Archives Mensuelles: janvier 2010

Lutte contre l’homophobie: Rama Yade, l’UEFA et la Ligue de football professionnel se mobilisent .

Un Congrès national des associations de supporteurs “dans le cadre des mesures pour lutter contre la violence dans le football” a été organisé jeudi 28 janvier au Stade de France, en présence de la secrétaire d’Etat aux sports, Rama Yade. “L’objectif était de réunir les supporteurs, les instances sportives et les pouvoirs publics afin de travailler ensemble sur le rôle et l’image des supporteurs  et leurs relations avec les autres acteurs”. L’homophobie a été évoqué par Pascal Brethes, président de l’association Paris Foot Gay . Il a fait part des mesures de prévention et de sensibilisation contre l’homophobie. Le président de PFG n’arrivait pourtant pas en terrain conquis: “Au début les supporters ont exprimé des réticences, mais petit à petit ils se sont mis à la place des victimes et j’ai senti, de la part des instances, qu’il y avait une profonde volonté de bouger …

sportif nu : Greg Oden

Greg Oden, et une star   de la NBA   Ce joueur de Basket Américian prétend que sa petite amis a voulu se venger  en diffusant des photos de lui nu sur le net . En tout cas , c’est bien lui qui a pris les photos , avec son telephone  portable .Elles sont apparues mardi dernier sur le site WorldStarHipHop.com   Il raconte qu’il ne savait pas que ces photos étaient dangereuses et qu’il ne pensait pas  qu’elles seraient dévoilées source : worldstarhiphop.com

Daniel Vaillant : Mariage Homo : l’égalité, tout simplement

Le député-maire socialiste du 18e arrondissement de Paris ne ralliera pas l’Appel de Montpellier pour l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, et préfère défendre un pacs amélioré. Il déclare : «je m’interroge sur le fait de savoir si la vraie égalité ne serait pas de nous battre pour un PACS qui serait officiellement célébré en mairie et non plus signé sur le bout «force est de constater que de plus en plus de couples hétérosexuels préfèrent le pacs au mariage». Constatant par ailleurs que : «l’ouverture du mariage aux couples homosexuels nous conduirait à une nécessaire modification des articles 212, 212, 214, 215 et 371-1 du code civil du mariage. Une bataille parlementaire semée d’embûches dans le contexte politique actuel».d’une table d’un tribunal d’instance, et un PACS donnant à ses signataires les mêmes droits sociaux et successoraux que le mariage civil ?». La Mairie du 18e arrondissement propose  depuis 2002, d’accueillir les nouveaux « pacsé(e)s » pour une cérémonie de signature des PACS.
Lorsque des habitants du 18ème souhaitent célébrer leur signature de PACS à la Mairie, ils/elles doivent au préalable, avoir conclu leur PACS au tribunal d’instance du 18e arrondissement ou devant notaire.
Cette cérémonie se déroule dans la salle des mariages de la mairie et est officiée par un(e) élu(e). Elle n’a pas une valeur juridique mais symbolique

Dîner de la mode contre le sida : 720 000 € de récoltés

Le « Dîner de la Mode contre le Sida » organisé jeudi soir à Paris par Sidaction en présence du ministre de la culture Frédéric Mitterrand et de nombreuses personnalités .  A l’invitation de Pierre Bergé, président du Sidaction, et de Line Renaud, marraine et co-fondatrice, le dîner de la mode 2010 a réuni 766 participants dont les anciens ministres de la Culture Jack Lang et Christine Albanel, de nombreux créateurs et artistes comme Jean-Paul Gaultier, Sonia et Nathalie Rykiel, Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Sylvie Vartan, Pascal Greggory, Bartabas, Marisa Berenson, Doc Gynéco, l’effeuilleuse Dita Von Teese, David Hallyday, Naomi Campbell et aussi la championne de natation Laure Manaudou.La 8e édition du « Dîner de la mode contre le SIDA », qui a clôturé jeudi soir au Pavillon d’Armenonville une semaine de présentations de mode masculine, haute couture et haute joaillerie, a permis de récolter la somme de 720.000 euros, a annoncé vendredi Sidaction. De son côté, l’actrice Isabelle Adjani a fait une promesse de don de 150.000 euros supplémentaires à titre personnel, « exprimant sa reconnaissance à tous ceux qui font reculer le Sida ».

