Archives Mensuelles: mai 2010

Malawi : Grâce présidentielle pour le couple gay condamné à 14 ans de prison

Le président Bingu wa Mutharika a accordé sa grâce au couple gay qui a écopé de 14 ans de prison, le 20 mai dernier, au Malawi, pour avoir célébré la première cérémonie de mariage homosexuel du pays. « Ces garçons ont commis un crime contre notre culture, contre notre religion, contre nos lois. Toutefois, en tant que chef de l’Etat, je leur accorde ma grâce et ordonne donc leur libération immédiate et sans conditions », a déclaré le président. « Nous n’approuvons pas les mariages de cette nature. C’est 01inédit au Malawi et c’est illégal », a-t-il toutefois insisté. M. Ban a salué la grâce, mais a déploré « que des lois fassent des gens des criminels à cause de leur sexualité » et estimé que « les lois faisant de la sexualité un crime doivent être abrogées ». Jugé coupable d’avoir violé « l’ordre de la nature », le couple avait été condamné le 20 mai à la peine maximale de 14 ans de prison et aux travaux forcés après avoir organisé la première cérémonie symbolique de mariage gay du Malawi.Tiwonge Chimbalanga, 20 ans, et Steven Monjeza, 26 ans, s’étaient rencontrés dans une église du Malawi début 2009, et vivaient ensemble depuis cinq mois lorsqu’ils ont décidé d’officialiser leur union le 26 décembre dernier. Ils avaient été arrêtés le 28 décembre à Blantyre, capitale commerciale du pays, où l’homosexualité est interdite et la sodomie passible de 14 ans de prison
L’homosexualité est illégale dans au moins 37 pays d’Afrique, dont le Malawi, et si l’Afrique du Sud a légalisé le mariage homosexuel, cette ouverture est très critiquée par les pays voisins, et des lesbiennes y ont été victimes de viols collectifs.
Des femmes manifestent, au Cap, en Afrique du Sud, leur solidarité envers le couple homosexuel condamné à 14 ans de prison au Malawi.
Tiwonge Chimbalanga et Steven Monjeza avaient été condamnés, le 20 mai 2010, à la peine maximale prévue par la loi malawite, après avoir été reconnus coupables d’actes contre-nature et d’indécence grave. Le procès avait été suivi par une foule qui avait copieusement insulté le couple. Les deux jeunes gens avaient été arrêtés, le 27 décembre 2009, au lendemain de la fête qu’ils avaient organisée pour célébrer leur engagement mutuel. De nombreux pays ont critiqué la condamnation du couple gay, dénonçant un recul des droits de l’Homme au Malawi. Le gouvernement et les autorités religieuses de ce pays conservateur du sud de l’Afrique avaient, en revanche, salué la décision de justice. Interrogé par l’Associated Press, un porte-parole de la prison a déclaré ne pas avoir reçu d’ordre de libération du couple.
L’Ouganda étudie, quant à lui, un projet de loi permettant de condamner les homosexuels à la prison à perpétuité, voire à la peine de mort en cas de « récidive ».
La chanteuse américaine Madonna, qui a adopté deux enfants malawites, s’était dite «choquée» par cette condamnation. «Cette semaine, le Malawi a fait un grand pas en arrière. Le monde est plein de difficultés et de souffrances et c’est pour cela que nous devons soutenir nos droits humains de base qui sont d’aimer et d’être aimé», avait déclaré Madonna, qui dirige plusieurs projets dans ce pays d’Afrique australe.

