Archives mensuelles : juillet 2014

Nouveau calendrier des rameurs de la Warwick Université

Chaque année, depuis 2009, les rameurs de l’université de Warwick en Grande-Bretagne réalisent chaque année un calendrier dénudé à des fins caritatives.

Ils viennent de lancer une crowdfunding (le financement participatif ) visant à obtenir les fonds nécessaires à la réalisation de leur Warwick Rameurs 2015
Le calendrier Naked Warwick Rowers 2014 des rameurs nus a été un grand succès pour la cinquième année consécutive, l’équipe de rameurs de la Warwick Université de l’Angleterre avait posé nue pour un organisme de bienfaisance, contre l’homophobie et l’intimidation dans les écoles. Leurs photos ont un énorme succès sur tous les sites gays.
Mi-Juin, les rameurs de Warwick ont partagé quelques photos du tournage du calendrier 2015 sur les réseaux sociaux. Et cette semaine, ils plaisantaient sur ​​l’excitation qu’ils provoqueraient à travers le monde gay lors du lancement de leur calendrier 2015.
Devant le succés,  cette année a été présenté à la réalisation d’une vidéo des coulisses en full HD, ainsi que d’un large éventail de gadgets allant d’affiches à des T-shirts ou des pulls et des téléchargements numériques.
Selon la tradition, le crowdfunding a été lancé par le biais d’une vidéo promotionnelle spéciale.

Poster un commentaire

Classé dans info

juste comme ça : un beau mec

Poster un commentaire

26 juillet 2014 · 14 h 41 min

USA: une association homophobe choquée que Michael Sam puisse voir des joueurs nus dans les douches

L’ancien entraîneur de deux grandes équipes de foot américain, Tony Dungy, a provoqué une controverse en disant qu’il n’aurait pas choisi l’ailier défensif Michael Sam s’il avait été à la tête d’une équipe de la NFL lors du repêchage, en mai dernier.
L’entraineur maintenant analyste pour le réseau NBC, a avoué qu’il n’aurait pas repêché Sam en raison de son homosexualité. Il est d’avis que Sam a toutes les qualités physiques pour s’illustrer dans la NFL, mais que son statut va devenir une distraction dans le vestiaire.
«Ce n’est pas parce je crois qu’il ne méritait pas d’obtenir la chance de jouer, mais plutôt parce que je n’aurais pas voulu composer avec cette situation. Les choses ne se dérouleront pas toujours rondement. Certaines choses vont se produire», prévient Tony Dungy dans une entrevue qu’il a accordée au Tampa Tribune il y a quelques semaines.
Repêché par les Rams de St. Louis, Sam est devenu le premier joueur de football professionnel à dévoiler son homosexualité.
Le Président de l' »American Family Association », Tim Wildmon,  partage le point de vue de l’ancien entraîneur de la NFL .Lui aussi est prêt à défendre l’homophobie dans le sport
Il se dit choqué par l’idée que Sam Michael sera en mesure de voir ses coéquipiers nus dans les douches.
Tim Wildmon a affirmé « qu’aprés avoir été journaliste sportif pendant quelques années, j’ai souvent fréquenté les vestiaires de football où les joueurs vont tout nus ou à moitié nus, vous changez de vêtements et entrez et sortez de la douche.» Il va plus loin en affirmant que :«  Mettre un homme comme Sam, qui dit qu’il est sexuellement attiré par les hommes, avec tous ces organismes Buff ( à poil) est injuste pour les joueurs hétérosexuels et une distraction pour Sam.»
Wildmon est certain de la nécessité d’être en mesure de refuser d’embaucher une personne en raison de sa sexualité, e il parle de « gestapo » qui lui a demandé de tenir compte de ses paroles et affirmant que toute critique est « effrayant à la liberté d’expression et la libre pensée.»
L ‘entraîneur des Rams de St. Louis , Jeff Fisher,a tenu à rassuré l’« American Family Association » que la sexualité de Michael Sam n’est en aucune façon une «distraction» pour l’équipe. Fisher a également précisé que Michael Sam n’était pas traité différemment des autres joueurs de l’équipe .

