Archives mensuelles : novembre 2015

Chypre : l’union des couples homosexuels bientôt reconnue

unionJeudi, par 39 voix contre 12, le Parlement de Chypre a donné son feu vert à une loi très attendue sur la cohabitation civile. La nouvelle institution, ouverte aux couples homos comme hétéros, s’étend aux questions fiscales et successorales, mais exclut la filiation.
Des militants d’un groupe LGBT local ont fêté la décision sur le parvis du Parlement de Nicosie, note le «Cyprus Mail»: «C’est une grand pas en avant pour la communauté LGBT. C’est une promesse aux personnes gay: elles pourront enfin vivre ensemble légalement», a déclaré Nicholas Tryfon, d’Accept Cyprus.
Le président chypriote doit maintenant ratifier le texte, combattu par l’influente Eglise orthodoxe. Dans tous les cas, il ne s’appliquera pas à la partie nord de l’île, dont l’Etat turcophone non reconnu par la communauté internationale n’a dépénalisé l’homosexualité qu’en janvier 2014.
En Grèce, une loi analogue, promise de longue date par le parti Syriza, vient d’être soumise à consultation. Elle doit repasser prochainement devant les députés.
source: 360.ch

Poster un commentaire

Classé dans mariage homosexuel

Garçon Magazine : 128 pages de contenu dédié à la communauté gay

Garçon Magazine le dernier né de la presse ‪#‎LGBT‬ française est en kiosque depuis vendredi matin.
Après la disparition de Têtu, la petite équipe de Qweek, un gratuit parisien, a décidé de relever le défi et de lancer un nouveau titre. Rejoint par d’autres, l’équipe du magazine compte aujourd’hui une vingtaine de personnes motivées et passionnées. Garçon Magazine est disponible dans 4 800 kiosques en France, Suisse, Belgique et Luxembourg.
« Nous avons voulu lancer un magazine créé par et pour la communauté LGBT avec une ligne éditoriale très claire » explique sur clubjimmy Christophe Soret, directeur de la publication à l’origine de ce projet. « Garçon Magazine est proche des lecteurs et s’intéresse aux gays de tous horizons partout en France, il nous ressemble. »
Garçon Magazine sera disponible le 28 novembre sur le site internet http://www.garcon-magazine.com en version numérique avec une offre proposant jusqu’à – 50 % de remise.

Poster un commentaire

Classé dans info

A lire ce week end : Le Cœur en balance – Marie Sexton

le coeur en balancePrésentation de l’éditeur
 Levi Binder, barman à Miami, a deux passions : le surf et le sexe. Rejeté par sa famille mormone en raison de son homosexualité, Levi est bien décidé à vivre sa vie comme il l’entend. Tout change quand il rencontre Jaime Marshall, un kinésithérapeute.
 Jaime est un grand solitaire, hanté par les horreurs de son passé et avec pour seul ami Dolly, sa fidèle chienne. Levi est son parfait opposé, intense, plein de vie. Jaime ne sait pas comment s’y prendre avec lui.
 Malgré leurs différences, ils désirent tous deux quelque chose qu’ils ne peuvent atteindre qu’ensemble. Avec le massage comme thérapie et grâce à leur amour, ils pourront se guérir l’un l’autre et apprendre à concilier leur mode de vie avec leur famille religieuse.
 Nombre de pages de l’édition imprimée : 408 pages
 Editeur : MxM Bookmark; Édition : 1 (15 octobre 2015)
 commander : ebook Amazon version papier Amazon Papier

