Archives Mensuelles: décembre 2012

inter-LGBT: L’Enseignement Catholique doit respecter la neutralité politique de sa mission d’éducation

Le 14 décembre dernier Eric de Labarre avait demandé aux personnels de l’enseignement privé catholique de « prendre des initiatives » contre le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe. «Toutes les options individuelles n’ont pas à être instituées, au risque d’ébranler des références sociales aussi fondamentales que le mariage, union d’un homme et d’une femme, et la famille, cellule de base où la responsabilité éducative est exercée par un père et une mère», écrivait-il . Dans un communiqué l’Inter-LGBT s’insurge contre cette prise de position et en appelle à Vincent Peillon:

L’Inter-LGBT s’insurge contre cette prise de position politique. Elle interpelle l’ensemble de la communauté éducative et plus particulièrement le Ministre de l’Education Nationale sur les suites qu’il compte donner à ces initiatives qui portent gravement atteinte au principe de neutralité qui doit être de mise – dans l’enseignement privé et dans l’enseignement public.
L’Inter-LGBT s’inquiète par ailleurs de la stigmatisation dont pourraient être victimes les jeunes adultes découvrant leur homosexualité, et les enfants vivant dans des familles homoparentales scolarisés dans ces établissements. Est-il encore utile de rappeler que les jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) ont 13 fois plus de risques de faire une tentative de suicide que les autres adolescents ?
L’Inter-LGBT rappelle, enfin, que le débat a bel et bien lieu, notamment à travers les nombreuses auditions menées depuis des mois. Les autorités religieuses comme le Secrétaire de l’Enseignement Catholique ont manifestement décidé de le nier tout comme ils nient l’existence des familles homoparentales, des couples de même sexe et de leurs enfants.

Dieu aime t-il les homosexuels?

USA : Premiers mariages homosexuels dans l’Etat du Maine

 Les mairies de l’Etat américain du Maine ont célébré samedi matin leurs premières unions homosexuelles. L’extension du mariage aux personnes du même sexe a été adoptée par référendum en novembre dernier.
Le Maine, le Maryland et l’Etat de Washington sont devenus les trois premiers Etats à étendre par référendum le mariage aux couples homosexuels, à la suite de scrutins menés le même jour que l’élection présidentielle, le 6 novembre.
Le Maine est cependant le seul des trois Etats où le référendum a été organisé à la seule demande des électeurs, et non des parlementaires. Sur les 50 Etats américains, neuf Etats et le District de Columbia ont légalisé l’union homosexuelle, tandis que 31 interdisent le mariage entre personnes du même sexe.
La Cour suprême a accepté début décembre d’examiner la conformité avec la Constitution d’une loi fédérale, le Defence of Marriage Act (DOMA), qui définit le mariage uniquement comme l’union d’un homme et d’une femme, et qui empêche le versement d’allocations fédérales en cas d’unions homosexuelles.
La Cour suprême doit également se pencher sur l’interdiction du mariage homosexuel en Californie, approuvée par référendum en 2008.

Kieran Congdom!

UMP : Nathalie Kosciusko-Morizet et Axel Poniatowski pour «l’union civile»

Nathalie Kosciusko-Morizet s’est prononcée, mercredi 26 décembre, contre le mariage, l’adoption et la procréation pour les couples homosexuels, mais en faveur d’ »une alliance civile en mairie ».
La députée de l’Essonne s’est déclarée sur Twitter en faveur d’ »une union civile en mairie pour reconnaître pleinement l’amour de tous les couples ». « Je propose l’union civile, c’est-à-dire les mêmes droits que le mariage, sauf l’adoption et bien sûr la procréation médicalement assistée », écrit-elle. L’ex-ministre, et porte-parole de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, a exprimé sa position au dernier bureau politique de l’UMP et souhaite qu’elle devienne « la position officielle de l’UMP ». Comme NKM, le député du Val-d’Oise Axel Poniatowski a assuré, dans un entretien au Figaro, être pour l’alliance civile en mairie de couples de même sexe, pour « que les couples homosexuels bénéficient des mêmes droits économiques et fiscaux que les couples hétérosexuels ». Mais selon lui, « le terme mariage heurte beaucoup de gens ». « Il y a là une agression totalement inutile. Le mariage est un des sept sacrements de l’Eglise catholique et vise spécifiquement l’union d’un homme et d’une femme », souligne-t-il. L’élu UMP précise cependant qu’il ne participera pas à la manifestation du 13 janvier contre le mariage et l’adoption des couples gay, soutenue par son parti car, dit-il, « il faut éviter toute stigmatisation sur le sujet ».