2014 NFL Combine

Poster un commentaire

Classé dans info

Italie : une loi pour interdire de parler d’homosexualité à l’école

Avec 17 voix pour et 12 contre, le conseil de la ville de Vérone a approuvé une motion 01visant à interdire de parler d’homoseualité dans les écoles municipales
La proposition prévoit la création d’un observatoire pour superviser les activités de l’école et fournir « une information préalable suffisante pour les parents sur le contenu des projets d’éducation sexuel, ainsi que sur les spectacles et dls événements de divertissement, qui sont offert à leurs enfants » .
En outre, la coordination des services d’éducation sera chargé de recueillir «les rapports des parents et des enseignants sur des projets d’éducation de l’affectivité et de la sexualité, ainsi que sur des spectacles et des matériaux d’enseignement, qui sont incompatibles avec les principes moraux et religieux»
A l’origine de la loi, on trouve  Alberto Zelger  un grand partisan de la Manif Pour Tous Italie et président du Mouvement européen pour la défense de la vie et de la dignité humaine

Poster un commentaire

Classé dans homophobie, info, internationnal

Rejet des demandes des manifestants anti-mariage pour tous qui poursuivaient l’Etat

Le tribunal de grande instance de Paris a débouté jeudi quatre personnes qui poursuivaient, au civil, l’Etat pour « faute lourde », en lien avec leur placement en garde à 01vue en marge d’une manifestation contre le « mariage pour tous ».
Les quatre personnes qui poursuivaient l’Etat faisaient valoir que leur placement en garde à vue était dénué de fondement et qu’aucune infraction ne pouvait leur être reprochée.Les quatre demandeurs réclamaient chacun 10.000 euros de dommages et intérêts. Près de 80 personnes avaient été interpellées le soir du 18 avril 2013, à l’issue d’une manifestation contre le mariage homosexuel dans la capitale.
« Le tribunal avait l’occasion de faire preuve d’un peu d’audace dans la défense des libertés individuelles et je regrette qu’il ne l’ait pas fait », a commenté Me Henri de Beauregard, conseil des quatre demandeurs.
Il a souligné que les motivations du jugement étaient générales et ne reprenaient pas le cas de chacune des quatre personnes qui dénonçaient leur placement en garde à vue. « Quels sont les éléments qui ont permis aux policiers de penser que ces personnes pouvaient avoir commis des infractions? Qu’est-ce qui a justifié leur placement en garde à vue? On n’a pas la réponse », a regretté l’avocat, pour qui la décision rendue jeudi est « un peu inquiétante ». source : E-llico.com

Poster un commentaire

Classé dans info

IPERGAY DÉVOILE SES PREMIERS RÉSULTATS À MELBOURNE

Le 22 juillet, l’essai français de PrEP intermittente a présenté les résultats de la phase pilote d’accompagnement, lors de la Conférence de Melbourne. En exclusivité pour Seronet, le Professeur Jean-Michel Molina (Hôpital Saint-Louis, Paris), responsable scientifique de l’essai ANRS-Ipergay, revient sur les premiers enseignements de cette étude qui présage de l’arrivée d’un nouvel outil de prévention chez les gays.

Les premiers résultats d’Ipergay ont été présentés à Melbourne. Pouvez-vous faire un point d’étape sur la situation de l’essai qui vient d’atteindre son objectif de participants dans les lieux pilotes ?

Jean-Michel Molina : La phase pilote qui avait pour but de démontrer la faisabilité du recrutement dans cette étude de prévention, ainsi que d’assurer son financement est terminée. En effet, l’objectif de 300 participants a été dépassé et nous avons obtenu le soutien financier de la Fondation Bill et Melinda Gates pour la poursuite de l’essai. Ce financement vient compléter opportunément ceux de l’ANRS [Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales, ndlr], du Réseau des essais cliniques canadiens et du Fonds Pierre Bergé pour la prévention. Nous envisageons donc d’ouvrir, dans les prochains mois, de nouveaux sites dans plusieurs pays européens afin d’arriver à notre objectif de recrutement de 900 participants qu’il faudra suivre au moins un an. La fin de l’essai est donc attendue pour fin 2016-début 2017.

Quels sont les principaux enseignements des données que vous présentez à Melbourne ?