Sidaction a précisé que l’argent récolté irait pour 50% au financement intégral pendant trois ans de la thèse de deux chercheurs et pour l’autre moitié à l’aide directe à 600 orphelins victimes du SIDA, notamment en Afrique sub-saharienne    Pierre Bergé a mis en cause la réforme des hôpitaux qui «entraînera à Paris la fermeture par regroupement de plusieurs services qui accueillent des malades du Sida». «La lutte contre le sida est avant tout une lutte politique. Si ce n’est pas le politique au plus haut niveau dans ce pays des droits de l’Homme qui prend en charge la lutte contre cette maladie, qui donc le fera ?», s’est interrogé M. Bergé à la tribune.Le professeur Yves Lévy, conseiller scientifique du Sidaction, a insisté sur le fait que «l’épidémie n’est pas contenue», alors que «les pouvoirs publics avaient été capables» de trouver 2,5 milliards d’euros en 4 mois pour le H1N1, ce qui représente 50 années du budget national de la lutte contre le Sida».

Mexique :polémique sur le mariage homosexuel

La polémique au Mexique sur le mariage homosexuel, autorisé par la ville de Mexico le 21 décembre, a gagné la Cour suprême où le Parquet fédéral a déposé un recours mercredi soir contre ce qui a constitué une « première » spectaculaire en Amérique latine.
Selon le Parquet général de la République, la légalisation du mariage homosexuel est « anticonstitutionnelle », tout comme l’autorisation d’adoption également accordée aux couples homosexuels par la mairie autonome de la capitale, administrée par la gauche minoritaire au niveau national
Le maire de Mexico, Marcelo Ebrard, a dénoncé jeudi une « grave erreur » du Parquet. Le procureur fédéral, Arturo Chavez, équivalent au Mexique du ministre de la Justice, « est l’avocat du pouvoir exécutif fédéral et il n’est pas de son ressort de décider des lois de la capitale », a-t-il déclaré à la presse. L’initiateur de la loi sur le mariage homosexuel, David Razu, député du Parti de la révolution démocratique (PRD) au Parlement de la capitale, a exprimé à la télévision son « indignation » contre le recours, une initiative « lamentable, contre les droits et les libertés, et sans aucune base juridique ».
Mais pour le Parquet, la légalisation du mariage homosexuel « sort du cadre constitutionnel de la protection de la famille », et celle de l’adoption « ne respecte pas le principe de légalité car elle n’a pas pris en compte la priorité de l’intérêt supérieur de l’enfant ».
La légalisation du mariage homosexuel à Mexico avait soulevé un tollé au sein du clergé mexicain et des formations politiques conservatrices comme le Parti d’action nationale (PAN) du président de la République, Felipe Calderon.
La Cour suprême du Mexique avait rejeté en août 2008 un recours contre la légalisation de l’avortement, autre initiative de la mairie de la capitale.

agression homophobe lors d’une soirée privée en Lorraine

La soirée a viré au cauchemar, samedi 23 janvier, pour Yann. Ce jeune Lorrain de 24 ans qui habite à quelques kilomètres de la frontière luxembourgeoise, à Longwy. Invité chez une amie, il  a vu sa soirée tourner au cauchemar à Mont-Saint-Martin, une petite commune de Meurthe-et-Moselle, samedi soir .  Deux jeunes hommes de Woippy se trouvaient là. Invités, eux aussi, à passer la soirée. Yann les voyait  semble-t-il pour la première fois
Il aurait été insulté et aurait reçu un coup au visage dans l’appartement où avait lieu la soirée et aurait été séquestré avant d’être libéré par les forces de l’ordre, grâce à un appel qu’il a pu émettre auprès d’un ami qui s’est chargé d’appeler la police.
Deux invités à cette soirée auraient agressé Yann au motif qu’ils ne supportaient pas son homosexualité.
Une fois rentré chez lui, Yann à continué à faire l’objet de harcèlement et de menaces par téléphone et SMS. La mère du jeune homme aurait aussi été insultée par les agresseurs.
Des plaintes ont été déposées par Yann, ses parents, et par Yoann Henry. Une enquête a été ouverte. Mardi, les textos homophobes avaient cessé.
France 3 Lorraine a consacré un reportage à cette agression lundi 25 janvier dans son édition de 19h

mecs

Etats-Unis : une mère ex-lesbienne devenue évangéliste refuse de présenter leur enfant à son ancienne compagne

Une Américaine qui refuse l’accès à leur enfant à son ancienne partenaire lesbienne est convoquée devant le tribunal sous 30 jours.

 

Lisa Miller, ancienne lesbienne militante convertie au christianisme évangélique, mère biologique d’une petite fille de 7 ans, Isabella et partie vivre en Virginie, a été condamnée par la justice du Vermont à transférer à son ex-compagne  Janet Jenkins, la garde de l’enfant ce vendredi.