Poster un commentaire

Classé dans Art culture litterature

Ouganda : Le Parlement adopte une loi pour restraindre les activités des ONG

ougandais gaysQuelques heures avant l’arrivée du Saint Père, le Parlement ougandais a adopté une loi controversée sur les ONG, restreignant sévèrement leurs activités.
 Selon le défenseur des droits de l’homme et avocat Nicholas Opiyo, la loi  « entrave le travail des ONG » et donne aux autorités des pouvoirs sans précédent vis-à-vis d’elles. « Ce texte donne pouvoir à la Commission des ONG) de refuser d’enregistrer certaines organisations, en s’abritant derrière des clauses invoquant l’intérêt général », a-t-il expliqué.
 La loi « frappe au coeur les formes d’organisation citoyenne, restreint l’espace public et la liberté d’association », a souligné Nicholas Opiyo, qui avait estimé en avril que le projet de loi reflétait « la paranoïa du gouvernement vis à vis du travail des ONG ».
 L’exposé des motifs du projet de loi explique que « la rapide croissance des ONG a conduit à l’apparition de méthodes de travail et d’activités subversives, qui, à leur tour, nuisent au sens de la responsabilité et à la transparence du secteur ».
 Un article de la loi interdit aux ONG toute « activité qui nuirait aux intérêts de l’Ouganda », suscitant l’inquiétude notamment des associations travaillant sur des sujets sensibles tels que le pétrole, les questions foncières ou la corruption, ou celles de défense de la cause homosexuelle, dans un pays très homophobe.
 Ces dernières étaient déjà visées par une loi votée en décembre 2013 réprimant la « promotion de l’homosexualité » et rendant obligatoire la dénonciation des homosexuels, un texte finalement annulé pour vice de forme par la Cour constitutionnelle. La loi prévoit des amendes et jusqu’à huit ans de prison pour ceux qui enfreindraient la législation, notamment les responsables d’ONG opérant sans être enregistrées.
 Certaines dispositions du projet de loi ont été amendées ou retirées, selon Human Rights Watch (HRW), mais les parlementaires ont « conservé les sections les plus problématiques ». « Cela signifie qu’un directeur d’ONG risque trois ans d’emprisonnement s’il fait quoi que ce soit considéré comme ‘préjudiciable à la dignité du peuple ougandais' », a souligné Maria Burnett, de HRW. « Ces termes très larges et vagues rendent les ONG vulnérables et vont instiller la peur et l’autocensure en leur sein, en raison de l’incertitude sur la façon de respecter la loi ». HRW a également estimé qu’à l’approche des élections générales prévues en 2016, l’Ouganda avait besoin d’un élargissement et non d’un rétrécissement de l’espace démocratique.

Poster un commentaire

Classé dans info

Steevy Boulay : J’ai été très choqué par l’agressivité qu’il y a eue dans la manif pour tous

garcon magazineDans un entretien, Steevy Boulay défend la cause homosexuelle, qui n’est, selon lui, pas suffisamment soutenue en France, et pointe du doigt l’absence de tolérance de la religion catholique notamment.
 L’attachant Steevy Boulay, révélé par sa participation à la première télé-réalité française, Loft Story, avait commencé l’année à l’hôpital avec une articulation perforée… Aujourd’hui, le comédien et chroniqueur radio et télé a repris du poil de la bête ! Celui que l’on retrouve plusieurs fois par mois auprès de Laurent Ruquier sur RTL dans Les Grosses Têtes a accordé un entretien au bimestriel gay Garçon Magazine, dans le numéro 1 en kiosques depuis vendredi 27 novembre. Il évoque notamment son amitié pour Laurent Ruquier, qui lui a mis le pied à l’étrier et lui a offert une place de premier choix dans sa bande de chroniqueurs dès sa sortie du Loft de M6. A l’époque, c’était sur Europe 1 dans On va s’gêner.
 « Je lui dois toute ma vie puisqu’il m’a pris sous son aile à 21 ans et m’a très vite intégré dans sa bande. (…) Laurent fait partie de ma vie et en fera toujours partie. Notre lien est indéfectible ! », explique le natif du Mans, honorant son mentor.
 Steevy Boulay a, dès la première heure, assumé son homosexualité. Aujourd’hui encore, Steevy, gay et catholique, s’indigne face au manque de tolérance vis-à-vis de la communauté LGBT – notamment de la part de l’Eglise – et face à la réaction d’une partie du peuple français catholique au moment de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. « J’ai été très choqué par l’agressivité qu’il y a eue dans La manif pour tous », s’étonne celui pour qui « l’amour est universel ». Il s’insurge même contre la France à qui il reproche de ne pas avoir été suffisamment en avance sur son temps, comme elle peut l’être dans bien d’autres domaines et pour de nombreuses causes humanistes. « Ça me fait de la peine que nous n’ayons pas été les précurseurs du mariage gay. Ça m’éreinte d’être gay et catholique », poursuit-il. Et de conclure : « Je mets qui je veux dans mon lit et c’est dérangeant d’être jugé pour cela. » 

