Archives Mensuelles: juin 2011

Les poppers bientôt interdits à la vente en France

Les poppers, substances inhalées pour leur effet euphorisant et dont l’usage est en hausse, vont être totalement interdits à la vente en France, a annoncé mercredi Etienne Apaire, président de la Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et Toxicomanies01342.jpg.
« La consommation des poppers est très nocive pour la santé », a-t-il souligné lors d’une conférence de présentation du baromètre santé 2010, réalisé par l’Institut national de Prévention et d’Education pour la Santé. Selon cette enquête, les poppers ont vu leur diffusion augmenter, 5,3% des 18-64 ans en ayant consommé au cours de leur vie contre seulement 3,9 % en 2005. Ainsi, bien qu’ils ne soient pas considérés comme des stupéfiants, « ces derniers jours le ministère de la Santé a décidé de réglementer l’accès aux poppers« , a affirmé Etienne Apaire, en expliquant que « les poppers ne seront plus accessibles au public » sauf s’ils sont prescrits par… ordonnance.
Associé à du Viagra, les poppers peuvent entraîner des risques cardiaques. Selon une étude scientifique publiée en octobre, les poppers seraient en outre à l’origine de pertes visuelles prolongées mais réversibles.
Les poppers contenant des nitrites de pentyle ou de butyle sont interdits à la vente en France depuis 1990. Des poppers à base de nitrites d’amyle ou de propyle sont encore disponibles dans les sex-shops, clubs et bars gays et site de commerce par Internet.

mec

mec 1

Neil Patrick Harris va se marier

Suite à la légalisation du mariage homosexuel à New York, la vedette de la série How I Met Your Mother, Neil Patrick Harris, a annoncé que son conjoint David Burtka et lui allaient se marier. « Nous nous sommes mutuellement demandés en mariage, David et moi, mais il y a déjà plus de cinq ans! », a-t-il écrit sur son compte Twitter. « Nous portons nos bagues de fiançailles depuis des lustres, attendant une date. » L’acteur de 38 ans et son compagnon sont déjà parents des jumeaux Harper et Gideon, nés en octobre 2010 d’une mère porteuse.

Nicolas Sarkozy est pour un PaCS amélioré

Selon Le Canard Enchaîné de cette semaine, Nicolas Sarkozy serait toujours partisan d’un statut spécifique d’union pour les couples homosexuels.
Le président aurait abordé la question du mariage homo, lors d’une rencontre avec des députés UMP en ces termes: « Quand on est amoureux, a-t-il dit selon le Canard, on a envie de le crier à la terre entière. Et le mariage est un moyen de le faire pour les couples hétérosexuels. Les couples homosexuels doivent pouvoir le faire aussi, mais pas par le moyen du mariage. Il faut donc trouver un autre système ».
« Ce pourrait être non un mariage mais une cérémonie civile distincte qui pourrait avoir lieu en mairie. On pourrait même appeler ça un PaCS amélioré », soit à peu de chose près le projet d’ »union » civile promise par le candidat Sarkozy à la présidentielle de 2007 et qu’il n’a jamais inscrit à l’ordre des projets gouvernementaux durant les quatre années écoulées de son quinquenat.

Samy Messaoud : le CLip très sexe

Samy messaoud est un jeune chanteur qui fait partie de la tournée de l’été « en or » avec natasha st pier et allan théo .
Il a décidé de surfer sur la mode du buzz pour sa dernière chanson intitulée « je suis gay » Il va sortir un clip qui devrait faire le buzz, comme il l’explique:
»j’ai décidé de faire tomber le tabou de la nudité et jamais sans doute, un clip n’est allé aussi loin. c’est un beau clip, élégant, mais dans lequel je danse entièrement nu à plusieurs reprises avec une jeune fille et un garçon également nu. je n’ai aucun complexe à me montrer nu et tant pis pour ceux que ça gêne. ils n’auront qu’à ne pas regarder ».
a la question de savoir si il n’a pas peur que ce clip soit censuré, samy affirme:
« on est un des rares pays où la nudité fait peur. il y aura une version sans nudité pour la télé à cause du csa, mais sur le net, la version sera non censurée… »

