Ni pute ni soumise demande le retrait de la circulaire Taubira

« Ni putes ni soumises » « attire l’attention de la ministre de la Justice sur les dérives de cette circulaire et demande, dans un communiqué publié jeudi 31 janvier, le retrait de la circulaire Taubira, qui facilite la délivrance d’un certificat de nationalité française aux enfants nés à l’étranger de mères porteuses.
« intolérable et inacceptable l’idée de vendre ou de louer le corps d’une femme qui deviendrait, de ce fait, l’objet d’une commande ».
Pour cette association qui milite contre le machisme des jeunes dans les cités, « les mères porteuses sont souvent les premières victimes de la précarité économique ».

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.