République tchèque :Le cardinal de Prague interdit la tenue d’événements de la Prague Pride dans une paroisse

prague prideDominik Duka, archevêque de Prague et cardinal, a interdit à la paroisse Saint-Sauveur de Prague d’accueillir deux événements liés au festival LGBT Prague Pride, qui doit se dérouler en août.
La paroisse est dirigée par le prêtre et professeur Tomáš Halík qui avait prévu un débat avec une nonne à propos des persécutions dans le cadre de l’Eglise et la projection du film de la Polonaise Malgoska Szumowska « aime et fais ce que tu veux »
Le cardinal Dominik Duka a fait savoir que s’il n’était pas contre des débats sur ces sujets, il considérait qu’il était malvenu qu’ils se déroulent dans le cadre du festival KGBT. Tomáš Halík a fait savoir qu’il respectait la décision du cardinal et que les événements allaient être organisés ailleurs.

Hénin-Beaumont : le maire FN Steeve Briois porte plainte contre un élu PS

briois-hb-la-plageMercredi, sur son blog, le conseiller municipal PS Stéphane Filipotvitch s’en est pris au maire FN d’Hénin-Beaumont Steeve Briois, également vice-président du FN après une séance photo de ce dernier en maillot de bain, à Hénin-Beaumont La plage. Stéphane Filipovitch a fait des insinuations douteuses à propos de ces photos où l’on aperçoit l’édile en maillot de bain dans une piscine avec des enfants. Il a écrit : Être prêt à tout, se déshabiller pour s’attirer les faveurs, cela porte un nom… Cette présence d’un homme photographié dans l’eau avec des mineurs est déjà très ‘limite’…
 Il a ensuite établi un parallèle entre Steeve Briois et Mussolini, estimant que ce genre de mise en scène de la part du maire frontiste ressemblait fort à celle utilisé par le Duce.
 Si l’élu PS se défend de tout sous-entendus assimilant l’homosexualité et la pédophilie, le Front national, lui n’hésite pas à s’emparer de l’affaire en condamnant des accusations d’homophobie: «C’est une opposition qui nous demande sans cesse respect et courtoisie et qui à la moindre occasion nous dégueule dessus, a affirmé au Lab Christopher Szczurek, président du groupe majoritaire à Hénin Beaumont. Même au temps où Marine Le Pen et Steeve Briois ont dégagé du Front les plus radicaux, on n’a pas entendu ce genre de propos. Si Steeve Briois avait une autre orientation sexuelle, il n’y aurait pas eu ce genre d’attaques.» Une lettre ouverte a été publiée sur le blog de Steeve Briois: «Partager une activité avec ses concitoyens, ce serait être fasciste, pédophile et prostitué, avec tout ce que cela suppose de préjugés homophobes!». Les élus frontistes demandent la démission de Stéphane Filipovitch, ainsi qu’à son exclusion du PS.
 Contacté par le Lab jeudi 30 juillet, Stéphane Filipovitch assumait «totalement et plus que jamais» sa sortie. Et niait accuser Steeve Briois de pédophilie. Il estimait en revanche que cette image d’un « homme seul en train de se baigner entouré de mineurs « était « nauséabonde»…
 Stéphane Filipovitch dit ne pas craindre une plainte. «Ça ne m’impressionne pas. Je continuerai à cogner», affirme t-il.

Japon : La municipalité de Setagaya à Tokyo s’apprête à offrir un contrat de mariage aux couples de même sexe

unionAprès que le maire de Shibuya, Toshitake Kuwahara, ai adopté plus tôt cette année un décret offrant des certificats reconnaissant les couples de même sexe, comme l’équivalent d’un « mariage », garantissant ainsi les mêmes droits qu’un couple hétérosexuel, c’est au tour de celle voisine de Setagaya de s’apprêter à offrir aux couples homosexuels les mêmes droits qu’aux hétérosexuels.
Dans les faits, il s’agit d’une loi locale, pas entièrement reconnue par l’Etat. Ainsi, si ce PACS à la japonaise permettra aux couples homos de louer ou acheter un bien immobilier, de devenir une famille et ainsi pouvoir rendre visite à un parent malade à l’hôpital, il n’en sera rien concernant la fiscalité qui, étant contrôlée par l’Etat, ne deviendra pas plus favorable pour eux.
Toutefois, le mouvement LGBT japonais voit une avancée positive et espère un effet domino qui verra à terme le Japon dans son intégralité offrir une égalité parfaite entre couples homo et hétérosexuels.