beau gosse

beau gosse

Russie:la gay pride malgré l’interdiction

Une trentaine de militants homosexuels russes et étrangers ont organisé samedi une mini « gay pride » au centre de Moscou après avoir passé une partie de la matinée à jouer à cache-cache avec la police qui avait interdit la manifestation.
Nikolai Alexeyev un leader de la communauté gay en Russie parrticipe à une « gay-pride » interdite à Moscou le 29 mai 2010
L’action s’est déroulée au pas de course sur l’une des principales artères de Moscou et a duré moins de cinq minutes, les militants ayant décidé cette année de tout faire pour éviter les arrestations musclées des années précédentes et ayant brouillé leurs pistes pour échapper à la police.Tenant en main un long drapeau aux couleurs de l’arc-en-ciel, les défenseurs des droits des homosexuels couraient sur un trottoir de l’avenue en criant des slogans comme « L’homophobie est une maladie« , ou « La Russie sans homophobes« . Après avoir parcouru quelques centaines de mètres, ils se sont rapidement dispersés. La gay pride, pour la cinquième année consécutive, avait été interdite par les autorités de Moscou menées par le maire Iouri Loujkov, qui qualifie ces manifestations d’ »oeuvre de Satan« . Contrairement aux années précédentes, personne n’a été arrêté cette fois, les policiers n’étant arrivés sur place qu’environ 10 minutes après la fin de l’action.

Les préjugés des Français ont augmenté, indique un sondage

Les préjugés exprimés par les Français sur les Arabes, les juifs ou les homosexuels sont en augmentation, d’après un sondage de l’institut BVA pour l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et SOS Racisme, dévoilé à l’occasion des Assises de la lutte contre les préjugés, dimanche à Sciences Po (Paris).
« On assiste à une libération de la parole raciste depuis plusieurs mois« , accuse Dominique Sopo, président de SOS Racisme, pointant « la tentative d’importation du débat sur l’interdiction des minarets », « le débat sur l’identité nationale » et « le débat sur la burqa, posé de façon extrêmement malsaine« . Pour l’UEJF, « les préjugés se répandent et se banalisent » : Les français sont ainsi deux fois moins nombreux que l’an dernier à se dire homophobes (4% se revendiquent homophobes contre 8% en 2009), pourtant les préjugés homophobes sont repris par 12% des sondés contre 8% l’an dernier.

Cannes : la plainte des policiers victimes d’homophobie classée sans suite

« Malgré une grosse enquête de police et le temps considérable que j’y ai passé, je n’ai rien trouvé qui permette de caractériser une faute pénale. Il manque des éléments de preuve, expliquait vendredi le procureur de la République de Grasse dans le quotidien « Nice-Matin » pour justifier le classement « sans suite » de la plainte des deux policiers gay cannois qui se disaient victimes d’homophobie au sein de la police municipale.
L’affaire remonte à un an. En plein festival de Cannes, deux policiers, Alain Marty et Nicolas Persec (photo), affirment qu’ils ont été mis à l’écart par leurs collègues du service de nuit de la police municipale quand ceux-ci ont acquis la conviction qu’ils étaient homosexuels.
« Certains agents et gradés ont d’abord souhaité ne plus travailler sur la voie publique avec les plaignants et ces derniers se sont trouvés peu à peu isolés tandis que se multipliaient à leur encontre allusions et brimades », indique la plainte déposée devant le Parquet de Grasse.Cette situation usante physiquement et psychologiquement a conduit l’un des plaignants à faire une tentative de suicide en juin 2008.
en mai 2009 Deux policiers municipaux cannois portent plainte pour « harcèlement moral » Les deux agents déplorent alors n’avoir reçu « aucune réponse » de leur hiérarchie directe et de la mairie de Cannes auxquels il assurent avoir adressé plusieurs rapports décrivant la situation.
Devant la médiatisation de l’affaire, la municipalité réagit en indiquant être « prête à fournir aux deux policiers les moyens de leur défenses ».
Quelques jours plus tard, le maire de Cannes Bernard Brochand (UMP) saisit la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) des accusations d’homophobie de policiers municipaux à Cannes. Une façon de tenter de s’exonérer de la part de responsabilité qui lui revient personnellement dans ce dossier.
La plainte, elle, suit son cours jusqu’à l’épilogue judiciaire connu vendredi.
Malgré le verdict décevant, les deux victimes présumées ont l’intention de poursuivre leur action en justice en se constituant partie civile pour que l’instruction soit confiée à un nouveau juge source Ellico.com

En attendant la coupe du monde

 Dolce & Gabbana  nous propose la making off  ou les 5 footballeurs  (  Domenico Criscito, Antonio Di Natale, Federico Marchetti, Claudio Marchisio  et Vincenzo Iaquinta  ) qui participerons à la prochaine coupe du monde  posent  devant les vestiaires  face à l’objectif de Mariano Vivanco  pour la nouvelle campagne    Dolce & Gabanna Underwear.

