Roger Karoutchi révèle son homosexualité

revenons sur le fait marquant la journée d’hier : Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat aux relations avec le parlement et candidat à la candidature UMP aux élections régionales en Ile-de-France, a révélé publiquement vendredi son homosexualité.

« Oui, j’ai une vie. Je ne suis ni dans la discrimination, ni dans l’ostentation », a-t-il expliqué dans une déclaration transmise à l’Associated Press par son cabinet. « Je le dis de manière naturelle: j’ai un compagnon et je suis heureux avec lui. Comme je suis bien, je ne vois pas pourquoi il faudrait que je le cache », a-t-il ajouté.Le secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement consacre deux pages à ce sujet dans son livre « Mes quatre vérités », à paraître le 4 février aux éditions Flammarion. On expliquait dans son entourage le choix de M. Karoutchi par les « attaques de ses adversaires ».Les militants UMP franciliens doivent se prononcer les 22 et 23 mars sur leur candidat pour les élections régionales prévues en 2010. Si Roger Karoutchi est le premier membre d’un gouvernement en fonction à révéler son homosexualité, il n’est pas le premier homme politique à faire son « coming out ». Avant lui, le sénateur maire PS de Pau André Labarrère, décédé en mai 2006 à l’âge de 78 ans, avait été l’un des premiers hommes politiques à parler ouvertement de son homosexualité.L’actuel maire de Paris, le socialiste Bertrand Delanoë, a également dévoilé son homosexualité en 1998 à la télévision, alors qu’il n’était pas le premier édile de la capitale.

Jean-Luc Romero, ancien secrétaire national de l’UMP, président d’Elus locaux contre le SIDA et de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), a fait son « outing » à l’automne 2000 et révélé par ailleurs sa séropositivité. Sur son site Internet, il rend d’ailleurs hommage à son ancien compagnon, Hubert, « l’amour d’une vie », mort du SIDA en 1994.

Fin août, la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, récemment entrée dans la danse pour les régionales, avait été interrogée sur sa candidature et les différences avec celle de Roger Karoutchi. Elle avait évoqué la connaissance de sa circonscription des Yvelines, avant d’ajouter: «Et je suis aussi une mère de famille avec trois jeunes enfants».

Poster un commentaire

Classé dans info

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.