Un déséquilibré séropositif envoie son sang séché à Obama

Un jeune réfugié éthiopien aux USA, atteint de maladie mentale et séropositif, a envoyé fin décembre trois lettres, dont une à Barack Obama, contenant son sang séché selon des documents judiciaires dont l’AFP s’est procuré copie vendredi.obama1.jpg

Le jeune homme a été arrêté sans résistance le 29 décembre à Springfield (Illinois, nord) et a reconnu avoir « placé à l’intérieur de l’enveloppe une poudre, son propre sang (séropositif), une photo de lui-même prise à Bali, en Ethiopie, un ticket d’entrée à la nuit électorale à Grant Park (à Chicago, le 4 novembre, ndlr) et d’autres documents », précise l’agent chargé de l’enquête dans la plainte.Après analyse, il s’est avéré que le sang séché était inoffensif.Il a expliqué aux enquêteurs s’être « coupé lui-même au doigt avec un rasoir de manière à placer du sang dans la lettre ». Il a également expliqué qu’il était très malade et que c’était « un moyen pour lui d’obtenir de l’aide du gouvernement ».

Deux autres lettres contenant la même poudre de sang séché ont été reçues le 31 décembre 2008. L’une d’elles était adressée à « Emanuel », possible référence selon la police à Rham Emanuel, secrétaire général de la Maison Blanche. La seconde à la « division des personnes âgées » de l’Illinois. Mais le jeune homme, 27 ans, a nié les avoir envoyées.

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.