Russie : Les émojis gay-friendly sont un danger pour les conservateurs

EMOJIS-facebookLes conservateurs réactionnaires qui dirigent les médias d’Etat Russe étudient si  les émojis, ces petites icônes utilisées dans les discussions virtuelles pour représenter une émotion ou un état d’esprit sur Facebook sont en violation avec les lois russes contre la promotion de l’homosexualité.
Cette attaque lancée cette semaine vient à la suite d’une plainte de Mikhail Marchenko, un sénateur à la Chambre haute du parlement russe, qui a été le premier fonctionnaire à noter le danger potentiel des smiley .
Dans un appel au Service fédéral de surveillance de la communication, des technologies de l’information et des Médias , le sénateur de la région de Bryansk a demandé une enquête pour déterminer si les emojis violent la très controversée loi de 2013sur la propagande homosexuelle .
« Ces emojis qui indiquent l’orientation sexuelle non traditionnelle sont visibles par tous les utilisateurs du réseau social, une grande partie d’entre eux sont des mineurs », a déclaré le sénateur Marchenko. « Mais la propagande de l’homosexualité est interdite par la loi et des piliers de la tradition  existent dans notre pays. »
Apple a implanté depuis février derniers des variantes gays et lesbiennes de ces icônes. Ce sont ces déclinaisons LGBT que la Russie cherche à interdire. Les responsables gouvernementaux russes craignent pour leurs enfants, puisque ces petites images encourageraient les « relations sexuelles non-traditionnelles chez les mineurs » et pourraient représenter un « danger à leur santé et développement ».

Israel :un homme arrêté pour incitation à la haine sur Facebook

Yishai Schlissel, an ultra-Orthodox Jew who stabbed 6 people at the annual Jerusalem pride parade yesterday, is seen at the Jerusalem Magistrates' Court on July 31, 2015. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** ????? ???? ?????? ??? ??? ????? ??? ???? ????

Yishai Schlissel

La police a arrêté un homme de Kiryat Malakhi, une ville de l’agglomération-Sud d’Israël, qui a exprimé sur Facebook son soutien à l’attaque perpétrée lors de la parade de la Gay Pride par Yishaï Schlissel, informe un communiqué des agents du district de Lakish.
L’homme a publié un post incitant à la haine contre la communauté homosexuelle. « Yishaï Schlissel – Si déjà tu as décidé de poignarder pour la deuxième fois, peu après ta libération de dix ans de détention, tu ne pouvais pas au moins faire le travail comme il se doit ? À mon grand désespoir, maintenant, tu ne vas pas être libéré de sitôt, tu aurais au moins pu réussir à tuer plusieurs de ces maudits pervers », peut-on lire dans le statut qui a provoqué une vague d’indignation sur le réseau social.
Par ailleurs, le tribunal de la paix de Jérusalem a prolongé de douze jours la garde à vue de Yishaï Schlissel, l’homme qui a poignardé jeudi six personnes lors de la parade de la Gay Pride dans la capitale. Le suspect a tenu à assurer sa propre défense, affirmant que « le tribunal ne suit pas la loi juive et fait partie du ‘mécanisme du mal’ ».
Quatre blessés légers sont encore hospitalisés. La jeune fille de 17 ans, très grièvement blessée dans l’attaque à l’arme blanche est toujours dans un état très critique.

Bruno Le Maire : L’amour homosexuel vaut l’amour hétérosexuel

bruno le maireBruno Le Maire, ancien ministre (Les Républicains), affirme dans une interview à Closer, à paraître ce vendredi, que « l’amour homosexuel vaut l’amour hétérosexuel » et que sa famille politique « doit comprendre cela ».
 « J’ai défendu ma conviction qui est que nous ne reviendrons pas sur le mariage homosexuel. Si nous reprenons le pouvoir en 2017, nous aurons bien mieux à faire », affirme le député de l’Eure.
 « La situation économique, internationale, les problèmes de sécurité appelleront des choix très lourds, qui devront mobiliser toute notre énergie. Et puis, je pense sincèrement que l’amour homosexuel vaut l’amour hétérosexuel. Ma famille politique doit comprendre cela, et le dire, parce que c’est un facteur de réconciliation de la société », ajoute-t-il.
 Devenu le troisième homme fort de la droite, selon les sondages, germaniste et multidiplômé, Bruno Le Maire affirme également que « ce personnage de technocrate, ce n’est pas moi, j’ai besoin de rencontrer des gens » et revendique « sa volonté de sortir de la gangue technocratique ».
 Celui qui se considère comme l’homme du « renouveau », et devrait déclarer sa candidature à la primaire de la droite et du centre début 2016, assure que « les Français veulent de nouvelles têtes, de nouveaux discours, de nouveaux comportements ». « Ils ont le sentiment d’être prisonniers de leur classe politique. Je pense que la France est prête à tenter quelque chose de nouveau », estime-t-il.