Suisse : les députés ne veulent pas de l’adoption par les gays

Munie de 19’380 signatures, la pétition «Mêmes chances pour toutes les familles» qui demandait d’accorder les mêmes droits aux couples homosexuels en matière d’adoption qu’aux couples mariés , a été recalée par les députés suisses. La commission des affaires juridique du Conseil national a rejeté hier, par 13 voix contre 10, la pétition .01314.jpg
Le texte réclamait notamment «une modification du droit d’adoption, qui prenne en considération l’intérêt et le bien-être de l’enfant et non pas l’état civil et l’orientation sexuelle des personnes et des couples désireux d’adopter.» Dans le collimateur des pétitionnaires, en particulier, l’article 27 de Loi sur le partenariat enregistré qui exclut le recours à l’adoption et à l’insémination artificielle par des couples de même sexe. Dans un communiqué, Familles arc-en-ciel a dénoncé la poursuite d’une forme de discrimination contraire aux engagements de la Suisse devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. » La loi sur le partenariat interdit aux personnes vivant en partenariat enregistré d’adopter, y compris l’enfant du ou de la partenaire; cette exclusion est au détriment del’enfant.
Que les personnes homosexuelles et bisexuelles puissent adopter aussi longtemps qu’elles sont célibataires fait ressortir l’absurdité de la loi sur le partenariat. Si elles concluent un partenariat enregistré, elles perdent ce droit à l’adoption. Pour les couples de même sexe, cette exclusion catégorique de l’adoption représente une discrimination grossière et injustifiée, d’autant plus que la Cour de justice européenne a bien précisé que l’homosexualité ne devait pas constituer un motif de refus d’adoption

la première Gay Pride à La Havane

Ils n’étaient qu’une douzaine, mais les homosexuels qui ont participé hier à la première Gay Pride jamais organisée à La Havane ont célébré avec chaleur un nouveau pas vers la reconnaissance des droits des homosexuels.
« Nous ne réclamons rien, nous ne faisons que célébrer le fait que Cuba a voté aux Nations unies en faveur d’une reconnaissance des droits de la communauté homosexuelle », a affirmé à la presse Ignacio Estrada, un des dirigeants de l’Observatoire cubain des droits LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels).
La courte manifestation –sur cinq cent mètres, de l’avenue du Prado vers le Malecon, le boulevard du bord de mer– arborant les couleurs arc-en-ciel gays s’est déroulée sans incident et s’est dispersée dans la musique et les chansons, sous l’oeil amusé des passants et des touristes.
Un très officiel Centre d’Education sexuelle (Cenesex), dirigé par Mariela Castro, fille du président Raul Castro, célèbre chaque année la Journée contre l’homophobie, mais c’est la première fois qu’une Gay Pride est organisée à La Havane à l’image de celles des grandes capitales mondiales.
« Mariela Castro était invitée, mais (les autorités) ont perdu une occasion de démontrer dans la rue que ce qu’ils disent est vrai, que nos droits sont respectés, qu’ils n’ont rien contre d’autres organisations comme la nôtre », a estimé Leannes Imbert, directrice de l’Observatoire.

Jacques-Alain Benisti :Légalisation du viol et mariage des couples homos,il tente de se justifier