Lisa Miller a disparu avec Isabella, âgée de 7 ans, depuis la fin décembre 2009, alors qu’un juge lui avait ordonné de remettre la garde de l’enfant à Janet Jenkins, son ancienne partenaire, le 1er janvier dernier.
Depuis, le juge William Cohen n’a pas délivré de mandat d’arrestation contre elle, comme le demandait Janet Jenkins . Je lui donne 30 jours pour comparaître devant le tribunal avec l’enfant  dans l’intérêt de l’enfant », s’est justifié le juge.
La petite Isabella est née en 2002, deux ans après que les deux femmes aient conclu une union civile dans l’Etat du Vermont. Lisa Miller est sa mère biologique.

Le couple s’est séparé en 2003, quand celle-ci est devenue chrétienne évangélique et renoncé à l’homosexualité.
Leur union civile a été dissoute en 2007 et Lisa Miller a obtenu la garde d’Isabella assortie d’un droit de visite à Janet Jenkins. Un droit non respecté depuis. 

Un transsexuel «enceinte » bientôt papa

Le DEUXIÈME homme enceint du monde est heureux  et est pret à donner la naissance à un petit garçon dans un mois   Il donnera naissance à un garçon, qu’ils appelleront Miles . Les deux hommes sont nés femmes et ont tous les deux suivi une chirurgie pour changer de sexe.
Scott, 30 ans, est légalement marié à Thomas parce qu’il a encore un certificat de naissance « féminin ». « Nous savons que les gens vont nous critiquer mais nous sommes super heureux et pas honteux pour un sou », a déclaré Scott au Daily Mail. Le couple, qui vit en Californie, a déjà deux enfants, Gregg, 12 ans, et Logan, 10, que Thomas a eu avec  sa femme .
Scott est né femme et s’appelait Jessica. Il a réalisé qu’il voulait être un homme pendant sa puberté, à l’âge de 11 ans. « Quand je l’ai dit à ma famille, ils ont pensé que j’étais fou mais ils ont compris au fur et à mesure que j’étais sérieux et m’ont permis de commencer à prendre des hormones à 16 ans. », raconte-t-il. Thomas, lui, s’appelait Laura. Il est homme à part entière depuis l’année passée.
Ils se sont rencontrés en 2005, lors d’une réunion de soutien aux transsexuels. Ils se sont ensuite perdus de vue avant de se retrouver en 2007. Scott est aujourd’hui appelé « papa 2″ par les enfants de son partenaire. Il s’est fait inséminer avec le sperme d’un ami et est tombé enceint en juin 2009. 

0128

Le premier homme enceint s’appelait Thomas Beatie, il a donné naissance à une petite fille, Susan, le 14 juillet 2008.
plus en lisant l’article du quotidien britannique Daily Mail

Obama appelle le Congrès à abroger la loi sur l’homosexualité dans l’armée

Le président américain a appelé mercredi soir le Congrès américain à « finalement abroger » une loi imposant aux militaires homosexuels de cacher leur orientation sexuelle, dans son discours sur l’état de l’Union.« Cette année je vais travailler avec le Congrès et notre armée pour finalement abroger la loi qui prive les homosexuels américains du droit de servir le pays qu’ils aiment à cause de ce qu’ils sont », a déclaré le président. La loi « Don’t ask, don’t tell » (« Ne rien demander, ne rien dire ») impose aux militaires américains homosexuels de ne pas dévoiler leur orientation sexuelle. Depuis son adoption en 1993, plus de 13.000 soldats ont été renvoyés parce qu’ils avaient évoqué leur homosexualité ou qu’ils avaient été dénoncés. La Cour des comptes américaine (GAO) estime que ces révocations ont coûté près de 200 millions de dollars au contribuable en frais de recrutement et de formation

Obama appelle le Congrès à abroger la loi sur l’homosexualité dans l’armée dans infos ukzqxkroyh2hhaue

Un projet de loi visant à mettre fin au « Don’t ask, don’t tell » a été déposé à la Chambre des représentants en mars mais n’a toujours pas été examiné. 

 

 Au Sénat, le président de la commission de la Défense Carl Levin a promis une audition prochainement sur la question. L’ancien rival de Barack Obama à la présidentielle de 2008, le sénateur républicain John McCain a immédiatement fustigé la décision du président: « Je suis immensément fier et reconnaissant pour chaque Américain en uniforme, en particulier en temps de guerre, et je pense que cela serait une erreur d’abroger la loi ».