Archives Mensuelles: janvier 2014

Tugdual Derville compare les couples homosexuels aux couples d’handicapés mentaux

Tugdual Derville, d’Alliance Vita , un des organisateurs de la « manifestation pour tous », le défilé des opposants au mariage homosexuel à Paris a été plutôt virulent hier lors de la convention UMP consacrée à la famille.Il n’a pas hésité à faire un parallèle entre les couples homosexuels et les couples de handicapés mentaux. Évoquant le «désir d’engendrement», le co-porte-parole de la manifestation du 13 janvier explique la chose suivante:

«Mais justement, en démocratie, par rapport à tous nos désirs, il n’y a pas que ce désir-là. Il n’y a pas que les personnes homosexuelles qui peuvent être concernées par ce désir. Moi, j’accompagne beaucoup de personnes qui ont des problèmes de handicap mental et qui souffrent aussi de l’impossibilité pour elles de se marier. Parce que ce n’est pas possible non plus pour elles.»

Tugdual Derville revient aujourd’hui sur les propos qu’il a tenus lors de la convention UMP. Il nie avoir fait un lien entre le désir de mariage homosexuel et le désir de mariage chez des personnes souffrant d’un handicap mental. Un amalgame ? « Non. Je récuse cette comparaison. Je la trouve indigne. Si quelqu’un la faisait, je le récuserais très fortement« .

FN: Marine Le Pen en appelle au « principe de précaution » contre le mariage homosexuels

Marine Le Pen en a appelé dimanche à Paris au « principe de précaution » contre le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels, en évoquant un « risque » pour les enfants, tout en déplorant que ce sujet prenne le pas sur des problématiques à ses yeux plus importantes.
»Il me semble que le principe de précaution devrait pousser à ce que l’on refuse ce mariage et donc l’adoption pour les couples homosexuels, puisqu’il pourrait exister un risque bien entendu pour les enfants », a affirmé la présidente du Front national, lors d’un point de presse à Paris, en marge d’une réunion avec ses sympathisants.
»Cette adoption a fait l’objet d’analyses très contradictoires de la part des psychiatres et psychologues », a-t-elle ajouté, avant son discours, qu’elle tenait dans une discothèque du XVe arrondissement totalement remplie.
Pour Marine Le Pen, la question n’est pas de savoir si un couple homosexuel est « apte » ou non à élever un enfant. « La question, c’est que l’adoption veut dire que nous sommes face à des orphelins: il est difficile de commencer sa vie en étant orphelin et, par conséquent, être de surcroît élevé par un couple homosexuel, ça doit pas être très simple pour un enfant », a-t-elle affirmé.
»Il y a un mensonge biologique. Quand on est adopté par un célibataire (…) ceci ne rompt pas la réalité biologique que l’on est l’enfant d’un père et d’une mère, alors que l’adoption homosexuelle (…) voudrait faire croire à l’enfant que l’on peut avoir deux pères ou deux mères », a-t-elle encore expliqué.
Selon elle, si des frontistes devenaient maires après les municipales de mars 2014, « une très grande majorité, si ce n’est l’intégralité d’entre eux, refuseraient de célébrer des mariages homosexuels ».

Aides répond à l’enquête du « Parisien »

Suite à la double page du Parisien , « Les mauvais comptes de l’association Aides » , la direction d’Aides a organisé le jour même de la parution de l’article une conférence de presse. Le président d’Aides, Bruno Spire, a expliqué lors de ce point presse pourquoi il contestait l’enquête, évoquant « une volonté de nuire à Aides » qui allait « impacter les dons ». « On voudrait détruire la lutte contre le sida, on ne s’y prendrait pas autrement », estime le dirigeant, qui affirme se réserver des droits de poursuites.
Revendiquant une « extrême transparence », il indique que les frais de fonctionnement s’élèvent à 17% et non à 40% comme mentionné dans l’article. Quant à la rémunération de Christian Saout, il conteste que l’argent des donateurs soit utilisé dans ce but. « Christian Saout est fonctionnaire, mis en disponibilité par son ministère pour Aides, mais toujours payé par ce dernier », explique en substance Bruno Spire.