Poster un commentaire

Classé dans people

USA: le ridicule ne tue pas

Brian Delaurenti et Johnathan Dahl, deux meilleurs amis originaires de Portland (Etats-Unis), ont eu la super idée de « pimper » leurs barbes et de les immortaliser sur un compte Instagram.
 Leur compte Instagram, The Gay Beards, compte déjà plus de 120 millions de followers.
 La barbe colorée, les extensions, ou encore les tresses ? Des tendances trop dépassées pour Brian Delaurenti et Johnathan Dahl ! Les deux Américains sont allés encore plus loin dans la customisation de barbe : céréales, bougies, paillettes, fleurs… ils ne reculent devant rien et n’ont pas peur du ridicule lorsqu’ils s’amusent à recouvrir leur barbe de toutes sortes de choses. 

Poster un commentaire

Classé dans info

USA: la lettre d’un jeune gay à ses parents qui n’acceptent pas son mariage

patrick-bradley2 Patrick Bradley a publiée une lettre ouverte dans Out Magazine adressée à ses parents  . Le jeune homme, journaliste culinaire, s’est marié il y a déjà plus de deux ans avec son compagnon. Malheureusement ses parents n’étaient pas présents au mariage justifiant « des raisons religieuses ».
Depuis Patrick a été contacté par le site BuzzFeed News à qui il a confié : « J’ai envoyé la lettre à mes parents et à ma famille le 22 octobre. Il y a une semaine, ma mère m’a envoyé une prière ».
La lettre du jeune couple fait le buzz sur les réseaux sociaux
« Chère maman, cher papa,
890 jours se sont écoulés depuis que vous avez tous les deux refusé d’assister à mon mariage. Je ne sais pas pourquoi j’ai mis aussi longtemps à réagir. J’avais peut-être peur de ce que la famille pourrait penser, de ce qu’elle pourrait dire. Ou j’avais peut-être peur de perdre encore un peu plus de ma merveilleuse famille, à qui je pense jour et nuit.
Mais le moment est venu, car je suis fatigué, après 890 jours passés à être hanté par votre présence –ou votre absence, pour être plus précis. Je suis fatigué nuit après nuit de rêver de vous. Et cette nuit, j’ai fait un très mauvais rêve – un de ceux qui vous réveille en sursaut et vous empêche de vous rendormir. Donc à 6h22 du matin, après un peu plus de 3 h de sommeil, je vous écris cette lettre – sachant que je pourrais profiter d’une bonne nuit de sommeil après le travail; mais je préfère travailler sans avoir dormi que sans dignité.Parick Bradley
Pour n’exclure personne de la famille (plus longtemps), j’envoie cette lettre à tous ceux qu’elle concerne. Je veux que tout le monde sache ce qui s’est passé lors de ma dernière visite, avant mon merveilleux mariage. Je n’écris pas cette lettre pour me venger (même s’il pourrait paraître que si), mais je l’écris parce que je suis fatigué de marcher sur des œufs avec mes frères et sœurs, mes filleuls, mes neveux et mes nièces. Je suis fatigué d’être “conciliant” avec vous deux, “pour le bien de la famille”. Je suis également fatigué des vacances et des cadeaux refusés, et je suis fatigué que vous ayez le culot de parler à mon mari (et à moi), comme si rien ne s’était passé. Vous n’avez pas honte ?
Je crois qu’il est temps que je donne à la famille ma version des faits, comme je suis sûr que vous avez déjà donné la vôtre. Je veux tout mettre sur la table, pour avoir ma conscience pour moi quand je vous verrai, à n’en pas douter, aux réunions de famille – réunions que je préférerais désormais éviter si l’un de vous est présent; j’ai d’autres occasions de voir ma famille.