Israël : Six participants à la Gay pride blessés par un ultra-orthodoxe

http://www.wat.tv/embedframe/296144chuPP3r12667951

Un juif ultra-orthodoxe a blessé à l’arme blanche six participants à la Gay Pride jeudi à Jérusalem, a rapporté la police israélienne. Cet homme avait commis une agression similaire et dans les mêmes circonstances en 2005, blessant trois personnes.
01L’agresseur a été libéré il y a trois semaines après avoir purgé dix ans de prison pour une attaque qu’il avait commise lors de la Gay pride de Jérusalem en 2005, a précisé un porte-parole. Il a reconnu que la police « ne disposait pas d’informations sur les intentions de cet homme ».
« J’ai vu un jeune ultra-orthodoxe poignarder tous ceux qui se trouvaient sur son chemin », a déclaré un témoin à la deuxième chaîne de télévision israélienne. « On entendait des gens crier, tout le monde courait pour se mettre à l’abri, il y avait des gens à terre qui saignaient. » Selon un ambulancier des services d’urgence, deux des six blessés sont dans un état grave.
L’agresseur a été arrêté et il est actuellement interrogé, a déclaré un porte-parole de la police, Assi Aharoni.
Quelque 5’000 personnes défilaient à Jérusalem dans le cadre de cette marche des fiertés homosexuelles. Si la Gay Pride se déroule chaque année sans incident à Tel Aviv, à Jérusalem elle a été marquée plusieurs fois par des incidents, dont celui de jeudi est le plus grave.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé l’attaque. «Il s’agit d’un événement très grave. Son auteur sera jugé. L’Etat d’Israël respecte la liberté privée de chacun qui est un des principes fondamentaux en vigueur dans notre pays. Nous devons nous assurer que tout homme et toute femme puisse vivre en toute sécurité de la façon qu’ils ont choisie», a souligné Benjamin Netanyahu dans un communiqué.
Les deux Grands Rabbins d’Israël, David Lau et Yitzhak Yossef, ont aussi fermement condamné cette agression dans des communiqués, en soulignant qu’elle allait «à l’encontre de la voie de la Torah juive». Le président Reuven Rivlin s’est également élevé contre une «montée de l’intolérance qui ne peut nous conduire qu’à la catastrophe».
La communauté gay israélienne avait déjà été endeuillée en 2009 lorsqu’un homme avait ouvert le feu dans un centre d’aide aux jeunes homosexuels à Tel-Aviv. Deux personnes avaient été tuées et une quinzaine d’autres blessées. L’auteur de l’attaque n’a toujours pas été arrêté.
En butte à l’hostilité d’une grande partie de la communauté ultra-orthodoxe, les organisateurs de la marche avaient choisi en accord avec la police un tracé leur évitant de passer dans les quartiers religieux de la ville.