Grande Bretagne : 62% des personnes «soutiennent le mariage homosexuel»

Une proportion croissante de Britanniques se disent favorables au mariage gay civil, un sujet sur lequel le Parlement doit légiférer début 2013, selon un sondage publié jeudi par «The Guardian».
62% des personnes interrogées en décembre «soutiennent le mariage homosexuel», contre 31% qui y sont opposés. Ils étaient 45% pour au mois de mars dernier. Selon ce sondage, une majorité d’électeurs du Parti travailliste (opposition) et du Parti libéral-démocrate (au pouvoir), deux formations favorables au mariage homosexuel, se prononcent en faveur du mariage entre personnes du même sexe, respectivement avec 67% et 71% d’opinions favorables. Et, désormais, les électeurs du Parti conservateur (au pouvoir), très divisé sur le sujet, sont aussi majoritairement favorables au mariage homosexuel, avec 52% d’opinions pour et 42% contre. En mars, 50% s’étaient prononcés pour et 35% contre.
Le dernier sondage, publié par The Guardian, proche de l’opposition, a été réalisé par l’institut ICM auprès de 1 002 adultes représentatifs de la population britannique, entre le 19 et le 23 décembre.

Moldavie: projet de loi contre la discrimination contre les minorités sexuelles au travail

Le Parlement Moldave a voté, en 2ème lecture,une loi qui condamnerait à des amendes les employeurs qui pratiquent la discrimination contre les minorités , y compris les travailleurs LGBT.Si ce projet de loi est définitivement adopté , les contrevenants risquent jusqu’à 9.000 lei moldaves (environ 564 euros).
Selon le journal « Komsomolskaïa Pravda » les contrevenants pourraient également être emprisonné jusqu’à six ans si la discrimination conduit « à la mort ou au suicide ».
Si elle passe en troisième lecture,cette nouvelle loi s’ajouterait à la l loi anti discrimination (dite « loi pour garantir l’égalité ») , adoptée en mai 2012, qui interdit la discrimination contre toutes les minorités .

court métrage gay : Think Of England

«Guérir» son homosexualité pour 12 000 $

Peut-on «guérir» l’homosexualité? Des psychologues et des thérapeutes du Québec et d’ailleurs soutiennent que oui. Ils proposent de «réorienter» des personnes qui vivent difficilement leur homosexualité. Thérapies en tête-à-tête, par Skype, par téléphone ou par l’entremise de Jésus: tous les moyens sont bons pour essayer de changer l’orientation sexuelle d’un patient. Certains suggèrent des séances d’une heure par semaine pendant deux ans… pour un coût total de 12 000 $.
Viviane Castilloux, psychothérapeute pour l’organisation Thérapie chrétienne Outaouais, accueille dans le sous-sol de sa maison des hommes et des femmes aux prises avec un problème d’identité sexuelle. Sa spécialité: les thérapies de réorientation.
  «La parole de Dieu est claire: l’homosexualité est une tentation et ce n’est pas quelque chose qu’Il encourage, dit-elle d’emblée avec assurance. Si tu veux t’en aller dans l’homosexualité et décider d’être bien là-dedans, je te respecte, mais c’est là que je ne serais plus compétente. Ma compétence est dans le sens inverse.»
lire l’article sur lapresse.ca