Sur LCP la semaine dernière, le député UMP Jacques-Alain Bénisti avait lancé: «Ma position, elle est simple. Quelle société veut-on donner pour nos nouvelles générations, pour les jeunes d’aujourd’hui ? Est-ce qu’on veut laisser cette société à ce vers quoi le parti socialiste tend un peu à nous entraîner ? Dans une société, je dirais d’impunité, liberticide, une société du laisser-aller, un petit peu. Alors on a vu après le mariage homosexuel, bientôt l’adoption, après l’autorisation du piratage et des vols de DVD, après la demande d’arrêt des contrôles de vitesse, après la dépénalisation de la prostitution, après la non-incarcération des délinquants mineurs, je dirais à la limite, à quand la dépénalisation du viol ? Ou la légalisation du viol ? » Ses prises de position lors de l’émission ont suscité des réactions d’Homosexualités et socialisme (HES) ainsi que de Tjenbé Rèd. Les deux associations dénoncent l’homophobie latente des propos du député. L’UMP doit immédiatement dénoncer ces propos indignes », ajoute-t-il.
Le principe de l’émission veut que le présentateur, Patrick Chêne, n’intervienne pas pendant ce débat. Le député de la majorité en a profité pour se laisser aller et déraper. Après ses collègues Christian Vanneste, Jacques Myard et Brigitte Barrèges, Jacques-Alain Bénisti démontre une nouvelle fois l’ouverture d’esprit dont savent faire preuve certain-e-s député-e-s de la majorité.
Exerçant son droit de réponse auprès du Nouvel Observateur, Jacques-Alain Bénisti s’explique aujourd’hui sur les propos controversés qu’il a tenus sur le plateau de la Chaîne parlementaire (LCP) le 23 juin dernier
Permettez-moi de solliciter un droit de réponse suite à un article scandaleux publié sur votre site, qui détourne les propos que j’ai tenu lors du débat sur la chaîne LCP du 23 juin dernier sur la dépénalisation du cannabis.Pour illustrer mes propos, j’ai donné en exemple différents thèmes politiques afin de mettre en avant les profondes divergences de point de vue entre le PS et l’UMP sur ces sujets de société (mariage gay, piratage artistiques sur internet, prostitution; délinquance des mineurs). A aucun moment, je n’ai comparé le mariage gay à la légalisation du viol. Ce genre de comparaison n’a aucun sens. J’ai simplement cité des exemples dans le but unique d’illustrer la ligne libertaire de certains élus socialistes qui font preuve d’une inconscience dangereuse pour notre jeunesse. Leur ligne politique empreinte du slogan de 1968 “Il est interdit d’interdire” aboutit à des absurdités qui ne semblent pas avoir de limites, et que j’ai voulu dénoncer.Toute autre interprétation ne résulte que d’une déformation scandaleuse de mes propos, dans le but unique d’une récupération politique malhonnête et malsaine, et je souhaite que vous fassiez droit à ma demande de rectification de la vérité.Je vous prie de croire en l’assurance de ma parfaite considération

La 42ème Gay Pride de New York a célèbré le mariage homosexuel dimanche

Depuis vendredi soir, la « loi sur l’égalité du mariage », qui stipule qu’un mariage est valide que « les parties soient de même sexe ou non », a été promulguée , faisant de cet Etat le sixième à légaliser ces unions aux Etats-Unis. Mais l’entrée en vigueur du texte a ici une signification particulière, étant donné la puissance et l’influence de New York, un des phares culturels et économiques de la planète.Partie de la Ve avenue, la Gay Pride a rejoint Greenwich Village. C’est dans ce quartier du sud-ouest de Manhattan qu’est partie le mouvement d’émancipation gay, au bar « Stonewall Inn », en juin 1969, où la résistance aux raids de la police contre les homosexuels dura cinq nuits et prit une tournure parfois violente.
le gouverneur démocrate de l’Etat Andrew Cuomo , a été acclamée par les participants . »Merci gouverneur Cuomo, promesse tenue! », pouvait-on lire sur de nombreuses pancartes brandies au milieu des drapeaux arc-en-ciel, emblèmes de la communauté LGBT.M. Cuomo, 53 ans, à qui le New York Times et le Washington Post consacraient des articles suggérant qu’un candidat pour la présidentielle 2016 aux Etats-Unis était peut-être né ce week-end, était accompagné de sa fiancée, une présentatrice vedette de la télévision américaine, Sandra Lee, et du maire républicain de New York Michael Bloomberg. .

la Gay Pride d’Istambul