épisode gay de Cold Case – Partenaires

« Forever Blue » (titre français : « Partenaires »)

C’est une magnifique histoire d’amour caché entre 2 jeunes flics dans les années 60 dont l’1 d’eux est assasiné et le dossier est ré-ouvert pour retrouver son meurtrier. Les acteurs sont craquants, l’histoire montre que dans certains métiers les mentalités n’ont pas vraiment changé depuis et qu’être homo dans les années 60 ou de nos jours c’est loin d’être évident à assumer

Le Résumé :
En juillet 1968, Sean Cooper est retrouvé mort sous un pont, abattu de plusieurs balles. Comme beaucoup de vétérans de la guerre du Viêtnam, il avait rejoint la police. Il faisait équipe avec Jimmy Bruno, un homme marié, père de trois enfants. Mais le soir du drame, Jimmy n’était pas avec lui : il formait une jeune recrue. Le dossier est rouvert par Lilly Rush parce qu’un prisonnier, Crawl, en phase terminale d’un cancer du pancréas, propose de lui livrer une information capitale sur Cooper dans l’espoir d’obtenir une grâce et de passer les quelques mois qu’il lui reste à vivre auprès de sa fille. Crawl affirme qu’il était présent sur les lieux du meurtre avant l’arrivée de la police…
cet épisode est diffusé dimanche soir sur France 2 à 20h 50

Caractéristiques techniques :

Pays : Etats-Unis – Nationalité : américaine – Année de réalisation : 2006 – Durée : 55 mn – Titre original : Cold Case – Saison : 4 – Episode : 10/24 – CSA : Interdit au moins de 10 ans Diffusion US : 3 Décembre 2006

conviction religieuse

Ils étaient au nombre de 4, tous âgés de 20 à 24 ans et issus de la même famille; alors que ces 4 jeunes, frères et cousins passaient leurs vacances à Jurançon près de Pau, la police les a interpellé pour vandalisme, dans le centre de Pau, dans la nuit de mercredi à jeudi. Il semblerait que ce soit par conviction, que ces 4 jeunes armés de pieds de biche se sont affairés à arracher des distributeurs de préservatifs, avant de les éventrer puis de jeter leur contenu dans les poubelles. Ce sont des témoins qui ont donné l’alerte, la police arrivée sur le lieu des forfaits, les a interpellé en flagrant délit alors que les quatre jeunes s’attelaient à détruire le quatrième distributeur de préservatifs de la soirée. Après leur arrestation, et durant leur interrogatoire, les quatre jeunes se sont revendiqués comme de « fervents catholiques », et ont expliqué leur geste en justifiant avoir agi par « conviction religieuse, contre l’avortement et la contraception ». Les quatre jeunes n’en étaient pas à leur coup d’essais, puisqu’ils ont indiqué aux policiers avoir commis une action similaire le 17 juillet dernier; ils ont ajouté lors de leur déclaration, que l’ensemble des pièces de monnaies récupérées lors des actes de vandalisme, était remis à leur paroisse. Ils devraient comparaître le 19 janvier 2009 devant le tribunal correctionnel de Pau, et ont été remis en liberté en attendant le jugement.

source web libre.org

BIENTÔT DES TESTS RAPIDES DE DÉPISTAGE DU SIDA EN FRANCE ?

La contamination par le virus du sida chez les homosexuels est toujours élevée en France. On ne le répétera jamais assez : seul le préservatif protège du sida ! Les traitements ne guérissent pas du sida ; leurs effets indésirables sont nombreux (diarrhées, fatigue…) et l’on meurt toujours du sida. Au-delà de la prévention, faire un test de dépistage de l’infection par le VIH est nécessaire – s’il est positif – pour s’inscrire dans un parcours de soins, et de toute façon indispensable dans une démarche de prévention de la transmission du virus. Ces tests sont faits à partir de prise de sang. Il faut se déplacer aux heures d’ouverture des centres d’examens. Or, il existe des tests de dépistage rapide déjà expérimentés par des associations de lutte contre le sida en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Suisse… En France, grâce à l’impulsion de Sidaction qui a réuni des professionnels de la santé, des associations de lutte contre le sida et les pouvoirs publics, quelques expérimentations ont pu voir le jour, notamment à Saint-Étienne en Rhône-Alpes. Ces tests sont réalisés par prélèvement d’un petit échantillon de sang sur le doigt et les résultats sont connus en quinze minutes au lieu de vingt-quatre heures en moyenne dans les laboratoires de ville ou une semaine dans les consultations de dépistage anonymes et gratuits (CDAG, voir la liste sur http://www.sida-info-service.org). Ils pourraient être pratiqués en dehors des structures classiques et permettre de favoriser les comportements de prévention, de réduire le nombre de personnes qui ignorent leur statut sérologique, de réduire le nombre de personnes qui découvrent leur séropositivité tardivement, et de favoriser l’accès aux soins des personnes qui découvrent leur séropositivité. Les tests à usage rapide ne sont pas, à ce jour, utilisés en France en vue du diagnostic de l’infection par le VIH. Sidaction oeuvre pour développer leur mise en place sur l’ensemble du territoire. Sidaction vous donne rendezvous prochainement dans Sensitif pour suivre cette actualité.En attendant, protégez-vous et utilisez un préservatif !
Sidaction http://www.sidaction.org

on en avait déja parlé ici , c’est demain, le 27 août 2008que sort le DVD

Dan et Tom se rencontrent dans un bar et décident de finir la soirée chez Tom. Sûr de son sex-appeal, Dan ne doute pas qu’il va rapidement emballer ce mec d’un soir. Mais rien ne va se dérouler comme il pouvait l’imaginer. Commencent alors pour Dan 24 heures d’une interminable séquestration .

