USA: une école catholique refuse d’accueillir le tournage du film sur l’homosexualité

La Salesian High School de New Rochelle, une école privée catholique pour garçons de l’État de New York aux Etats-Unis, devait servir de lieu de tournage au long-métrage Freeheld, le conseil d’administration a finalement choisi de ne pas ouvrir ses portes aux freeheldéquipes du film.
Initialement prévu comme lieu de tournage pour le long-métrage Freeheld, avec Ellen Page et Julianne Moore, le lycée a changé d’avis, un refus qui serait lié au sujet du film, assure le producteur.
L’histoire de « Freeheld »est basée sur le documentaire éponyme de Cynthia Wade récompensée aux Oscars en 2007. Il raconte le destin tragique d’une femme atteinte d’un cancer et qui va devoir se battre pour faire reconnaître ses droits. La détective Laurel Hester, jouée par Julianne Moore, va tout faire pour que sa petite amie Stacy, interprétée par Ellen Page, puisse avoir le droit à une pension de réversion après sa mort.
«Utiliser la religion pour justifier l’intolérance me rend triste. Tout mon soutien aux élèves LGBT de l’école qui j’espère parviennent à se sentir acceptés.» a publié  Ellen Page sur son compte Twitter
Le projet était pourtant approuvé mais le conseil d’administration de l’établissement scolaire a fait volte-face, sans explication de son refus, raconte le site américain Buzzfeed. Après avoir appris que le personnel administratif ne voulait plus collaborer, Michael Shamberg, l’un des producteurs du film, a appelé John Flaherty, principal de l’école, qui lui a répondu qu’il devait envoyer un mail au Père Bill Ferruzzi, directeur de l’établissement, pour en savoir plus. Un mail depuis resté sans réponse.
«Je respecte leur droit de dire non, a déclaré Shamberg, mais je trouve ça triste.»  Dans le Hollywood Reporter, le producteur ajoute: «Ils ont refusé à cause du sujet du film», précisant que l’école avait déjà accepté d’autres tournages auparavant, comme pour un clip et une publicité. «Que l’accès à un lieu de tournage soit refusé à notre film en raison de son sujet – un couple de même sexe qui se bat pour ses droits – montre à quel point il est important que cette histoire soit racontée» a également ajouté Kelly Bush, autre productrice du film.
La scène a pu être tournée une véritable mairie, dans une ville voisine, sur proposition de son maire qui a affiché sa joie sur son compte Twitter.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.