PaCS : Michèle Alliot-Marie souhaite une signature devant notaire

La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a confirmé lundi son souhait que les notaires – réunis en congrès à Bordeaux – « puissent effectuer directement les formalités d’enregistrement du PaCS au lieu du greffier en chef ».
La ministre avait déjà proposé l’enregistrement devant notaire de la convention du Pacte civil de solidarité à l’occasion des Etats généraux du notariat, le 28 janvier dernier.
L’Inter-LGBT est hostile à cette proposition « qui n’émane d’aucune demande sociale et établirait une nouvelle inégalité de traitement entre les couples selon qu’ils choisissent de passer leur convention de PaCS par acte sous seing privé ou par acte authentique devant notaire », selon elle Les couples veulent « une véritable reconnaissance de celui-ci par sa signature en mairie », disait elle dans un communiqué en février dernier . « La proposition de Michèle Alliot-Marie est hors sujet, anachronique et sans aucun appui des associations concernées ». affirmait elle

Les militaires américains vont pouvoir faire leur coming out

«Don’t ask, don’t tell». Cette règle qui imposait le silence aux militaires gay américains quant à leur orientation sexuelle, a vécu. La 01Chambre des représentants et la commission de la Défense du Sénat américain ont approuvé un texte prévoyant l’abrogation de la loi concernée. «Le vote d’aujourd’hui marque une étape cruciale vers la fin d’un chapitre honteux de l’histoire de notre pays», a indiqué dans un communiqué Rea Carey, la directrice de la National Gay and Lesbian Task Force. Le combat n’est pourtant pas terminé.La loi ne sera abrogée que lorsque le Pentagone aura terminé son étude sur les moyens de l’appliquer, d’ici à la fin de l’année. Et John McCain estime que l’abrogation «va affecter l’état d’esprit et l’efficacité au combat de nos troupes». Le sénateur républicain attend donc du Pentagone une évaluation sur les moyens d’opérer un changement global de politique vis-à-vis de l’homosexualité.
Un avis partagé par les chefs de l’armée de l’Air, de la Marine, du corps des Marines et de l’armée de Terre. Quant au secrétaire à la Défense, Robert Gates, il s’est dit mardi prêt à «accepter» à contre-coeur l’accord conclu entre la Maison Blanche et les élus du Congrès pour abroger la loi

Elton John a chanté devant 40.000 personnes malgré les pressions islamistes

Comme prévu, le chanteur britannique Elton John s’est produit en concert mercredi soir à Rabat, dans le cadre du festival Mawazine, malgré les pressions de groupes islamistes contre sa venue. Elton John a interprété dans la nuit de mercredi à jeudi ses grands succès devant un public marocain enthousiasmé de quelque 40.000 personnes, selon les organisateurs, sous un dispositif impressionnant de sécurité.
Les islamistes du parti Justice et Développement (PJD, opposition) avaient dénoncé il y a quelques jours la participartion d’Elton John au motif qu’il était homosexuel.
Pour le super-gouverneur de Rabat Hassan Amrani, le public marocain « a donné la preuve de son ouverture sur les autres cultures du monde ».
« Je suis fier et honoré de jouer au Maroc. Cela fait longtemps que j’attendais l’opportunité de jouer devant le public », avait déclaré Elton John mercredi après-midi à son arrivée à l’aéroport de Rabat à bord de son jet privé.
C’est la première fois qu’Elton John se produisait au Maroc, l’un des plus importants d’Afrique et du monde arabo-musulman.
Les islamistes du parti Justice et Développement (PJD, opposition) ont dénoncé il y a quelques jours la participartion d’Elton John au motif qu’il était homosexuel.
Les organisateurs du festival avaient décidé de maintenir son concert, ignorant les protestations du parti islamiste Justice et Développement contre son homosexualité explicite.
« Nous ne pouvons renoncer au concert d’un artiste au motif de son homosexualité, sans porter atteinte au respect de la vie privée et sans ébranler certaines valeurs sur lesquelles repose le festival international Mawazine » (rythmes), avait déclaré Aziz Daki.

pub gay : campagne pour le préservatif

Agência Omdesign para a Coordenação Nacional para a Infecção VIH/sida