Bruno Wiel revient de loin

Après 4 jours d’audience, il se dit persuadé de l’homophobie de ceux qui lui font face dans le box des assises du Val-de-Marne. « Je ne vois pas de regrets dans leur regards. Ils sont simplement emmerdés d’être là »,En dehors de leur sphère, leurs amis, leurs familles, le reste, tout ça n’existe pas. IIs peuvent être violents avec tout ce qui leur est extérieur« . Bruno Wiel a pris beaucoup de notes et acquis une conviction: ses quatre tortionnaires présumés, jugés à Créteil pour l’avoir passé à tabac et torturé un soir de 2006 parce qu’il était homosexuel, ne savent pas « où sont le bien et le mal ». La victime de 33 ans se dit persuadée de 01354.jpgl’homophobie de ceux qui lui font face dans le box des assises du Val-de-Marne.
Alors que la cour se penchera lundi sur les faits, cette amnésie le soumet toutefois au bon vouloir des accusés. « Ce sont les seuls à détenir la vérité. Je ne peux pas les contredire« , soupire-t-il. L’envie ne lui en manque pas. D’après les déclarations des accusés, Bruno Wiel aurait, à la sortie d’un bar gay de Paris, accepté de monter dans leur voiture espérant avoir rencontré des amants d’un soir. « C’est totalement impossible que je sois monté volontairement. J’avais peut-être bu mais de là à partir en banlieue avec quatre inconnus alors que je n’avais jamais quitté Paris intra muros… J’ai toujours Après avoir passé quatre journées à écouter la vie des accusés, brisée par les souffrances familiales et les carences affectives, Bruno Wiel rejette toute circonstance atténuante. « Ça n’excuse rien. Ils essayent de se ‘victimiser’ mais ils n’ont pas voulu s’en sortir. Je n’ai pas été élevé avec une cuillère en argent dans la bouche, loin de là, et pourtant je ne suis pas devenu un voyou« , dit-il, choqué du décalage entre les déclarations, très crues, des accusés devant les enquêteurs et celles plus policées à la barre. « Maintenant ils font des belles phrases, ils ont bien appris leurs leçons par coeur », ironise-t-il.Interrogés par la cour sur leur principale qualité, plusieurs d’entre eux ont répondu: « la gentillesse ». « Comment peuvent-ils dire ça alors que je suis dans la salle? », lâche Bruno Wiel. A la barre, les accusés ont également fait assaut de contrition tout en continuant de contester toute forme d’homophobie. 01354.jpg
Bruno Wiel n’y croit pas. « Je ne suis pas la seule victime. Ils ont ciblé et agressé d’autres personnes parce qu’elles étaient homosexuelles« , a-t-il assuré. Trois des ses agresseurs présumés sont également poursuivis à Créteil avec deux accusés pour deux autres agressions commises pendant ce même été 2006 autour de bars gays de Parisété très peureux« , clame-t-il.

Nigéria : sept hommes jugés pour homosexualité au Nigeria

Encore des preuves de l’homophobie au Nigéria, mais je ne sais pas qu’elle version est la bonne …
Des milliers de manifestants ont lancé des pierres sur un tribunal islamique de bauchi dans le nord du Nigeria, mercredi, réclamant la condamnation et l’exécution de 11 hommes arrêtés pour leur appartenance à des organisations de défense des homosexuels.
Des agents de sécurité ont tiré en l’air pour disperser les manifestants à Bauchi afin que les accusés puissent retourner en prison en sécurité. Le juge El-Yakubu Aliyu a rapidement suspendu l’audience.
 «Personne ne peut être condamné à mort avant que sa culpabilité soit confirmée hors de tout doute», a déclaré le juge en réponse aux demandes des manifestants.
 Sept des 11 accusés devaient comparaître mercredi, mais seulement trois d’entre eux ont pu présenter leur témoignage. Les avocats de la défense ont été incapables de soumettre une demande de libération sous caution et les autres accusés n’ont pas pu s’exprimer. On ne sait pas quand la prochaine audience aura lieu.(source : presse CA  Sept hommes jugés dans le nord du Nigeria pour avoir enfreint la loi islamique qui interdit l’homosexualité ont été attaqués à la sortie du tribunal par une foule en colère, a rapporté un représentant du tribunal jeudi. »Au moment où les suspects sont sortis de la salle d’audience et se sont dirigés vers le bus de la prison, une foule d’une centaine de personnes s’est mise à leur jeter des pierres et à les insulter », a déclaré Abdul Mohammed à l’AFP, précisant que l’incident avait eu lieu mercredi.
 Selon Abdul Mohammed, greffier de la haute cour de la charia (la loi islamique) de l’Etat de Bauchi, les sept hommes, en détention provisoire, font partie de douze personnes arrêtées dans cet Etat du nord du Nigeria depuis le début de l’année pour avoir enfreint cette loi.
  »Les suspects ont été rapidement conduits dans le bus qui a vite quitté cette zone sous escorte, alors que la police dispersait la foule en colère à l’aide de gaz lacrymogène et en tirant en l’air » a-t-il ajouté.
La foule, qui réclamait la condamnation immédiate des prévenus, a pu être dispersée au bout d’une vingtaine de minutes, selon Abdul Mohammed.( source E-llico.com)

USA: plainte de six couples pour le droit au mariage homosexuel en Floride

 Six couples homosexuels ont porté plainte mardi 21 janvier contre la Floride dans l’espoir que l’Etat soit forcé par la justice de lever l’interdiction du mariage homosexuel, arguant que cette interdiction est  inconstitutionnelle et qu’elle relègue les couples homosexuels en personnes de seconde zone.er avec sa partenaire Karla Arguello.
 La plainte, a été déposée devant un tribunal du comté de Miami-Dade au nom des couples par Equality Florida Institute Inc., une organisation des droits civiques qui defend l’équité pour les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres . 
 Les plaignants espèrent que la cour « s’accordera avec des tribunaux à travers le pays qui ont jugé que la Constitution autorise les couples de même sexe à se marier », comme l’a expliqué Daniel Tilley, avocat de l’ACLU, Union américaine de défense des libertés civiques, chargé de la défense des droits des LGBT
 Leur projet se heurte à l’opposition du gouverneur républicain Rick Scott et de la majorité des républicains qui contrôlent le parlement de Floride, hostiles au mariage homosexuel. Aux Etats-Unis, les lois régissant le mariage sont du ressort des Etats .