Tiré d’une pièce de théatre qui fit beaucoup de bruit , ce film raconte le kidnapping d’un homme que son ravisseur soupçonne de lui avoir transmis le sida

Un thriller en huis clos fabuleusement interprété par James Marsden (X-MEN, SUPERMAN RETURNS, HAIRSPRAY) et Scott Speedman (UNDERWORLD), une mise en scène soignée et efficace à commander sur OPTIMALE.FR

Sean Penn et James Franco sont amants dans « Milk »

Le film qui devrait sortir début 2009  réunit Sean Penn et  James Franco .  Harvey Milk  raconte l’histoire était un homme politique pennfranco.jpgaméricain et un militant pour les droits civiques des homosexuels. Il est le premier superviseur (un poste similaire à celui de conseiller municipal) ouvertement gay de la ville de San Francisco. Harvey Milk est assassiné avec le maire George Moscone le 27 novembre 1978. Leur meurtrier, Dan White, est condamné à sept ans de prison. Le verdict provoque un scandale dans l’opinion publique qui mène à des émeutes sévèrement réprimées par la police de San Francisco.

Xavier Darcos : la lutte contre l’homophobie est un enjeu essentiel

Le ministre de l’Education Xavier Darcos estime que la lutte contre l’homophobie est « un enjeu essentiel » sur lequel l’accent sera mis à partir de la rentrée dans les lycées, dans un entretien au magazine Têtu du mois de septembre

« Dans le cadre de notre rôle d’éducateur, la lutte contre l’homophobie est à mon sens un enjeu essentiel », déclare le ministre, qui a fait apparaître dans la circulaire de rentrée la mention explicite d’ »homophobie » parmi les discriminations à combattre.

Les chefs d’établissement sont « incités » à « bien nous renseigner » pour avoir une « idée précise de l’ampleur des incidents » à caractère homophobe, ajoute Xavier Darcos, rappelant que sera lancée à la rentrée dans tous les lycées une campagne d’affichage pour faire connaître la ligne Azur (0 810 20 30 40, pour les questions sur l’identité sexuelle).

Pour le ministre en effet, « il n’est pas garanti que tous nos professeurs ou tous nos encadrants sachent dire des choses utiles ».

« Nous pouvons évidemment, dans nos formations initiales, sensibiliser les enseignants sur le fait que la lutte contre l’homophobie est un acte éducatif mais les conseiller sur les programmes, je ne crois pas que cela soit possible », estime-t-il.

Kenny Jordan et Paul Donahoe : deux étudiants virés

Paul Donahoe and Kenny Jordan ont posés pour le site porno-gay  http://www.fratmen.tv/ La raison officielle de leur renvoi est qu’en tant qu’athlètes de la NCAA (National Collegiate Athletic Association)est qu’ ils n’ont pas le droit de poser pour  des photos d’eux qui pourraient  utilisées à des fins commerciales ni d’être payer pour celles-ci. Les deux jeunes lutteurs pourront néanmoins se représenter à la NCAA s’ils souhaitent intégrer l’équipe d’une autre école.  Mark Manning , leur entraineur  a déclaré que Paul et Kenny ont été radié de l’université définitivement car ils ne correspondaient pas aux standards d’excellence fixés pour  l’équipe. Manning s’est excusé des torts et dommages qu’a pu causé cette affaire à l’image du département d’athlétisme, à l’université et aux amateurs de lutte . Donc il y a peu de chance qu’ils refassent de la lutte   L’honneur est sauf .

pauletkenny.jpg

Kenny Jordan et Paul Donahoe dans un filmX gay

les photos compromettantes se trouves  ici  ( attention c’est réservé au plus de 18 ans ) . Les deux lutteurs de l’équipe des Huskers, Paul Donahoe et Kenny Jordan, ont t en effet tourné dans des vidéos compromettantes pour le site Fratmen.tv. Les deux lutteurs apparaissent dans une vidéo où ils se masturbent plusieurs fois ( au lit, sous la douche,  sur un canapé …) . Le site Fleshbot a publié certaines de ces photos sans savoir qu’il s’agissait de véritables sportifs se faisant de l’argent de poche  . Il faut savoir qu’il existe de plus en plus de sites proposant aux jeunes hommes, gays ou hétérosexuels, de poser nus (http://www.amateurstraightguys.com/    http://www.seducedstraightguys.com/  et d’autres…. ) . Plusieurs militaires américains ont  reconnus d’avoir tournés dans des vidéos similaires  et ont été  chassés de l’armée.

 Kenny Jordan et Paul Donahoe dans Sportifs pauletkenny1