Jamaïque première gay pride

pride jamaiqueLa Jamaïque va célébrer sa première gay pride la semaine prochaine.
Organisé par le Forum des lesbiennes de Jamaïque et All-Sexuals & Gays, l’évènement aura lieu en même temps que la commémoration de l’Indépendance du pays.
La gay pride locale ne comportera cependant pas de défilé public.
Les initiatives proposées figurent sur la page Facebook J-FLAG avec une flash mob en ouverture.
En Jamaïque, la communauté LGBT est victime d’une grande violente homophobe. Plusieurs assassinat d’homosexuels et de lesbiennes ont eu lieu ces dernières années et les militants LGBT y sont persécutés.
L’organisation J-FLAG a recensé 231 agressions envers la communauté LGBT entre 2009 et 2012. Les relations sexuelles entre hommes y sont illégales et peuvent entraîner des peines de prison.
L’ONG Human Rights Watch a répertorié la Jamaïque comme pays « Non sûr » pour les personnes LGBT en raison d’une homophobie généralisée.
En mai dernier, le Jamaica Forum of Lesbians All-Sexuals and Gays (J-FLAG) a lancé un appel à dons pour organiser cette première Pride sur le site GoFundMe: «Chaque dollar récolté soutiendra notre mission de rassembler notre communauté diversifiée pour un moment de fête, a annoncé l’association. Les activités prévues comprennent une cérémonie d’ouverture, un colloque, un spectacle culturel, une flash mob, des activités sportives, une foire commerciale pour les entreprises LGBT et une fête.»
La Jamaica Pride aura pour mot d’ordre «La fierté d’un peuple: briser les lois de l’oppression» et se déroulera entre le 1er et 8 août à Kingston, la capitale de l’île. «Nous allons mettre de côté les vibrations négatives des groupes anti-homosexuel.le.s et nous concentrer sur les progrès que nous avons fait en tant que communauté, a déclaré Latoya Nugent, la directrice associée de J-FLAG. Et plus important encore, nous allons reprendre des initiatives pour aller de l’avant en tant que communauté unie.»

Madonna : une vidéo de 30 minutes des coulisses du clip VOGUE dévoilée

Vidéo

//rutube.ru/play/embed/7863121

Alors que Madonna a dévoilé les premiers teasers vidéos du Rebel Heart Tour, une source anonyme a mis en ligne la vidéo des coulisses du tournage du clip Vogue. Loin d’être un making of avec témoignages de la star ou des équipes, cette vidéo est une succession de rush enregistrés durant le tournage. On y voit ainsi des scènes qui ont été gardées pour la vidéo finale et d’autres totalement inédites.. Réalisée et publiée en 1990 par David Fincher (Seven, Gone Girl, The Social Network…), cette vidéo de Madonna fait partie des plus mythiques de sa longue carrière musicale. En plein succès commercial, la chanteuse américaine avait profité de ce single pour rendre hommage à la culture underground de New York et notamment à la culture gay grâce aux premiers danseurs de « voguing » présents dans le clip de Vogue. Aujourd’hui ce sont presque 30 minutes de coulisses qui sont apparues de nulle part sur la toile.
Le réalisateur a imaginé une ambiance racée en noir et blanc où des tableaux art déco côtoient la poitrine nue de la chanteuse et des danseurs de voguing, nom donnée à cette danse reprenant les poses des mannequins dans les magazines et populaire dans le milieu gay.

Suede : l’extrême-droite organise une marche en marge de la Pride de Stockholm

gay parade suedeOrganisée par le patron d’un site Internet en Suède, Jan Sjunnesson, figure du parti d’extrême droite Sverigedemokraterna, les Démocrates suédois, la Järva Pride, une «marche des fiertés» non-officielle organisée le 29 juillet a suivi un itinéraire tout en provocation à travers les quartiers musulmans de Stockholm. Cette «marche des fiertés» avait lieu en parallèle à celle prévue dans les rues de la capitale et organisée par des organisations LGBT. Le parti d’extrême droite des Démocrates suédois est connu pour ses discours anti-immigration, et de ce fait, la Järva Pride était considérée comme une provocation raciste par le parti de gauche suédois et plusieurs associations LGBT.
Les participants portaient des drapeaux arc-en-ciel et des chapeaux de cowboy, mais cette parade ne faisait pas partie des célébrations de la Gay Pride en Suède.
L’itinéraire choisi par les organisateurs est aussi discutable – ils ont défilé à travers des quartiers principalement peuplés de musulmans, ce qui a suscité des craintes de débordements entre la population locale et les participants.
Les participants ont brandi un drapeau arc-en-ciel en plein centre du quartier .
L’organisation de ce défilé n’est pas restée sans réaction : seulement à quelques centaines de mètres, une contre-manifestation beaucoup plus importante a eu lieu. Les manifestants étaient en colère avec la façon dont cet événement s’est déroulé et pensent qu’il n’avait pour seul but que de créer des tensions dans la communauté musulmane. «Quelques organisations racistes et néo-nazies ont organisé une marche de provocation dans nos quartiers sous l’étiquette LGBT, pour déclencher une réaction de la part des musulmans», estime une participante à la contre-manifestation.
Les deux événements se sont déroulés sans confrontation directe, aucune personne n’a été arrêtée, mais le message envoyé par les militants d’extrême-droite ne sera pas passé inaperçu par la communauté musulmane locale.  source