Mariage pour tous: l’UMP lance une pétition pour un referendum

L’UMP a lancé ce jeudi une pétition pour exiger un référendum sur le projet de mariage homosexuel, au lendemain du rejet à l’Assemblée d’une motion allant dans ce sens.
«Alors que plus d’un million de personnes ont manifesté leur opposition au projet de loi sur le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe, François Hollande et le Parti Socialiste refusent toute discussion.
Nous demandons solennellement à François Hollande de consulter les Français par référendum sur le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe.»Selon la pétition, la Procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes va être mise en place et conduira à « poser la question de la gestation pour autrui », donc des mères porteuses, pour ne pas discriminer les couples d’hommes.
La PMA ne figure pas dans le projet de loi sur le mariage homosexuel, en discussion à l’Assemblée, mais cette question sera abordée dans un futur texte sur la famille.
La plupart des constitutionnalistes estiment que la Constitution ne permet pas d’organiser un référendum sur une question telle que le mariage homosexuel. Selon l’article 11 de la Constitution, le chef de l’Etat peut en effet soumettre à référendum un projet de loi touchant à « l’organisation des pouvoirs publics » ou aux « réformes relatives à la politique économique ou sociale de la Nation et aux services publics qui y concourent ». Un argument réfuté par l’UMP.

Ni pute ni soumise demande le retrait de la circulaire Taubira

« Ni putes ni soumises » « attire l’attention de la ministre de la Justice sur les dérives de cette circulaire et demande, dans un communiqué publié jeudi 31 janvier, le retrait de la circulaire Taubira, qui facilite la délivrance d’un certificat de nationalité française aux enfants nés à l’étranger de mères porteuses.
« intolérable et inacceptable l’idée de vendre ou de louer le corps d’une femme qui deviendrait, de ce fait, l’objet d’une commande ».
Pour cette association qui milite contre le machisme des jeunes dans les cités, « les mères porteuses sont souvent les premières victimes de la précarité économique ».

Mariage pour tous : le témoignage personnel de la députée Sylviane Alaux à l’Assemblée

Mercredi soir, dans un discours à l’Assemblée Nationale dans le cadre de l’examen de la proposition de loi pour le « mariage pour tous », Sylviane Alaux, a apporté son témoignage personnel de mère d’un garçon homosexuel :

«Les homosexuels sont nos frères, nos sœurs, nos parents, nos amis, nos enfants. J’en témoigne ici, personnellement ! Mon fils a été élevé dans l’amour et l’attention. Il est l’héritier des valeurs morales qui nous fondent son père et moi-même, et dont je ne permets à personne de douter. Mon fils vit avec l’homme qu’il aime. Il a choisi la liberté de dire, d’affirmer, de montrer ce qui fait son bonheur. Et de le vivre. Et il reste mon fils. L’homosexualité n’est pas un délit en France ».(…) « C’est au nom de tous ceux qui vivent dans le silence, la douleur et parfois dans la honte, sous le regard abject d’une partie de notre société, que j’apporte un témoignage personnel à cette tribune républicaine. Au nom de tous ceux-là ! (…) Il arrive aussi qu’une femme ait un enfant sans père, ailleurs que dans la Bible. (…) Dès lors, en vertu du principe que j’ai posé ici, les homosexuels ne sont pas moins aptes à faire famille que les moralistes qui prétendent en avoir la science.»

Dans son discours, elle a très fermement condamné les propos tenus depuis plusieurs semaines par les opposants à l’égalité des droits: «Donner un sens à l’existence d’un enfant qui n’a pas eu sa première chance n’est pas le domaine réservé d’un papa et d’une maman, “idéalement” unis pour toujours, aimants et aptes a priori. Rien ne le démontre. Rien ne le prouve. Le prôner ne suffit pas. La réalité c’est qu’il peut arriver qu’un papa ou une maman soit absents et que le parent resté seul s’en sorte plutôt bien; qu’un papa et une maman échouent, ensemble; mais aussi que des parents – hétérosexuels – détruisent la vie d’un enfant.
Favorable au « mariage pour tous », la députée estime qu’il est « temps que la représentation nationale s’honore en adoptant ce texte, qui incarne les grandes valeurs de notre devise républicaine : la liberté, l’égalité et la fraternité… précisément ».