 01

USA: un étudiant viré de son école après avoir tourné dans des films X gays

Robert Marucci , alias Noel , est un jeune étudiant de 18 ans qui a tourné dans 3 film pornos pour seancody.com pour aider financièrement sa famille . Quand les photos ont été divulguées au lycée Cocoa High School, ou il étudiait, il a été victimes d’intimidation et le principal l’a expulsé car il provoquait une « perturbation majeure » pour l’établissement .Pour justifier cette exclusion, la direction du lycée affirme qu’un étudiant s’est plaint que Robert Marucci l’aurait menacé avec une arme ce que conteste le jeune homme .
 Il rappelle que ce qu’il a fait est tout à fait légal, qu’il n’a  violé aucune loi , et que cela a eu lieu en dehors de l’école .
 Robert Marucci ne s’excusera pas d’avoir jouer dans des films X .Il considère son travail comme un emploi comme un autre. Jusqu’à présent il était comme n’importe quel autre lycéen , mais raconte t’il, quand les étudiants de son lycée ont découvert ses vidéos sur un site pour adultes, ils ont commencé à diffuser les images explicites sur leurs téléphones à l’école.
 Sa mère, Melyssa Lieb, avoue qu’elle savait que son fils travaillait dans des films pour adultes, ajoutant qu’il tournait ses films pour la soutenir financièrement.
 « je pense qu’il est la personne la plus impressionnante du monde,» dit-elle. « il a été l’homme de la maison quand je ne pouvais pas l’être.»
 Sa suspension a été levée et il pourra retourner en cours pour obtenir son diplôme en mai

les films sont ici Joshua & Noel, ici Noel & Jordan , et ici Noel

Elton John soutient la population russe

Elton John a déclaré son appui à la population russe, qui continue de l’accepter malgré la nouvelle loi anti-gai du pays.
 Elton John a déclaré mercredi qu’il avait visité la Russie en décembre, inquiet de la façon dont la nouvelle loi influencerait la façon dont il serait traité à titre d’«étranger ouvertement gay». Il assure toutefois avoir reçu un accueil chaleureux.
 Mais bien que les visiteurs étrangers ne semblent pas être touchés par la loi, le musicien croit qu’elle a légitimé les gestes homophobes envers les Russes homosexuels.
 Elton John qualifie la loi de «profondément dangereuse» pour la communauté LGBT et croit qu’elle divise la société russe.
 Il a aussi proposé de présenter le président russe Vladimir Poutine à des compatriotes homosexuels pour aider à promouvoir la compréhension. 

À quelques semaines des Jeux d’hiver de Sotchi, le président russe se déclare ouvertement «gay friendly»: Vladimir Poutine est un fan d’Elton John.
Il a décrit Elton John comme une «personne extraordinaire, un musicien à part Des millions de personnes l’aiment sincèrement, en dépit de son orientation sexuelle». «Si vous voulez mon avis personnel, je vous dirais que je ne me soucie pas de l’orientation sexuelle d’une personne. Moi-même je connais des gays – nous sommes en bons termes. Je n’ai aucun préjugé.»

Azerbaïdjan : un jeune militant LGBT se suicide avec un drapeau gay

Azerbaïdjan : un jeune militant LGBT se suicide avec un drapeau gay

Isa Shakhmarli, le leader de l’une des principales association pour les droits des homosexuels en Azerbaïdjan s’est suicidé en se pendant avec un drapeau arc en ciel, drapeau de fierté gay. C’est dans les locaux de son association, Azerbaijan Free LGBT, qu’Isa Sahmarli s’est donné la mort hier, mercredi 23 janvier, à Baku.
Sur sa page Facebook,le jeune homme de 20 ans,  a écrit: ««Je vous quitte. Que Dieu vous garde. Ce pays et ce monde ne sont pas faits pour moi. Je vais être heureux désormais. Dites à ma mère que je l’aimais beaucoup. C’est à cause de vous que je meurs. Ce monde n’est pas assez fort pour supporter mes couleurs. Adieu .»
Un ami du jeune homme dit qu’il avait des difficultés en particulier avec sa famille qui n’avait jamais accepté son orientation sexuelle.
L’homosexualité est stigmatisée dans l’ancien pays soviétique à majorité musulmane mais officiellement laïque. Beaucoup de gays et de lesbiennes se disent victimes de harcèlement systématique et d’attaques .Ils sont rejetés par leurs amis et leur famille après être sorti.