Le 13 mai 2013, je suis venu dans le New Jersey – un jour après la fête des Mères – pour vous emmener déjeuner, parce que j’avais du travail la veille. Vous êtes venus me chercher à la gare et nous nous sommes arrêtés chez A & P pour acheter une carte d’anniversaire pour un des garçons. Sur le chemin, je vous ai dit combien la famille de Michael, qui venait de Géorgie, du Colorado et au-delà – pour vous rencontrer! – était très impatiente de vous voir. Et vous avez répondu que vous ne viendriez pas au mariage. J’ai fait de mon mieux pour garder mon calme, pensant que je parviendrais à vous faire changer d’avis avant le grand jour.
Quand nous étions chez A & P, vous avez commencé à citer la Bible, alors que des clients s’activaient autour de nous pour faire leurs courses de l’après-midi. Quand nous sommes retournés à la voiture, vous avez parlé de votre peur qu’un ange vous apparaisse en disant : «Arrêtez de prier pour Patrick! Il est déjà en enfer!» J’ai compris qu’il était temps d’abattre ma dernière carte et de vous lancer un ultimatum que je ne pensais pas que vous ignoreriez.
Je vous ai expliqué, simplement et calmement, que si vous ne veniez pas à mon mariage, vous ne me verriez plus jamais: plus de vacances, plus d’anniversaires, plus d’hôpital, plus d’enterrements. Ce que j’ai entendu m’a mis en état de choc. Vous avez répondu, sans hésiter: «Nous le savons, j’en ai parlé à ton père la nuit dernière et nous l’acceptons! Nous avons dit que nous te rendions à Dieu!» Je me souviens que d’autres choses ont été dites, mais je ne vais pas les évoquer. Alors que j’étais choqué – que vous préfériez ne plus me voir plutôt que d’assister à mon mariage, vous avez simplement changé de sujet: «Eh bien, je suppose que tu ne veux plus aller déjeuner.» Comme j’ouvrais la porte pour retourner à la gare, l’un de vous a proposé : «Laisse-moi te ramener au train. Que ce soit la dernière chose que je fasse pour toi.» Je doutais d’avoir bien compris ce que vous veniez de dire, mais vous avez précisé vos propos immédiatement.
Maman, papa : en n’assistant pas à mon mariage, vous m’avez rejeté, vous avez rejeté mon mari, qui est ma famille proche. En retour, je rejette tous ceux qui rejette ma famille – par respect pour elle. Mais je propose une solution.
Je vous pardonne tous les deux pour ce que vous avez fait, si, devant toute la famille (du plus jeune au plus vieux), vous admettez tous les deux que vous avez mal agi; admettez que vous auriez dû être à mon mariage. Parce que je pense que ce que vous avez fait est honteux. Vous avez brisé une famille. Mais ce qui me brise le plus le cœur, ce sont les conséquences sur les plus jeunes – ceux qui étaient trop jeunes pour comprendre ce qui était en train de se passer. Ceux qui ont peut-être pensé “Patrick doit être mauvais” ou “il doit avoir fait quelque chose de mal parce que mamie n’est pas allée à son mariage”. Pour ça, je pense que vous devriez avoir honte, pas moi.
Je veux que tout le monde sache la vérité. Et peut-être que la nuit prochaine, je pourrai dormir toute la nuit.
Bien à vous,
Patrick »

Poster un commentaire

Classé dans info

Lyon : Le Père Hervé Benoît sanctionné après avoir insulté les victimes du Bataclan