Nous présentons à Melbourne les premières données sur l’observance, fondées sur la détection des médicaments dans le sang, qui démontre de façon certaine que le médicament a été pris. Dans l’essai ANRS-Ipergay, nous mettons tout particulièrement l’accent sur la prise nécessaire de la PrEP, compte tenu des résultats décevants des essais lorsque celle-ci n’est pas prise régulièrement. Nous avons ainsi montré sur les 100 premiers participants une excellente prise de la PrEP puisque plus de 80 % des participants recevant le Truvada ont des taux détectables à chacune de leur visite pendant la première année de leur participation. Nous avons, en effet, fait le choix de mesurer cette observance non pas à la fin comme dans les autres études sur la PrEP, mais en cours d’essai, ce qui nous permettra de renforcer l’observance si celle-ci devait diminuer au cours de l’étude. Ces données démontrent également qu’une prise de la PrEP à la demande est faisable et qu’elle s’accompagne d’une observance au moins aussi bonne (sinon meilleure) qu’une prise en continu. Il faut malgré tout rester très prudent, car une très bonne observance est une condition nécessaire, mais pas suffisante à une bonne efficacité de la PrEP et rien ne permet à ce jour de prédire le niveau d’efficacité de la PrEP à la demande dans l’essai Ipergay.

Par ailleurs, une étude pharmacocinétique [évaluation des effets des molécules dans l’organisme, ndlr] de la double dose initiale de Truvada utilisée dans l’essai, démontre la bonne tolérance de cette posologie et la présence du médicament à des taux très élevés dans le sang et la salive (les dosages dans le tissu rectal sont en attente) dans les une à deux heures après la prise, ce qui valide aussi ce schéma de prise à la demande dans cette étude (1).

On a beaucoup parlé de l’offre de prévention disponible dans l’essai, bien au delà d’une proposition de PreP intermittente. Cette dernière a permis d’obtenir ce taux d’observance élevé. Quel est ce dispositif et comment le reconduire dans la vie réelle ?

Cette offre de prévention est, en effet, un élément essentiel de l’essai et il ne nous semble pas possible de délivrer une PrEP en dehors d’une approche globale de prévention. En ce sens, ce qui est mis en place dans l’essai Ipergay pourrait servir de modèle à ce qu’il serait souhaitable en dehors du cadre d’un essai. Nous y proposons gratuitement une vaccination contre les hépatites A et B, un dépistage systématique et sur tous les sites (gorge, urètres, anus) des infections sexuellement transmissibles et leur traitement (y compris en cas d’infections asymptomatiques), un dépistage régulier du VIH et l’accès rapide au traitement post-exposition, une prise en charge très précoce en cas d’infection par le VIH, la distribution gratuite de préservatifs et de gels et surtout un accueil personnalisé qui essaie de répondre aux attentes des participants. Il faut également souligner le rôle crucial joué par les “accompagnateurs”, personnes formées à la prévention qui réalisent l’accueil et le counseling à chaque visite sur site, et surtout restent en contact avec les participants en dehors des visites cliniques pour répondre à leurs questions, gérer les rendez-vous, et être des interlocuteurs privilégiés, tout en participant aux actions de prévention et de recrutement sur les lieux de convivialité.

Quel est le premier constat sur les effets indésirables du traitement dans le bras des participants recevant le Truvada ? Ont-ils eu un impact sur l’observance aux traitements ?

A ce jour aucun participant n’a du interrompre sa participation ou son traitement en raison d’un effet indésirable du traitement. Ceci témoigne de la bonne tolérance d’une prise à la demande du Truvada. Une surveillance attentive de la tolérance du traitement est malgré tout réalisée tous les deux mois avec une évaluation clinique et des prises de sang. La tolérance du traitement est donc jusqu’ici tout à fait satisfaisante.

Le nombre de 300 participants a été atteint. De quels moyens disposez-vous pour atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé, autrement dit comment élargir l’essai qui désormais se déploie ailleurs qu’en France ?

Depuis le démarrage de l’essai en France, nous avons été sollicités par nos collègues européens pour étendre l’étude. Nous avons maintenant l’assurance d’un financement, ce qui va nous permettre de financer l’étude dans les centres européens. Nous avons déjà établi des relations étroites avec plusieurs centres en Allemagne ainsi qu’avec les associations communautaires outre-Rhin. L’essai va donc pouvoir rapidement démarrer dans plusieurs villes, à Berlin en particulier. D’autres pays d’Europe seront également impliqués dans les prochains mois.
par Mathieu Brancourt
http://www.seronet.info/article/ipergay-devoile-ses-premiers-resultats-melbourne-68164

