Israël : Six participants à la Gay pride blessés par un ultra-orthodoxe

http://www.wat.tv/embedframe/296144chuPP3r12667951

Un juif ultra-orthodoxe a blessé à l’arme blanche six participants à la Gay Pride jeudi à Jérusalem, a rapporté la police israélienne. Cet homme avait commis une agression similaire et dans les mêmes circonstances en 2005, blessant trois personnes.
01L’agresseur a été libéré il y a trois semaines après avoir purgé dix ans de prison pour une attaque qu’il avait commise lors de la Gay pride de Jérusalem en 2005, a précisé un porte-parole. Il a reconnu que la police « ne disposait pas d’informations sur les intentions de cet homme ».
« J’ai vu un jeune ultra-orthodoxe poignarder tous ceux qui se trouvaient sur son chemin », a déclaré un témoin à la deuxième chaîne de télévision israélienne. « On entendait des gens crier, tout le monde courait pour se mettre à l’abri, il y avait des gens à terre qui saignaient. » Selon un ambulancier des services d’urgence, deux des six blessés sont dans un état grave.
L’agresseur a été arrêté et il est actuellement interrogé, a déclaré un porte-parole de la police, Assi Aharoni.
Quelque 5’000 personnes défilaient à Jérusalem dans le cadre de cette marche des fiertés homosexuelles. Si la Gay Pride se déroule chaque année sans incident à Tel Aviv, à Jérusalem elle a été marquée plusieurs fois par des incidents, dont celui de jeudi est le plus grave.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé l’attaque. «Il s’agit d’un événement très grave. Son auteur sera jugé. L’Etat d’Israël respecte la liberté privée de chacun qui est un des principes fondamentaux en vigueur dans notre pays. Nous devons nous assurer que tout homme et toute femme puisse vivre en toute sécurité de la façon qu’ils ont choisie», a souligné Benjamin Netanyahu dans un communiqué.
Les deux Grands Rabbins d’Israël, David Lau et Yitzhak Yossef, ont aussi fermement condamné cette agression dans des communiqués, en soulignant qu’elle allait «à l’encontre de la voie de la Torah juive». Le président Reuven Rivlin s’est également élevé contre une «montée de l’intolérance qui ne peut nous conduire qu’à la catastrophe».
La communauté gay israélienne avait déjà été endeuillée en 2009 lorsqu’un homme avait ouvert le feu dans un centre d’aide aux jeunes homosexuels à Tel-Aviv. Deux personnes avaient été tuées et une quinzaine d’autres blessées. L’auteur de l’attaque n’a toujours pas été arrêté.
En butte à l’hostilité d’une grande partie de la communauté ultra-orthodoxe, les organisateurs de la marche avaient choisi en accord avec la police un tracé leur évitant de passer dans les quartiers religieux de la ville.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.