Royaume Uni : 91 % des personnes homosexuelles sont pour l’égalité du mariage

Selon un sondage récent auprès de la communauté LGBT ,9 personnes sur 10 veulent l’égalité du mariage gay au Royaume-Uni.
Plus de 2000 personnes LGBT ont été interrogées et  91%  la Grande-Bretagne se sont déclarées favorable au projets du gouvernement visant à légaliser le mariage gay en Angleterre et au Pays de Galles.
Le projet de loi sur le mariage pour tous sera débattu le 5 février à la chambre des communes .
Le sondage fait par l’agence YouGov démontre également un soutien de 96% des homosexuels âgés de moins de 35 ans .

mariage pour tous : Colette Capdevielle « Ce texte va faire progresser l’égalité, ne manquons pas le rendez-vous »

Mercredi, dans les rangs de l’assemblée nationale, Colette Capdevielle, députée socialiste de la cinquième circonscription des Pyrénées-Atlantiques a pris la parole sur le texte de loi autorisant le mariage pour tous qui sera voté dans quelques jours : « Ce texte va faire progresser l’égalité, ne manquons pas le rendez-vous », a-t-elle lancé.
»Le mariage est une institution républicaine ; grâce à ce texte il le deviendra encore davantage. Mais le mariage n’est pas sacré, à moins de considérer que le principe de laïcité est devenu caduc.

Le modèle que prône aujourd’hui l’opposition est obsolète ; ouvrons les yeux, chers collègues ! La nuptialité est en baisse. Les familles se décomposent et se recomposent, les couples maintiennent la coparentalité, plus de 56 % des enfants nés en 2012 l’ont été hors mariage. »         source : http://www.colettecapdevielle.fr

court métrage gay : Paradisco

Réalisateur : Stéphane Ly-Cuong
Acteurs : Jerome Pradon, Nicolas Larzul, Grégori Baquet, Laurent Ban, Barbara Scaff, Alexandre Bonstein, Ann’So, Sinan, Dennis Astorga, Anthony Rapp …
Genre : Musical
Durée : 0h17min
Année de production : 2002
Titre Original : Paradisco Deux hommes viennent de se rencontrer : l’un a vingt ans, l’autre quarante. Le plus âgé évoque ses souvenirs. Ils sont alors replongés comme par magie dans l’insouciance des années disco, une époque où tous les rêves étaient permis… Un regard vers le passé pour mieux construire l’avenir.

Les Français jugent que le débat sur le mariage pour tous a trop duré

Près de six Français sur dix (59%) sont pour le mariage homosexuel mais 72% estiment que « le débat » a « trop duré », selon un sondage Yougov pour le Huffington Post, publié mercredi, au lendemain du début de l’examen du projet de loi par les députés.
A la question, « selon vous, le débat sur le mariage homosexuel a-t-il… », 72% répondent « trop duré », 12% « pas assez duré », 10% « duré jusque ce qu’il faut ». Enfin 6% ne savent pas.
Pour autant, 59% des personnes interrogées sont « favorables » au mariage, contre 36% « défavorables ». En revanche, les partisans de l’adoption aux couples de même sexe sont minoritaires: 40% contre 54% qui se disent opposés.

Venise suspend ses relations avec Saint-Pétersbourg

Apres Milan en novembre 2012 , la municipalité de Venise a annoncé la suspension de ses échanges culturels avec Saint-Venise suspend ses relations avec Saint-Pétersbourg  dans infos venisePétersbourg.
Le conseil municipal de Venise a suspendu lundi ses relations de partenariat avec Saint-Pétersbourg. A l’unanimité,  le conseil municipal a adopté une motion demandant au maire que la ville suspende ses relations de partenariat avec Saint-Pétersbourg . Le maire de Venise, Giorgio Orsoni (centre gauche), s’est opposé en vain à la motion
Les membres du conseil municipal proposent  à la mairie de Venise de suspendre toute initiative prévue dans le cadre de l’accord de coopération signé le 18 février 2006 tant que les autorités de Saint-Pétersbourg n’abrogeront pas la loi « anti-gay ». Ils promettent également d’informer officiellement les autorités de Saint-Pétersbourg des causes de cette suspension.
En novembre dernier, le conseil municipal milanais suggérait de « ne participer à aucune activité dans le cadre de l’accord de jumelage liant les deux villes depuis 1967, tant que Saint-Pétersbourg n’abrogerait pas la loi interdisant la diffusion de l’information sur les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transsexuels ».

Christiane Taubira huée à l’Assemblée par les députés UMP qui demandent sa démission

Les députés UMP ont conspué la ministre de la Justice Christiane Taubira, aux cris de « démission, démission », pour protester contre sa circulaire sur l’accès à la nationalité pour les enfants nés de mères porteuses à l’étranger, lors de la séance des questions au gouvernement.
»Les masques sont tombés! » a lancé le président de l’UMP, Jean-François Copé, en interrogeant Jean-Marc Ayrault et en lui demandant de « retirer immédiatement cette circulaire ».
Dès que Christiane Taubira s’est levée pour répondre à la place du Premier ministre que « le gouvernement n’ouvrira pas la GPA » – soulignant au passage que seuls 44 cas d’enfants avaient posé problème -, les clameurs sont montées des rangs de la droite.
Beaucoup de députés faisaient des gestes pour signifier que la ministre « nageait » et « ramait » dans ses réponses, tandis que de nombreux autres appelaient à sa démission. En signe de soutien, les députés socialistes se sont levés pour applaudir la garde des Sceaux.