Poster un commentaire

Classé dans Sante

Saint Domingue : manifestation contre les droits des LGBT

Des milliers de croyants évangéliques brandissant des bibles ont manifesté en début de semaine à Saint Domingue  pour dénoncer les pratiques et l’activisme homosexuel pour le respect des droits de la communauté LGBT en criant des slogans tels que «Sodome et Gomorrhe ne prospera pas», «Pas de mariage gay» ou «Dieu à créé l’homme et la femme » .
Pour les pasteurs qui appelaient à manifester , reconnaître le droit des homosexuels est « une violation des droits de la population hétérosexuelle»
L’un des organisateurs de cette manifestation, le Pasteur Javier Paulino, a déclaré que les droits d’une minorité ne peuvent pas « submerger» les droits de la majorité : « 4 ou 5% de la population ne peuvent pas imposés leurs droits à 95 ou 96% de personnes » « Il est nécessaire de distinguer les droits de l’homme et l’orientation sexuelle » précise t’il en expliquant que l’homosexualité est une chose que l’on « apprend » .
Il a rappelé que pour lui,  l’homosexualité représente une menace pour la race humaine .« Il a même été prouvé que les homosexuels vivent cinq ans moins que les hétérosexuels . Ils ont plus que les autres des maladies vénériennes, ils sont bipolaire et sujet à la dépression. Donc, vous ne pouvez pas imposer à la population, à la majorité, une pratique qui est nuisible, blessante et odieuse»

Poster un commentaire

Classé dans homophobie

un homme nu, juste comme ça

mec nu

Poster un commentaire

24 juillet 2014 · 17 h 07 min

Cinquante ans après sa sortie, L’Osservatore Romano, quotidien du Saint-Siège, vient de le désigner « L’Evangile selon saint Matthieu  » meilleur œuvre cinématographique sur Jésus.
Le film, peut-on y lire, « avec son Christ interprété par un syndicaliste antifranquiste, une Vierge incarnée par la mère du réalisateur  est né avant tout, selon Pasolini, d’une représentation intime dans laquelle s’expriment tous les éléments contradictoires d’une idéologie tourmentée» .
Reconnaissant la valeur de l’œuvre, le quotidien catholique estime que « l’humanité primitive que le réalisateur porte à l’écran confère une nouvelle vigueur au verbe chrétien qui apparaît encore plus actuel, concret et révolutionnaire […] L’Evangile selon saint Matthieu est un chef-d’œuvre, probablement le meilleur film jamais tourné sur Jésus. »
« L’Evangile selon saint Matthieu », projeté le 2 octobre 1964 à la Mostra de Venise, provoqua de vives protestations d’associations catholiques et il fut censuré .
Ouvertement athée et marxiste mais fasciné par la foi, qu’il définit comme « le prolongement de la poésie », Pasolini a toujours eu des relations conflictuelles avec L’Eglise. En 1963, il avait été condamné à quatre mois de prison pour « outrage à la religion d’Etat », à la suite de la diffusion de La Ricotta, un film jugé blasphématoire avant d’obtenir finalement un non-lieu.

Poster un commentaire

Classé dans Cinema-DVD gay et lesbien

Haute -Savoie : un maire anti mariage pour tous marie son fils homosexuel

Raymond Bardet, le maire de Ville-la-Grand, une commune de Haute-Savoie, a été réélu en mars dernier pour un septième mandat consécutif avec près de 80% des voix. Il est t un farouche opposant au mariage pour tous, qu’il juge «contre-nature». En 2013, l’édile était allé jusqu’à parodier le mariage pour tous en unissant de manière parodique son directeur général des services coiffé d’un voile et son chargé de communication.
Mais, le 19 juillet , Raymond Bardet a célébré le mariage de son fils, homosexuel, comme le rapporte Le Dauphiné Libéré.
« J’ai changé de position car je me suis trouvé devant le fait accompli. Il n’y a que deux mois et demi que j’ai appris l’homosexualité de mon fils. Il vit et travaille à Paris, et comme il a une amie près d’ici, je pensais qu’entre eux c’était plus que de l’amitié» , admet le maire
« Je suis son père, c’était à moi de célébrer son union, comme je l’avais fait pour sa sœur. Je ne connaissais pas son compagnon, c’est quelqu’un de très bien, ils forment un beau couple ensemble. J’ai vu deux hommes élégants et bien dans leur peau. On croit toujours que l’on n’est pas concerné, c’était ma façon de voir les choses, je ne me suis jamais posé de question» , admet-il.
« je l’ai fait parce que c’est mon fils» , rappelle-t-il tout en précisant qu’il ne mariera pas d’autres couples homosexuels .source : le dauphiné libéré

Poster un commentaire

Classé dans info, mariage homosexuel