Nancy : six mois de prison ferme pour avoir sauvagement agressé un homosexuel

Le tribunal correctionnel de Nancy a condamné deux jeunes hommes à six mois de prison ferme pour avoir sauvagement agressé un homosexuel près de l’Université de Metz sur l’Ile du Saulcy. Un autre agresseur, mineur, sera jugé ultérieurement par un juge pour enfants. Le trio d’agresseurs avait bien pour intention de viser ce secteur de l’Université messine connu pour être un lieu de rencontre de la communauté homosexuelle. Lors de cette agression, ils choisissent une victime «au hasard».
Le trio a fait vivre un cauchemar au jeune homosexuel qui a été tabassé et roué de coups et laissé grièvement blessé dans ce secteur. Les agresseurs se sont emparés de sa carte bancaire et des clés de sa voiture pour se rendre à Nancy et y «faire la fête». Ils ont été rapidement interpellés le soir même de l’agression par la police alors qu’ils étaient agités dans les rues de la cité ducale.
La victime âgée de 35 ans imaginait faire une rencontre sexuelle sur ce lieu emblématique de la communauté gay de la ville mais s’est vu immobiliser par les trois individus. Tous les agresseurs, même le mineur de 17 ans était connu des services de police et de la justice. Le plus jeune a été remis à un éducateur spécialisé et sera présenté au juge des enfants en novembre prochain.

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.