiques, les institutions, les salles et surtout le public qui nous ont toujours accordé une confiance croissante !
Il s’agissait pourtant, de façon évidente pour le Festival, de transmettre en salles, une culture cinématographique Queer quelque peu délaissée du grand public.
Une culture patrimoniale essentielle, ou actuelle voire avant-gardiste, transmise et diffusée via des cycles, des hommages, des rétrospectives, des cartes blanches, des avant premières, des invitations.
Au cours de ces six années, ce sont les œuvres des Américains Gregg Araki, John Waters, Kenneth Anger, du Grec Panos Koutras, ou encore d’un panorama du travestissement dans le cinéma, qu’il nous a entre autre été amené de découvrir ou redécouvrir.
Quand on voit qu’André Téchiné, Catherine Corsini, ou le duo Olivier Ducastel/Jacques Martineau continuent de nous offrir de belles nouvelles de leur cinéma, que celui d’Alain Guiraudie remporte moult récompenses, que celui plus artisanal de Rémi Lange sort dans les salles, et que Céline Sciamma est plus active que jamais, on se dit que le cinéma français ne s’est jamais aussi bien porté.
Pourquoi ne pas lui consacrer haut et fort cette sixième édition !
Sans oublier les regards du côté de l’Inde, de l’Allemagne ou de l’Italie avec Pasolini.  »

Le festival lyonnais Ecrans Mixtes propose cette année une rétrospective d’Alain Guiraudie, en sa présence.
Le Roi de l’évasion et L’Inconnu du lac, vendredi 4 mars à 19h et 21h à l’Institut Lumière, 25 rue du Premier Film-Lyon 8
Pas de repos pour les braves et Ce vieux rêve qui bouge, samedi 5 mars à 17h15 et 19h30 + Voici venu le temps, dimanche 6 mars à 15h au CNP Bellecour, 12 rue de la Barre-Lyon 2
Du soleil pour les gueux, dimanche 6 mars à 18h au Comoedia, 13 avenue Berthelot-Lyon 7
Festival Écrans Mixtes, du 2 au 8 mars / www.festival-em.org

Poster un commentaire

Classé dans Art culture litterature, Cinema-DVD gay et lesbien