barbarin

MGR Barbarin

Le Père Hervé Benoît a publié une tribune après les attentats sur le site traditionaliste « Riposte catholique ». Véritable diatribe contre le groupe de rock garage (Eagles of Death Metal) qui jouait le vendredi 13 novembre au Bataclan à Paris, le texte s’en prenait aussi vivement au public.
«Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique, « jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites » comme dit le « quotidien de révérence ». Mais ce sont des morts-vivants.» écrit le père Hervé Benoît. «Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. Mais comment ne pas le voir ? C’est tellement évident ! Même déracinement, même amnésie, même infantilisme, même inculture…» écrit Hervé Benoît à propos des victimes du Bataclan qui l’ont selon lui bien cherché en allant au concert : «Violence, sexe, défonce, vacarme, codes partagés de la culture de masse… Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prendra au sérieux», poursuit-il en ajoutant «130 morts c’est affreux et 600 morts c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour».
L’archevêque de Lyon, Mgr Philippe Barbarin, a relevé de ses fonctions, aujourd’hui, le Père Hervé Benoît qui avait osé comparé les victimes du Bataclan et leurs bourreaux, en les qualifiant de « frères siamois ». « À la suite de la publication d’une tribune signée par le Père Hervé Benoît, et après avoir pris le temps de le rencontrer et de l’écouter, j’ai décidé, en accord avec son évêque Mgr Armand Maillard , de le relever de ses différentes charges pastorales dans le diocèse de Lyon », annonce le cardinal dans un communiqué.
Il demande aussi au Père Benoît, qui exerçait comme chapelain à la Basilique de Fourvière, « de se retirer immédiatement dans une abbaye pour prendre un temps de prière et de réflexion ». Le prêtre a répondu dans une tribune sur le site catholique :

Poster un commentaire

Classé dans info

Quebec : Le juge ne retient pas la thèse de l’homophobie

jeremie royLe juge qui a condamné Jérémie Roy à huit mois de prison pour l’agression d’un jeune gay au Festival western de Saint-Tite ne conclut pas que l’agression était motivée par l’homophobie.
L’accusé de 20 ans, Jérémie Roy, a présenté ses excuses à Mathieu Grégoire dans une longue lettre, avant de plaider coupable au chef de voies de fait causant des lésions.
La victime Mathieu Grégoire reste persuadée d’avoir été victime d’une attaque homophobe.
«Mathieu, sérieusement, j’ai rien sur le fait que tu sois aux hommes […] et ce n’est pas moi qui t’ai traité de “fif”», a-t-il lu en cour. Il a toutefois reconnu avoir frappé la victime au visage.
Le juge Guy Lambert n’a pas retenu la thèse de l’homophobie dans son verdict.
«Tout ce qui s’est passé n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle de la victime. C’est une mésentente, à partir d’une banalité au départ. Ça a dégénéré», a fait valoir l’avocat de la défense, Me Alain Blanchard. source : journaldemontreal.com

Poster un commentaire

Classé dans info

truvada_0Les députés ont adopté un amendement de la commission des Affaires sociales, soutenu par le gouvernement, qui prévoit la possibilité pour les centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CEGIDD), de mettre en place des traitements de prophylaxie pré-exposition (PrEP) pour des personnes particulièrement exposées au risque de contamination par le VIH.
Cela concerne des personnes « non infectées et surexposées, qui à certains moments n’utilisent pas de préservatifs », a précisé la présidente de la commission, Catherine Lemorton (PS).
A quelques jours de la journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre, la ministre de la Santé Marisol Touraine s’était dite lundi favorable à l’utilisation du Truvada, traitement préventif contre le VIH.
Cela nécessite une Recommandation temporaire d’utilisation (RTU), qui permet d’utiliser un médicament en dehors des champs de prescription prévus lors de son autorisation de mise sur le marché. Cette RTU devrait se faire dans « quelques jours, quelques petites semaines », a dit vendredi Marisol Touraine.
L’amendement adopté anticipe donc cette RTU. Le traitement sera pris en charge à 100% au début de l’année 2016.
Le Truvada, combinaison d’antirétroviraux du laboratoire américain Gilead, a été mis sur le marché en 2005 en tant que traitement pour les malades du sida. Il a ensuite été démontré que, pris quotidiennement ou même quelques heures avant et après une relation sexuelle, il permettait à des personnes saines de réduire très fortement le risque d’être contaminées par le VIH.
Ce traitement relativement onéreux (500 euros la boîte de 30 comprimés) est déjà autorisé aux États-Unis comme traitement préventif.

Poster un commentaire

Classé dans Sante